Histoire des arts
de l'école au baccalauréat

nouveau site

 

 

Hôtellerie - Restauration : voir ici.




 
r

Italien de l'école au BTS :

école élementaire





Italien à l'école élémentaire

Nouveaux programmes à l'école pour la rentrée scolaire 2008
Ils ne modifient pas le nouveau programme de cette LVE (ci-dessous) auquel il renvoie mais rappelle son cadre.

Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) : rappel

- Présentation depuis : Eduscol -
Niveaux
Les élèves sont censés atteindre :
- un niveau voisin de A1 à la fin du cycle des approfondissements de l’école primaire,

Nota
Le niveau B1 correspond au premier niveau du CLES [certificats de langue de l'enseignement supérieur] exigé pour être stagiairisé après réussite aux concours de recrutement de l'enseignement [voir détail ici].

Outils
... pour l'italien : portitalia -
site académique de Nantes -

L'italien à l'école et le socle commun

"Dès le CP une première sensibilisation à une langue vivante est conduite à l'oral. Au CE1, l'enseignement d 'une langue associe l'orale et l'écrit en privilégiant la compréhension et l'expression orale" (avec renvoi pour la progression aux nouveaux programmes). Pour une pratique régulière d la langue et un entraînement de la mémoire, les facultés à développer (curiosité, écoute, attention, mémorisation, confiance en soi dans l'utilisation d 'une autre langue). découverte des sons/accents d'une assure langue, d'un début de vocabulaire et premiers énoncés mémorisés.
Compétences attendues en fin de CE1 (palier du socle, compétence 2 : p. 20 du BO) : "l'élève est capable de comrpendre et utiliser des énoncés simples de la vie quotidienne".
[Compétence 2 (rappel) : présentation, grille de compétence : pas de correspondance].

- Cycle 3 (CE2 - CM1, CM2)
Langue vivante (plus de 20 lignes de colonne).
Item n° 4 du programme, identique - p. 25 du doc. en ligne)
En fin de CM2, les élève ont acquis le niveau A1 du CECRL Progression du CE2 au CM2 (voir aussi programmes).
Compétences attendues en fin de CM2 (palier du socle, compétence 2 : p. 27 du BOEN)
[Compétence 2 (rappel) : présentation, grille de compétence : niveau A1 p. 2/7].
Programme d'italien à compter de 2007-2008
Le programme d'italien lui-même au BOEN du 30 août 2007 est applicable à compter de la retnrée 2007/2008.
Il correspond au niveau A1 du CECRL [les niveaux sur eduscol] , soit :
- ECOUTER - je peux comprendre des mots familiers et des expressions très courantes au sujet de moi-même, de ma famille et de l'environnement concret et immédiat, si les gens parlent lentement et distinctement.
- LIRE - je peux comprendre des noms familiers, des mots ainsi que des phrases très simples, par exemple dans des annonces, des affiches ou des catalogues.
- PRENDRE PART A UNE CONVERSATION - je peux :
- communiquer, de façon simple, à condition que l'interlocuteur soit disposé à répéter ou à reformuler ses phrases plus lentement et à m'aider à formuler ce que j'essaie de dire ;
- poser des questions simples sur des sujets familiers ou sur ce dont j'ai immédiatement besoin, ainsi que répondre à de telles questions.
- S’EXPRIMER ORALEMENT EN CONTINU - Je peux utiliser des expressions et des phrases simples pour décrire mon lieu d'habitation et les gens que je connais.
- ECRIRE - je peux :
- écrire une courte carte postale simple, par exemple de vacances
- porter des détails personnels dans un questionnaire, inscrire par exemple mon nom, ma nationalité et mon adresse sur une fiche d'hôtel.
Voir aussi
- premier palier pour la maîtrise du socle commun, compétences atendues à la fin de CE1 (BO, p. 20 - en ligne) :
Compétence 2 :
La pratique d’une langue vivante étrangère
L’élève est capable de :
- comprendre et utiliser des énoncés simples de la vie quotidienne
.
- deuxième palier pour la maîtrise du socle commun, compétences atendues à la fin de CM2 (BO, p. 27 - en ligne) : "
Compétence 2 : La pratique d’une langue vivante étrangère
L’élève est capable de :
- communiquer : se présenter, répondre à des questions et en poser ;
- comprendre des consignes, des mots familiers et des expressions très courantes.

 






 

 



Italien dans le secondaire : collège

(au brevet des collèges - au LP - en lycée] -

Mise à jour le 13 juillet 2011

Italien au collège et cadre européen

Les paliers 1 et 2 sont définis par le cadre européen commun de référence pour les langues (CEC)

Les niveaux CECRL visés en fin de collège sont : B1 pour la langue commencée à l’école élémentaire, A2 pour la langue commencée au collège.
Voir aussi la compétence 2 du socle commun de connaisances et de compétences (présentation Eduscol dont évaluation)
6e, 5e LV1 et 4e, 3e LV2
- Palier 1 : programme et document d'accompagnement
depuis le site du CNDP. Le niveau à atteindre à l’issue de ce palier est fixé à A2. Il s'adresse aux élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. Il s'adresse également aux élèves qui débutent une deuxième langue vivante au collège, les annexes par langue faisant apparaître les compétences à acquérir pour le niveau A1.
Classe de 4e et 3e LV1 [
commencé à l’école primaire/autres avec forrt niveau]
- Palier 2
: programme depuis le site du CNDP [fin : niveau B1].
"Seul le niveau A2 est exigé pour la validation du socle commun de connaissanceset de compétences. Le palier 2 permet aux élèves de consolider le
niveau A2 et de progresser vers le niveau B1.

Italien au collège : programmes des palers 1 & 2


-Palier 1
(LV1 en classe de 6e et de 5e - LV2 pour la classe de 4e et pour la classe de 3e) :le programme en vigueur depuis le site du CNDP : programme - document d'accompagnement (voir le cadre européen commun de référence pour les (LV1en classe de 6e et de 5e - LV2 pour la classe de 4e et pour la classe de 3e) .
- Palier 2, le programme avec le préambule commun (extrait ci-dessous)
sera mis en oeuvre à la rentrée 2008 pour la classe de 4e et à la rentrée 2009 pour la classe de 3e.
"Le palier 2 délimite les compétences et contenus linguistiques et culturel qui permettront aux élèves d'atteindre le niveau B1, ou tout au moins de tendre vers celui-ci. Il concerne en premier lieu les élèves de 4e et 3e lorsque l'apprentissage de la langue a commencé à l'école primaire. mais il peut aussi concerner d'autres élèves dont le cursus permet de dépasser le palier 1 ; ce sont, par exemple, les élèves ayant commencé l'apprentissage d'une langue en 6e, ou 5e, les élèves des section européennes et de langues orientales ou tout élève présentant, pour des raisons diverses, un niveau lui permettant d'aller plus loin dans l'apprentissage d'une langue."


Italien au collège de la 6e au brevet des collèges
Les programmes et documents d'accompagnement depuis le site du SCEREN (format pdf).
Année scolaire 2011/2012
Classe de 6e

A compter de 2006-2007, le palier 1 (site du CNDP) et cadre européen commun de référence pour les langues (CEC).
Classe de 5e
A compter de 2007-2008, le palier 1 (site du CNDP) et cadre européen commun de référence pour les langues (CEC).
Classe de 4e
Classe de 4e LV1
Programme du palier 2 du cadre européen à la rentrée scolaire 2008 tenant compte du socle commun : préambule commun et programme au BOEN hors-série du 24.04.2007 (site d'Eduscol).
Classe de 4e LV2
A compter de 2006-2007, le palier 1 (site du CNDP) et cadre européen commun de référence pour les langues (CEC).
Classe de 3e
Classe de 3e LV1
Nouveau programme Palier 2 du cadre européen à la rentrée scolaire 2009 tenant compte du socle commun : préambule commun et programme au BOEN hors-série du 24.04.2007 (site d'Eduscol). .
Classe de 3e LV2
A compter de 2007-2008, le palier 1 (site du CNDP) et cadre européen commun de référence pour les langues (CEC).

Italien au brevet des collèges - Mise à jour le 1er juillet 2010


LVE et DNB

A partir de la session 2008 [Eduscol], deux compétences du socle commun de connaissances et de compétences sont prises en compte pour l'attribution du diplôme national du brevet aux candidats scolaires : l'obtention du Brevet informatique et internet (B2i), l'exigence du niveau A2 du cadre européen commun de référence dans une langue vivante étrangère (notre site).
Voir l'article 1 de l'arrêté du 15 mai 2007 modifiant l'arrêté du 18 août 1999 relatif aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet : "Le diplôme national du brevet est attribué aux candidats mentionnés à l'article 3 ayant obtenu :
[...]
3. Le niveau A2 dans une langue vivante étrangère, tel qu'il est précisé par l'annexe à l'article D. 312-16. Le candidat a le choix entre les langues vivantes étudiées.
"
Le niveau A2 du " Cadre européen commun de référence pour les langues" se définit par : la compréhension à la lecture (pouvoir : lire des textes courts et simples - trouver une information dans des documents courants comme des publicités, des menus, des horaires - o Pouvoir comprendre des lettres personnelles simples), la compréhension à l'audition (individuelle : pouvoir comprendre un vocabulaire très fréquent relatif à ce qui concerne de près (ex. : soi-même, sa famille, les achats, l'environnement proche)/pouvoir saisir l'essentiel d'annonces et de messages simples et clairs - interactive : pouvoir comprendre suffisamment pour être capable de répondre à des besoins concrets à condition que la diction soit claire et le débit pas trop rapide), l'expression orale (individuelle : pouvoir parler en termes simples (sur le mode descriptif) de soi-même, de sa famille, d'autres personnes, de son environnement proche, de ses conditions de vie - interactive : pouvoir communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu'un échange d'informations simple et direct), l'expression écrite ( Pouvoir : écrire un courte carte postale, un menu, un slogan publicitaire simple, un programme de journée - inscrire des données personnelles dans un questionnaire (nationalité, adresse, âge), le code (maîtrise du vocabulaire de base (2000 mots) et des structures de base de l'allemand.Au niveau de l'expression orale l'accent est mis d'avantage sur la communication que sur la correction) et la culture (au niveau de toutes les aptitudes précitées : sensibilisation à la culture des pays de langue allemande). [voir : eduscol - université de Louvain...]

Autres modalités d'attribution du diplôme national du brevet et épreuves

Evaluation en LVE au DNB : le site d'Eduscol.
Généralités : eduscol dont "Pour les élèves des établissements d'enseignement public et privé sous contrat, sont également pris en compte les points supérieurs à la moyenne de 10 sur 20 obtenus dans l'enseignement optionnel facultatif : latin, grec, langue étrangère ou régionale, ou découverte professionnelle 3 heures. "
Brevet des collèges et socle commun (site ministériel) - la part des langues vivantes
- Le socle commun de connaissances et de compétences fixe les repères culturels et civiques qui constituent le contenu de l'enseignement obligatoire. Il définit les sept compétences que les élèves doivent maîtriser à l'issue de la scolarité obligatoire. La session 2008 du diplôme national du brevet sera organisée conformément aux exigences de la loi qui prévoit que ce diplôme atteste la maîtrise du socle et valide la formation dispensée au collège.
- Compte tenu de son caractère expérimental, le livret de compétences ne sera pas utilisé par les jurys lors de la session 2008 du diplôme national du brevet. Des grilles de référence (au téléchargement) sont mises à la disposition des enseignants pour les aider à concevoir les évaluations nécessaires qui leur permettront de renseigner le livret de chaque élève autour de chaque pilier du socle commun.
- En ligne : la grille de référence pour les langues vivantes
Voir aussi : Socle commun et pratique d’une langue vivante étrangère depuis le site académique d'Amiens.

Annales
Annales depuis le site académique de Poitiers (1992-1998 : lien depuis PortItalia).

Italien en lycée professionnel (LP) - Mise à jour le 13 juillet 2011


Nouveaux programmes de LVE en LP en ligne à compter de 2009/2010

** Fin janvier 2009 - Eduscol met en ligne les nouveaux programmes des enseignements généraux de la voie professionnelle : ceux-cvi sont conçus sur 3 ans, dans le cadre du bac. pro. (niveau IV) en 3 ans. Le niveau V (CAP/BEP) correspond à celui de la fin de 2e année(1ère professionnelle) [au BOEN spécial 2 du 19.02.09 : généralités p. 1-13 - allemand p. 14-26, anglais p. 27-38, arabe p. 39-47, espagnol p. 48-60, italien p. 61-72 et portugais p. 73-83].
Voir aussi au BOEN (Bulletin officiel) spécial n° 2 du 19 février 2009 le programme d'enseignement de langues vivantes étrangères pour les classes préparatoires au C.A.P. et pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel (généralités : p. 1-3, modules et CERCL p. 4-13, italien p. 61-72 du doc. en ligne).
** Voir aussi : Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle, actes du séminaire national du février 2009 (mise en ligne par Eduscol le 22 avril 2009).

- Mise en oeuvre
[arrêté en ligne]
- Le programme est, dans son intitulé, pour CAP et bacalauréats professionnels.
Concernant la préparation au baccalauréat professionnel, la mise en application des programmes se fera
- à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de seconde,
- à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de première;
- et à la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 pour la classe terminale.
Concernant la préparation au certificat d'aptitude professionnelle et pour les enseignements de langues vivantes étrangères et d'EPS, la mise en application des programmes se fera à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la première année, à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour deuxième année.

Les nouveaux programmes : partie commune aux LVE
Présentation
- A la rentrée scolaire 2009, entrent en vigueur les nouveaux programmes de LVE pour le CAP et le baccalauréat professionnel en 3 ans pour :
allemand
, anglais, arabe, espagnol, italien, ... tous bâtis selon la même méthodologie.
Les projets de programme commencent par rappeler les principes et objectifs qui les structurent (citoyenneté et mobilité : le CECRL... - interculturel - LVE et histoire des arts - communication et approche actionnelle).
Ils rappellent les niveaux requis (tableau des niveaux en ligne) par rapport au cadre européen (CECRL - voir aussi site de l'UE - Eduscol - article D 312-16 du Code de l'Education), selon qu'il s'agit de LV1 (CAP = niveau A2 (celui du socle commun : voir grille depuis le site académique de Dijon), BEP = niveau B1, Bac. pro. = niveau B2) ou LV2 (BEP : niveau A2, bac. pro. = niveau A1) [1].
Ils s'articulent autour de 5 modules qui repennent les 5 compétences du CECRL : compréhension de l'oral (p. 4/5 du doc. en ligne), expression rale en continu (p. 6/7 du doc. en ligne), interaction orale (p. 8/9 du doc. en ligne), compréhension de l'écrit (p. 10-11 du doc. en ligne), expression écite (p. 12-13 du doc. en ligne).
Les nouveaux programmes de LVE : le nouveau programme d'italien (bac. pro. 3 ans)
Suit la partie "contenus culturels et linguistiques" (p. 14-25 du doc. en ligne) , avec des exemples dans la langue étudiée
- autour de la culture et du lexique (vocabulaire: vivre et agir au quotidien, étuder et trvailler, s'informer et comrpendre, se divertir et se cultiver) : p. 14/19 du doc. en ligne ;
- autour de la prononciation et de la lecture/écriture (phonèmes dont voyelles/consonnes, intonation) : p. 19/20 du doc. en ligne ;
- de la grammaire de la langue (dialoguer, comprendre et s'exprimer, dcrire, raconer/relater, expliquer, argumenter) : p. 21/26 du doc. en ligne.
Mise en oeuvre
Le texte au JO du 11 février 2009
:
Art. 2 - Les dispositions du présent arrêté entrent en application à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de première année préparatoire au certificat d'aptitude professionnelle et pour la classe de seconde préparatoire au baccalauréat professionnel, à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de deuxième année préparatoire au certificat d'aptitude professionnelle et pour la classe de première préparatoire au baccalauréat professionnel et à la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 pour la classe terminale préparatoire au baccalauréat professionnel.
--------------------------------
[1] [Rappel : "Le niveau A2 reconnaît que l’utilisateur dispose des moyens linguistiques usuels dans le pays où la langue est pratiquée. À ce stade, l’élève peut comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en relation avec des domaines familiers. Il peut communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu’un échange d’informations simple et direct sur des sujets habituels. Il peut se situer, se présenter, se diriger, décrire avec des moyens simples sa formation, son environnement et ses besoins immédiats.
Les niveaux de l’utilisateur indépendant : B1 et B2
- Au niveau B1, un élève devient capable de comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé à propos de choses familières dans le travail, à l’école, dans la vie quotidienne. Il est en mesure, dans la plupart des situations rencontrées en voyage dans une région où la langue est parlée, de produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers. Il peut relater un événement, décrire un espoir ou un but et exposer brièvement un raisonnement.
- Au niveau B2, un élève peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Il peut communiquer avec un degré de spontanéité et d’aisance tel qu’une conversation avec un locuteur natif ne comporte de tension ni pour l’un ni pour l’autre. Il peut s’exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d’actualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités. Il peut aussi lire des articles sur des questions contemporaines et des textes littéraires contemporains en prose (annexe au décret n° 2005-1011 du 22 août 2005)."

 

Italien au lycée

LVE et CECRL au lycée (rappel)

Programmes 2011/2012 ...

dont :

... classe de 1ère générale : nouveau programme

... en LT, nouveaux programmes : STI2D - STD2A - STL

 

 

 


Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) : rappel

- Présentation depuis : Eduscol -
Niveaux

Les élèves son censés atteindre :
- un niveau voisin de A1 à la fin du cycle des approfondissements de l’école primaire,
- le niveau A2 en fin de scolarité obligatoire (palier 3, niveau diplôme national du brevet : voir ici)
avec la validation du socle commun de connaissanceset de compétences (présentation Eduscol dont évaluation),

- le niveau B1 pour les CAP,
- en fin de lycée : respectivement B2 pour la LV1, B1-B2 pour la LV2 et A2-B1 pour la LV3.
Nota
Le niveau B1 correspond au premier niveau du CLES [certificats de langue de l'enseignement supérieur] exigé pour être stagiairisé après réussite aux concours de recrutement de l'enseignement [voir détail ici].

Outils
... pour l'italien : .portitalia - site académique de Nantes -


Italien au lycée - Programmes 2011/2012

Classe de seconde générale et technologique
[détail sur notre site LVE]
Les nouveaux programmes de LV1/LV3 en classe de seconde rénovée à compter de 2010/2011 au BOEN du 29 avril 2010 (arrêté) avec le texte du nouveau programme (enseignements commun, d'exploration et facultatif)
[présentation]
" En fin de classe de seconde générale et technologique, le niveau de compétence attendu pour : la langue vivante 1 est fixé à B1 (utilisateur indépendant – niveau seuil) - la langue vivante 2 est fixé à A2 (utilisateur élémentaire – niveau intermédiaire) - la langue vivante 3 est fixé à A1 (utilisateur élémentaire – niveau introductif)."

Cycle terminal [document d'accompagnement]
- Classe de 1ère générale : programme 2011/2012 : nouveau r programme [présentation].
-
Classe de 1ère technologique : programme 2011/2012 [présentation].
- Classe de terminale
: programme 2011/2012 (celui de2010/2011) depuis le site du CNDP.

Italien aux baccalauréats
- Présentation, annales, etc... : ici
- Esabac : présentation ici.

Italien au lycée - Programmes du cycle terminal à compter de 2011/2012 : toutes séries (ci-dessous) - série L - cas de l'ex-STI/de la STL rénovées

Lycée général et technologique [cas des STI2D - STD2A et STL]
Rentrée 2011 : programme de Langues vivantes (toutes séries) pour le cycle terminal - Mise à jour le 29 sept. 2010
Le JO du 28 août 2010 [BOEN du 30 sept. 2010] met en ligne le nouveau programme de langues vivantes et son annexe pour le lycée ...
... général : clasee de 1ère géénrale/classe terminalez générale ;
... technologique : classe de poremière technologique, classe termionale technologique.

"Le programme du cycle terminal au JO s’inscrit dans la continuité des programmes du collège et de la classe de seconde.
- Il prend appui sur le
CECRL élaboré par le Conseil de l’Europe [dont livret de référence]", soit :
pour la langue vivante 1 : B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé) --
pour la langue vivante 2 : B1 (utilisateur indépendant – niveaux seuil) --
pour la langue vivante 3 : A2 (utilisateur élémentaire – niveau intermédiaire) -
pour la langue approfondie [dont : en langue vivante 1 : C1 (utilisateur expérimenté – autonome)/en langue vivante 2 : B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé)].
- Une entrée culturelle : gestes fondateurs et mondes en mouvement (mythes et héros - espaces et échanges - lieux et formes du pouvoir - l’idée de progrès -- voir détails p. 5/6 du
projet en ligne).
- "L’organisation en groupes de compétences [
voir aussi à ce lien] pour les enseignements communs permet de dépasser la distinction habituelle entre L.V.1 et L.V.2 et donc de moduler, selon les élèves, les objectifs et les démarches."
- Il prône l’ouverture vers d’autres espaces d’apprentissage : TIC - mobiltié et voyagess scolaires), définit les enseignements communs de LV1 (B2) et de LV2 (B1) (dont : du niveau « seuil » B1 au niveau « avancé » B2, p. 4) et les relations avec les autres enseignements (p.6
du projet en ligne : français, histoire/géographie, arts, DNL, hisoire des arts.)
- Il rappelle
- pour toutes les séries ... :
...les descripteurs des capacités des niveaux A1 à C1 (tableaux) : écouter et comprendre (p. 9), parler en continue (p. 10), réagis et dialoguer (p. 11), lire (p. 12) , écrire (p. 13).

- pour la série L
... :
... le niveau A2 pour l'enseignement de LV3 facultatif et spécifique
;
... le niveau C1 ou B1 pour l'enseignement spécifique à la série L de LV1 ou LV2 approfondie (dont : du niveau « avancé » B2 au niveau « autonome » C1).
Ce nouveau programme sera mis en oeuvre à la rentrée 2011 pour la classe de première et à la rentrée 2012 pour la classe de terminale.

Lycée général : série L
Rentrée 2011 : programme d'enseignement spécifique de Littérature étrangère en langue étrangère (série L) au cycle terminal de la série L [en 1ère (dès 2011/12) /terminales (dès 2012/2013)]
- Il est en ligne depuis le site du JORF du 28 août 2010 (fac-similé en ligne - Eduscol avait en ligne le projet de programme le 7 mai 2010).
Il est établi en fonction des niveaux de compétence du CECRL : B2 [site du CIEL] pour la LV1 et B1 [site du CIEL - site académique de Caen] pour la LV2 pour "des repères solides chez les élèves, de leur donner le goût et l’envie d’aller plus loin, de les familiariser avec la lecture et de les entraîner à la lecture suivie".
Il en définit les approches : situer "la littérature dans le cours général de l’Histoire" ("dans une société vivante, et dans une chronologie porteuse de sens") à travers le récit, la poésie et le théâtre pour une aprpoche comparative (influence /confluence).
Il propose quelques thématiques (je/jeu de l'écriture, la rencotnre - le personnage -l'écrivain dans son siècle - voyage/parours/intiitaion/exil - imaginaire)e t desactivités sutrurées autour de compétence de base (lire -é couter/regarder - interpréter - écrire)
Les compétences sont soigneusement définies [du niveau « seuil » B1 au niveau « avancé » B2 (p. 3/ 4)].

Programme d'italien à la rentrée 2011 : lycée techologique (STI2D, STD2A, STL seules)
Eduscol met en ligne le nouveau projet de programme de LVE pour STI2D, STD2A et STL. Extraits

Le programme du cycle terminal s’inscrit dans la continuité des programmes du collège et de la classe de seconde. Il prend appui sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) élaboré par le Conseil de l’Europe et vise à développer l’autonomie de l’élève dans la
pratique des langues vivantes dans les activités langagières suivantes :
RÉCEPTION : compréhension de l’oral / compréhension de l’écrit
PRODUCTION : expression orale en continu / expression écrite
INTERACTION ORALE.
Ce programme s’articule comme suit : la pratique de deux langues vivantes dans les enseignements généraux de la série ; l’enseignement technologique en langue vivante 1 pris en charge par deux enseignants.
En fin de classe de terminale technologique, le niveau de compétence visé est pour :
. la langue vivante 1 : B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé) [CIEL Strasbourg]
. la langue vivante 2 : B1 (utilisateur indépendant – niveau seuil)
[CIEL Strasbourg]
Les contextes d’usage des deux langues vivantes étudiées sont ceux de la voie technologique.
Les domaines propres à chaque série ouvrent des espaces nouveaux pour une pratique accrue de la langue dans une logique de projet qui favorise la contextualisation de la communication.
Les situations d’apprentissage nécessitent l’utilisation régulière d’un lexique fonctionnel, et le développement de compétences sociolinguistiques et pragmatiques.


Italien aux BTS : annales depuis le site académique de Bordeaux
Groupements de spécialités de BTS pour l’évaluation ponctuelle en langue vivante étrangère - session 2006 (BOEN du 26.1.2006).
Italien : Concours de recrutement

 

 

 

 

Japonais - mise à jour le 9 juillet 25010

Début 2010 - La DGESCO pulbie : Le japonais au XXE siècle, bilanss et perspectives (en prêt dans les CRDP).
.Un rapport du Sénat sur la diversification des langues vivantes recommandé par l'IPR de Portugais de l'Académie d'Amiens.
LVE à l'école [notre site à jour] : les nouveaux programmes au BOEN du 30.08.2007.
Depuis le site académique de Toulouse : "les gestes fondamentaux du professeur de LV (IGEN langues)"
Des sites académiques : Nouméa (nouvelle Calédonie) dont annales du bac -

** Japonais au collège et cadre européen

Programme du palier 1 au BOEN et préambule commun au BOEN hors-série du 26.04.2007 [brochure CNDP prévue au 4ème semestre 2007]
" Le programme de japonais pour le palier 1 du collège est applicable à partir de la rentrée de l'année scolaire 2007-2008."
Le Cadre dégage quatre grandes compétences – compréhension orale (écouter/voir) / compréhension écrite (lire)/ production orale / production écrite(produire des textes) – et établit une échelle de six niveaux de compétence, alliant savoir-faire et savoir-être, et allant du niveau maximum, niveau C2, au niveau A1, permettant une communication minima. Voir aussi le décret n° 2005-1011 du 22 août 2005 relatif à l'organisation de l'enseignement des langues vivantes étrangères dans l'enseignement scolaire, à la réglementation applicable à certains diplômes nationaux et à la commission académique sur l'enseignement des langues vivantes étrangères au JORF du 25.8.05.
Voir aussi :
- Le cadre européen des langues et le japonais par Geneviève Gaillard (canal U TV).
- Les nouveaux programmes de japonais Langue vivante au collège par J. Bazantay (1/2 : ibidem)
Le programme de japonais au palier 2 est publié au BOEN du 13.09.2007 (voir JO du 17.08.2007).

** Japonais au lycée et aux baccalauréats

Programme
arrêté le 11 août 1987, BO n°33 du 24 septembre 1987.

** Sections internationales de lycée
- Programme d'enseignement de langue et littérature japonaises : section internationale de japonais au lycée au BOEN en date du 8 juillet 2010.
Les dispositions du présent arrêté entrent en application simultanément dans les classes de seconde, de première et de terminale à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011.
Ce texte abroge le programme spécifique aux sections japonaises au BOEN n°6 du 7 février 2004.



 

 


Langues anciennes / langues et cultures de l'Antiquité (au lycée - en CPGE - Latin - Grec ancien) - - Mise à jour le 16 juin 2011

Généralités - les langues anciennes au collège [educnet]

Généralités

Les programmes et textes officiels depuis le site académique d'Amiens.
Enseigner conjointement les langues anciennes au collège et au lycée : " 300 fiches pratiques pour le bilinguisme latin-grec" de Marie-France Kalantzis éditées par le CRDP de Franche-Comté en 2006.
Séquences thématiques, textes commentés, mémentos indispensables, outils pour les élèves... tout le bilinguisme latin grec en un seul ouvrage pour découvrir ou approfondir le bilinguisme latin grec et le pratiquer en classe.

Autres ressources depuis le site académique de Lille, le site académique de Nancy-Metz -

Langues anciennes au collège

Arrêté du 9 juillet 2009 fixant le programme d'enseignement de langues et cultures de l'Antiquité au collège - BO du 27.08.2009.
Les dispositions du présent arrêté prennent effet à compter de la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 en classe de cinquième, de la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 en classe de quatrième, de la rentrée de l'année scolaire 2012-2013 en classe de troisième.
Voir aussi : latin au collège - grec ancien au collège.

Les langues anciennes au lycée
(aux baccalauréats - Latin - Grec ancien)

- Enseignement des langues et cultures de l’Antiquité en classes de seconde [à compter de 2008/2009], première [à compter de 2008/2009] et terminale [à compter de 2009/2010] des séries générales et technologiques au BOEN n° 32 du 13 septembre 2007 (brochure CNDP).
Ressources numériques pour les nouveaux programmes depuis Eduscol.
la brochure ministérielle.

Classe de 2nde
- Langues anciennes en classe de seconde : à compter de 2008-2009, l'intitulé - qu'il s'agisse de l'enseignement de détermination oud e l'opion facultative, est modofé ainsi : "latin" devient "langues et cultures de l'antiquité (latin)"/"grec" devient "langues et cultures de l'antiquité (grec)" ; le reste est inchangé [arrêté du 4 décembre 2007 au JO du 04.01.2008].
Langues anciennes en classes de 1ère et terminale (cycle terminal) : même changement d'intitulé dès 2008-2009 pour la classe de 1ère (option facultative en série ES ou série S - en série L : enseignement obligatoire pour le seul latin, enseignement obligatoire au choix, option facultative) et dès 2009-2010 pour la classe terminale (option facultative en série ES ou série S - en série L : enseignement obligatoire pour le seul latin, enseignement de spécialité, option facultative) [arrêté du 4 décembre 2007 au JO du 04.01.2008]. Programmes des classes de 2nde (rentrée 2008) : site CNDP (voir aussi BO n° 32 du 13 septembre 2007).
Document d'accompagnement de l'ancien programme (2nde, 1ère, terminale) : pratiques du textes en langues anciennes, apprentissages, séquences, ressources (site du CNDP).
Ressources depus Eduscol en latin et en grec ancien.
Classe de 1ère
1ère (rentrée 2008) en latin et en grec : BO n° 32 du 13 septembre 2007 (2e - 1ère : site CNDP).
Document d'accompagnement de l'ancien programme (2nde, 1ère, terminale) : pratiques du textes en langues anciennes, apprentissages, séquences, ressources (site du CNDP).
Projet de document d’accompagnement pour la classe de Première (site Eduscol).
Ressources depus Eduscol en latin et en grec ancien.
Classe terminale
Programme de la classe terminale (à compter de la rentrée 2009) : : BO n° 32 du 13 septembre 2007;
- Pour les années scolaires 2009-2010 et 2010-2011, la liste des œuvres obligatoires inscrites au programme de langues et cultures de l'Antiquité de la classe terminale des séries générales et technologiques est la suivante :
latin = « L'Art d'aimer » d'Ovide/grec ancien : : « Odipe roi » de Sophocle [BOEN du 9 avril 2009].

Ressources depus Eduscol en latin et en grec ancien.

Mise à jour le 15 juin 2011



Langues anciennes
[latin-grec] en CPGE

- CPGE littéraire
** Redéfintion des programmes (annexe 2) et horaires de 1ère année de CPGE littéraire [hypokhâgne ou lettres supérieures] au BOEN du 27.09.2007 (annexe 2 : langues et cultures de l'antiquité (3 heures)).
Il s'agit d'une adapation des programmes "dans le cadre de l'architecture européenne des études au sein des études conduisant à la licence". Le texte ajoute : "Si elles définissent un certain nombre d'obligations, les propositions développées dans les annexes II à VII permettent à chaque professeur, qui demeure responsable de son cours, d'exercer pleinement ses responsabilités pédagogiques."]
Modification des horaires des disciplines (changement : avant 2007-2008 (voir ce lien) - à compter de 2007-2008) : extrait, rappel
Enseignements obligatoires
Langue et culture de l'Antiquité (a) - 3h à compter de 2007-2008
(a) Une heure en classe entière latin et grec, spécialistes et non spécialistes, + deux heures soit latin, soit grec, soit niveau débutant, soit niveau confirmé

Enseignements complémentaires au choix de l'étudiant(avant : enseignements à options au choix…)
Module de spécialité latin (c) (Latin avant 2007) - avant 2007-2008 : 5h - 2h à compter de 2007-2008
(c) Soit deux heures niveau débutant, soit deux heures niveau confirmé
Latin débutant (avant 2007) - 4h avant 2007-2008 -- Module de spécialité grec (Grec débutant) - avant 2007-2008 : 4h - 2h (d) à compter de 2007-2008
(d) Soit deux heures niveau débutant, soit deux heures niveau confirmé






 

 

 

 

 

 

Langues régionales de l'école au lycée

Actualités - le diplôme de compétence en langue régionale

Langues régionales : à l'école - au collège - au lycée et au baccalauréat

Progammes et outils par ordre alphabétique
[alsace - basque- breton - catalan - corse - créole - langue d'oc/occitan - tahitien]

Mise à jour le 4 octobre 2011

 

 

 

 

L'enseignement des langues régionales [à l'école - au collège] - A jour le 9 septembre 2011.

Actualités

Autour du créole (voir ici)
- Nouveau programme de créole dès 2011/2012 au BOEN du 8 septembre 2011.
- Arrêté du 22 juillet 2011 fixant le programme de l'enseignement du créole pour le palier 1 du collège : arrêté seul (programme lui-même au BO du 15 septembre)

Langues régionales et CECRL : le diplome de compétence en Langue régionale

Le Bulletin officiel n°2 du 13 janvier 2011
publie et met en ligne l'arrêté créant le Diplôme de compétence en langue régionale dans le cadre de la formation continue.
Ne sotn poir l'instant concernés que le breton [voir site du
conseil régional de Bretagne] et l'occitan.
Un cadre : le CECRL [en ligne : réferentiel de certification]
Ses quatre niveaux correspondent à ceux de compétence langagière du cadre européen commun de référence pour les langues : A2, B1 [dont :
B1.1 et B1.2], B2, C, soit :
- le niveau A1 est celui de la fin du cycle des approfondissements de l’école primaire,
- le niveau A2 est celui de la n fin de scolarité obligatoire (palier 3, niveau diplôme national du brevet : voir ici) avec la validation du socle commun de connaissances et de compétences (présentation - Eduscol :
évaluation) ;
- le niveau B1 pour les CAP/BEP [niveau V], :
site du CIEL de Strasbourg ;
- en fin de lycée : respectivement B2 pour la LV1, B1-B2 pour la LV2 et A2-B1 pour la LV3 ;
- le niveau C est celui d'utilisateur expérimenté pour l'enseignement supérieur (C1 / 2).
Défintion de l'épreuve (voiir annexe III)
Il s'agit d'une épreuve d'une durée de 2 heures 30 minutes, sous la forme d'un scénario unique, permettant la simulation de situations de communication réelles et s'appuie sur des documents écrits, sonores ou audiovisuels authentiques.
5 phases :
- Phases 1 et 2
Le candidat recueille des informations d'après des documents écrits et sonores, et répond par écrit à un questionnaire écrit concernant ces documents.
Durée totale : 1 heure 10 minutes
Préparation des phases 3 et 4 : 20 minutes
- Phases 3 et 4
En phase 3, il s'agit d'un d'entretien téléphonique classique ou sur IP de présentation de 10 minutes maximum.
En phase 4, le candidat poursuit un échange téléphonique classique ou sur IP avec son interlocuteur pour compléter ses informations et proposer ensuite oralement la solution qu'il a retenue au problème posé dans le cadre de sa mission. Un temps d'échange lui permet de défendre son point de vue.
Échange : 10 minutes maximum
- Phase 5
À partir des éléments recueillis au cours des phases antérieures, le candidat rédige un document proposant la solution retenue au problème posé dans le cadre de sa mission.
Durée : 40 minutes

 

Les langues régionales à l'école en 2011/2012[alsace - basque- breton - catalan - corse - créole - langue d'oc/occitan - tahitien]

- Nouveaux programmes depuis la rentrée 2008 au BOEN hors-série du 27 septembre 2007 (détail ci-dessus).
L'introduction commune précise :
- les niveaux de compétence tels qu'ils sont définis par le Cadre commun : soit niveau A1 [voir dernière page de l'introduction commune] dans le cas d'un simple enseignement de la langue, soit niveau A2 quand il s'agit d'un enseignement bilingue à parité horaire dispensé pour moitiè en langue régionale et pour moitié en français ;
- les objectifs visés (développer des aptitudes/attitudes en LV - éduquer l'oreille aux langues des autres - acquérir des connaissances et capacités dans d'autres langues qu le français)
- l'école maternelle est conçue comme le lieu d'apprentissage des différences culturelles ;
- pour des activités qui développent l'écoute, la segmentation dans une relation de plaisir ;
- pour des méthodes renouvellées de l'enseignement des langues.
Suivent les grandes orientatiosn autours des capacités ( activités langagières de communication), connaissances (culture et lexique - grammaire - phonologie) et attitudes.

- Nouveau programme de créole dès 2011/2012 au BOEN du 8 septembre 2011.

 




Les langues régionales au collége en 2011/2012 [Eduscol]


Généralités

Programmes de l'enseignement de langues régionales au palier 1 du collège au BOEN du 4 octobre 2007.
"Article 1 - Les programmes de langues régionales pour le palier 1 du collège sont fixés par les annexes jointes au présent arrêté en ce qui concerne le basque, le breton, le catalan, le corse et l’occitan langue d’oc. - Article 2 - Ces programmes sont applicables à partir de la rentrée de l’année scolaire 2008-2009 (texte en ligne)".

- Programmes d'enseignement de langues régionales au palier 2 du collège au BOEN du 8 juillet 2010.
Soit (pas d'introduction commune) : basque : p. 1-11 ; breton p. 12-31 ; catalan p. 32-59 ; corse p. 60-76 ; occitan/langue d'Oc p. 76-93 ; langues d'Alsace ... p. 94-121.

Ces programmes sont applicables pour la seconde langue à compter de la rentrée de l'année scolaire 2009-2010.

Détail par langues : alsace - basque - breton - catalan - corse - langue d'oc/occitan - tahitien

Les langues régionales au diplôme national du brevet (DNB) à compter de la session 2010 [détail DNB 2011]

A compter de la session 2010, nne certification, optionnelle, du niveau A2 en langue régionale sera possible au diplôme nationl du brevet (DNB - brevet des cxollèges).

Une mention " langue régionale ”, suivie de la désignation de la langue concernée, pourra être inscrite sur le diplôme national du brevet. Cette mention est délivrée aux élèves qui auront obtenu, pour la langue régionale concernée, la validation du niveau A2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).L'évaluation du niveau A2, tel que défini par l'annexe de l'article D. 312-16 du code de l'éducation, est effectuée par l'enseignant de langue régionale.
Les langues régionales concernées, qui doivent avoir été enseignées tout au long de l'année scolaire à raison d'un horaire hebdomadaire minimum de deux heures, sont les suivantes : basque, breton, catalan, corse, créole, gallo, occitan-langue d'oc, langues régionales d'Alsace, langues régionales des pays mosellans, langues mélanésiennes et tahitien.
Les élèves de la classe de troisième, candidats à l'obtention de cette mention, font connaître leur choix lors de l'inscription à l'examen [art. 4 de l'arrêté du 9 juillet 2009 au JO du 25.07.2009 - BO du 27.08.2009.]

Les langues régionales au lycée en 2011/2012 [Eduscol]


Références des programmes (éventuels sites ressources)

- Langues régionales [basque (S-R) - breton (S-R en 2007 + CRDP) - catalan (S-R), corse (S-R), langue d’oc (occitan : S-R), tahitien, gallo, langues régionales d’Alsace] : arrêté du 15 avril 1988, B.O. suppl. n° 17 du 5 mai 1988.

- Langues régionales des pays mosellans : arrêté du 17 septembre 1991, B.O. suppl. n° 37 du 24 octobre 1991

 

 

Langues régionales - Détail par langues : alsace - basque - breton - catalan - corse - langue d'oc/occitan - tahitien

 

- Alsace (langue régionale d’Alsace et des pays Mosellans) ... - A jour le 17 juin 2010

... généralités
A l'IUFM d'Alsace : l'allemand comme langue régionale - Le site du CRDP d'Alsace.

... à l'école

A partir de 2008/2009 : au BOEN du 17 janvier 2008.

... au collège
Langue régionale d’Alsace et des pays Mosellans au palier 1 : programme à compter de 2008/2009 (BOEN du 17.01.2008).
Ces programmes sont applicables pour la seconde langue à compter de la rentrée de l'année scolaire 2009-2010.

- Basque [au CAPES : notre site] - A jour le 17 juin 2010

Basque à l'école [ressources en ligne]
A compter de la rentrée scolaire 2009 - Programmes de l'enseignement de langues régionales pour l’école primaire/Mise en œuvre du cadre européen commun de référence pour les langues au BOEN hors série n° 9 du 27 septembre 2007.

Basque au collège

- Programme au collège au palier 1 (en LV1/LV2) : préambule commun - basque au BO hors-série n°10 du 4 octobre 2007..
- Le palier 1 vise l'acquisition d'un niveau A2 (défini dans le Cadre européen commun de référence pour les langues) pour les élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. L'acquisition du niveau A1 est visée pour les élèves qui débutent une deuxième langue.

Basque au baccalauréat

- Arrêté du 15 avril 1988 concernant l'enseignement des langues régionales dans le cadre des épreuves du baccalauréat et autres [site du CRDP d'Aquitaine].

Des sites-ressources

- Le CRDP d'Aquitaine -

- Breton [au CAPES : notre site] - A jour le 17 juin 2010
... à l'école
A compter de la rentrée scolaire 2009 - Programmes de l'enseignement de langues régionales pour l’école primaire/Mise en œuvre du cadre européen commun de référence pour les langues au BOEN hors série n° 9 du 27 septembre 2007.
... au collège
- Programme au collège au palier 1 (en LV1/LV2) : préambule commun - breton au BO hors-série n°10 du 4 octobre 2007..
- Le palier 1 vise l'acquisition d'un niveau A2 (défini dans le Cadre européen commun de référence pour les langues) pour les élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. L'acquisition du niveau A1 est visée pour les élèves qui débutent une deuxième langue.
... au lycée
Programmes définis par l'arrêté du 15 avril 1988, BO suppl. n°17 du 5 mai 1988.
... au baccalauréat
Sujets de breton LV2 en série L depuis le site du CRDP de Bretagne : 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000.
Des sites ressources
- Le site académique de Rennes.
- Le site du CRDP de Bretagne : édition en langue bretonne - un fonds breton - .


- Catalan [au CAPES : notre site] - A jour le 17 juin 2010
... à l'école
A compter de la rentrée scolaire 2009 - Programmes de l'enseignement de langues régionales pour l’école primaire/Mise en œuvre du cadre européen commun de référence pour les langues au BOEN hors série n° 9 du 27 septembre 2007.
... au collège [le site du CRDP de Montpellier]
- Programme au collège au palier 1 (en LV1/LV2) : préambule commun - breton au BO hors-série n°10 du 4 octobre 2007..
- Le palier 1 vise l'acquisition d'un niveau A2 (défini dans le Cadre européen commun de référence pour les langues) pour les élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. L'acquisition du niveau A1 est visée pour les élèves qui débutent une deuxième langue.
... au lycée [site du CRDP de Montpellier]
Programmes définis par l'arrêté du 15 avril 1988, BO suppl. n°17 du 5 mai 1988.
Des sites ressources...
... Le catalan dans l'Académie de Montpellier, dont : CAPES de Catalan avec épreuves et rapports de jurys - le Pôle de Ressources pour l’Enseignement du Catalan (PREC) - éditions en catalan.


-
Corse [au CAPES : notre site] - A jour le 17 juin 2010
Programme de l'école (rappel)
Voir : Programmes de l'enseignement de langues régionales pour l’école primaire au BOEN hors série n° 9 du 27 septembre 2007.
Programmes de collège
-- Il s'agit des programmes du palier 1 [site académique] : le palier 1 rend compte des compétences à acquérir pour atteindre un niveau défini dans le Cadre européen commun de référence pour les langues et vise l'acquisition d'un niveau A2 pour les élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. L'acquisition du niveau A1 est visée pour les élèves qui débutent une deuxième langue.
-- Le programme de langue corse pour le palier 1 du collège a été publié au BO hors-série n°10 du 4 octobre 2007. Il est applicable aussi pour la seconde langue depuis la rentrée de l'année scolaire 2009-2010.
Corse au baccalauréat
-- Annales de l'épreuve écrite de langue corse au baccalauréat depuis 1984 : site du CRDP de Corse.
Langue et culture corses (LCC) : outils
Le site du CRDP de Corse.
Le site disciplinaire langue corse : site académique.

- Créole [au CAPES : notre site] - A jour le 15 septembre 2011
... à l'école -
- A compter de 2011/2012 : nouveau programme de créole au BOEN du 8 septembre 2011.
... au collège
- Arrêté du 22 juillet 2011 fixant le programme de l'enseignement du créole pour le palier 1 du collège : arrêté seul (programme lui-même au BO du 15 septembre)
Le palier 1 vise l'acquisition d'un niveau A2 (défini dans le Cadre européen commun de référence pour les langues) pour les élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. L'acquisition du niveau A1 est visée pour les élèves qui débutent une deuxième langue.
... au lycée
Programmes définis par l'arrêté du 15 avril 1988, BO suppl. n°17 du 5 mai 1988.


- Langue d'oc - occitan - A jour le 6 juillet 2011
... à l'école
A compter de la rentrée scolaire 2009 - Programmes de l'enseignement de langues régionales pour l’école primaire/Mise en œuvre du cadre européen commun de référence pour les langues au BOEN hors série n° 9 du 27 septembre 2007.
... au collège
- Programme au collège au palier 1 (en LV1/LV2) : préambule commun - breton au BO hors-série n°10 du 4 octobre 2007..
- Le palier 1 vise l'acquisition d'un niveau A2 (défini dans le Cadre européen commun de référence pour les langues) pour les élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. L'acquisition du niveau A1 est visée pour les élèves qui débutent une deuxième langue.
... au lycée
Programmes définis par l'arrêté du 15 avril 1988, BO suppl. n°17 du 5 mai 1988.
... au recrutement des enseignants
- Occitan/catalan au CRPE
- Occitan
Le guide commenté et les épreuves 2008 depuis le site académique de Toulouse.
- Occitan/catalan
Les tests de catalan/occitan pour être admis à l'IUFM de Montpellier.
Les programmes de l'école à la rentrée 2008 : catalan - occitan/langue d'oc -
Les sujets depuis le site de l'académie de Montpellier : RJC 2007 - RJC 2006 - RJC 2005 - RJC 2004 -
- Occitan/languedoc au CAPES [
notre site]

Tahitien - A jour le 17 juin 2010
Lycée
- Programme défini par l'arrêté du 15 avril 1988, BO suppl. n°17 du 5 mai 1988.
Concours de recrutement
- Notre site.
**
Arrêté du 10 juin 2011 fixant les conditions d'attribution aux personnels enseignants du second degré de l'enseignement public, relevant du ministre chargé de l'éducation nationale, et aux maîtres contractuels des établissements d'enseignement privés sous contrat du second degré d'une habilitation dans une langue polynésienne au JO du 6 juillet 2011.







Le Latin du collège à la CPGE : collège - lycée - CPGE

 

Latin au collège

[2011/201é et modifications ultérieures] :

programmes et outils -

 

 

Mise à jour le 16 juin 2011



Généralités

Le nouveau programme à compter de la la rentrée 2010


Arrêté du 9 juillet 2009 fixant le programme d'enseignement de langues et cultures de l'Antiquité au collège - BO du 27.08.2009 dont programmes et introduction commune (p. 2-4).
Les dispositions du présent arrêté prennent effet à compter de
- la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 en classe de cinquième (p. 5-13) : ici,
- la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 en classe de quatrième (p. 14-17)
- la rentrée de l'année scolaire 2012-2013 en classe de troisième (p. 18-21) : ici.


.Latin au collège : progrmmes en 2011/2012 ( en 5ème - en 4ème - en 3ème) [au lycée]

Latin au cycle central (5e/4e).

Latin en classe de 5ème à compter de la rentrée scolaire 2010
Le nouveau programme au BOEN du 27 aout 2009 se divise en trois parties :
1) un préambule (p. 2-4) sur cette étude (une langue écrite, littérature et étude de textes, notions de lexique et grammaire) avec des chapitres spécifiques autour de Généralités: "lire, comprendre, traduire et commenter des textes" et "étude de la langue" (lexique, grammaire) ;
2) une partie sur latin au collège - avec croisement avec l'histoire des arts : elle propose un tableau à double entrée autour de troix thèmes [Histoire et vie de la cité - Vie publique / vie privée- Représentations du monde] qui chaque fois correspondent à deux items ;
3) le programme de latin au collège proprement dit (p. 5-13).

Ocotobre 2010 - Eduscol
édite un fichier ressources autour du latin en 5ème (nouveau programme).

ThèmesPanorama général, historique, géographique et linguistiqueConstruction d'un empireLe citoyen romain...Espaces et cadres de vieEmplois du tempsDes dieux et des hommesNaturel et surnaturel
Sous-partiesRepères
chronologiques

Géographie
Les origines (res publica/imperium : Rome royale, R. et ses voisins, dont Etrusques)Temps héroïques (légendes de fondations, épopée des origines - Enée/Romulus)Vie familiale (habitat, famille, religion, V.Q.)Au fil de la vie (mesure du temps, âges de la vie, l'école, la journée d'un Romain))Dieux et puissances de la nature (genèses, dieux et héros)Histoire et prodiges d'animaux (fables, récits merveilleux
Mots clefsorbis terrarum, mundus ; rex, populus, respublica, imperium ; memoriafata, templum, auspicium ; genus, urbs, imperium ; arx, pomoerium ; hostisMythe et histoire, légende, fabula ; Héros fondateurs, Troie, Rome ; Pius, pietas, Penates, fides, patriaDomus, insula, villa ; gens, familia, pater familias, matrona, majores, nomina ; toga ; cena, triclinium ; religio, sacer ; Penates, Lares, GeniusTempus, aetas ; infans, puer, juvenis, senex, virgo ; magister, discipulus, litteraegenus, aetas ; homo, mundus, terra, natura ; deus, numenNature, naturel et surnaturel ; fable, monstrum, prodigium, fabula
Textes latins : p. 2 du doc. eduscol. p. 3 du doc. eduscol.
p. 4-5 du doc. eduscol.p. 6-7 du doc. Eduscol.p. 8-9 du doc. Eduscolp. 10-12 du doc. Eduscolp. 13-14 du doc. Eduscol

Des ressources pour le latin en 5ème
- Le fichier d'Eduscol.
- Corpis de lettres latin depuis le site académique de Paris.

Latin en classe de 4ème à compter de la rentrée scolaire 2011 - le nouveau programme

Classe de 4e (p. 14-17 de la brochre en ligne)

Des rois aux consuksLe citoyen romain...Espaces et cadres de vieEmplois du tempsDes dieux et des hommesNaturel et surnaturel
Les origines (res publica/imperium : la République, R. et la Méditerranée dont Carthage)Identité et altérité (exemples moraux - Carthaginois, Grecs et Barbares /initiation au grec)Vie sociale à Rome (lieux d evie : forum..., classes socailes, esclaves et affranchis)Jeux et loisirs publics (théâtre, cirque...)Des dieux aux hommes, des hommes aux Dieux (religion romaine : rites/fêtes, présages...)Les Enfers, histoires fantastiques (fantômes...)

Voir aussi présentation du programme depuis : le site académique de Caen -

Latin en classe de 3e

2011-20121 : pour la dernière fois, c'est ce programme qui s'applique.
- Programme, document d 'accompagnement (site académique de Poitiers)
- Les travaux proposés par le Groupe de Recherches en langues anciennes de l'académie d'Amiens sur la mort de César - latin et musique - amour, surnaturel et poésie - Portrait de princeps (site académique de Bordeaux)
- Révision autour de Cicéron (site académique de Reims)
Latin : liaison collège/lycée
3e/2e - La figure du bon général dans le De Imperio de Cicéron - histoire et épopée : aux origines de Rome (site académique de Bordeaux)


Latin en classe de 3e : programme à venir dès 2012/2012

*Classe de 3e (p. 18-21)

Constructiond'un empireLe citoyen romain...Espaces et cadres de vieEmplois du tempsDes dieux et des hommesNaturel et surnaturel
De la République à l'Empire (crises, Auguste, figure d'empereursIdéologies impériales et romanisation (évolutions morales et sociales, pax romana...)Villes , campagnes, province (dt grands domaines, villégiatures, échanges et voyages)Le temps des plaisirs (otium, poésie amoureuse et art d'aimer)Polythéisme et monothéismes (dont naissance du christianisme)Maîtriser le monde ; science et superstition (magie, art et sciences de la nature, médecine)

 

 

 

Le latin au lycée

2nde, 1ère, terminale - CPGE

 

Latin au lycée : programmes de la 2nde à la terminale (au baccalauréat)

Langues et cultures de l'antiquité - classes de seconde, première et terminale : programmes (site du CNDP).
Voir aussi : faire du latin au lcyée (site académique de Grenoble) -

Latin en classe de 2e

Le programme
Langues anciennes en classe de seconde : à compter de 2008-2009, l'intitulé - qu'il s'agisse de l'enseignement de détermination oud e l'opion facultative, est modofé ainsi : "latin" devient "langues et cultures de l'antiquité (latin)"/"grec" devient "langues et cultures de l'antiquité (grec)" ; le reste est inchangé [arrêté du 4 décembre 2007 au JO du 04.01.2008 - BO du 17.01.08].
Ressources numériques
Eduscol : Hercule gaulois / Cléopâtre.
Eduscol : ressources autour de l'homme romain (le citoyen, l'esclave, l'affranchi - la famille, les pratiques religieuses), du monde romain (grandes étapes de la conquête - grandes reines de la Méditerranée) et de figures héroïques et mythologiques.
Autres ressources : site académique de Bordeaux -
Site académique de Créteil : Le lion d'Androclus en seconde : d'Aulu Gelle à saint Jérôme et Etude de textes du Requiem (Mozart, Fauré) (site académique de Créteil) -
Site académique de Toulouse : Rome et les Etrusques.
Educnet : ressources autour de l'ancien programme.

Latin au cycle terminal (1ère - terminale)
Langues anciennes en classes de 1ère et terminale (cycle terminal) : même changement d'intitulé dès 2008-2009 pour la classe de 1ère (option facultative en série ES ou série S - en série L : enseignement obligatoire pour le seul latin, enseignement obligatoire au choix, option facultative) et dès 2009-2010 pour la classe terminale (option facultative en série ES ou série S - en série L : enseignement obligatoire pour le seul latin, enseignement de spécialité, option facultative) [arrêté du 4 décembre 2007 au JO du 04.01.2008 - BO du 17.01.08].

Latin en classe de 1ère.
Programme (BOEN)
classe de 1ère, latin.

Latin en classe terminale.
Programme des oeuvres au programme du baccalauréat (descendre avec la flèche) - aménagement : option facultative (BOEN)
- Pour les années scolaires 2009-2010 et 2010-2011, la liste des œuvres obligatoires inscrites au programme de langues et cultures de l'Antiquité de la classe terminale des séries générales et technologiques est la suivante :
latin = « L'Art d'aimer » d'Ovide [BOEN du 9 avril 2009].

Ressources numériques (Eduscol) : classe terminale, latin.
Terminale - propositions de séquences (site académique de Toulouse)
Pour les classes TMD, programme au BOEN du 13.09.2007 (JO du 17.08.07) et mêmes changements d'intitulés que ci-dessus (Jo du 4.1.2008) .


Latin en CPGE littéraire

Voie : hypokhâgne / khâgne

1ère année

Objectifs de formation de la première année des classes préparatoires de lettres (annexe II : en langues anciennes et culture de l’Antiquité) au BOEN n° 22 du 7 juin 2007.
- Parmi les enseignements obligatoires : langue et culture de l’Antiquité (1 heure en classe entière latin et grec, spécialistes et non spécialistes + 2 heures soit latin soit grec, soit niveau débutant soit niveau confirmé) ;
- Parmi les enseignements complémentaires
: module de spécialité latin (soit 2 heures niveau débutant, soit 2 heures niveau confirmé).

2ème année

Organisation générale des études et horaires des classes préparatoires littéraires aux grandes écoles
** seconde année E.N.S. Ulm
au BOEN du n°37 du 8 octobre 2009.
- parmi les enseignements obligatoires : Latin ou grec (4 heures de cours/semaine)
- au sein de la réparation à l'épreuve d'admissibilité et à l'épreuve d'admission : lation (5 heures de cours/semaine)
** seconde année
ENS LYON LSH -

Voie : hypochartes / chartes

Présentation et horaires : lycée P. Fermat de Toulouse - site académique de Versailles.

 

 

 

 

 

 

 


 


 


 

 






 

 

 

 

 

 

 

 














 

 

Musique / Education musicale
de l'école au baccalauréat

L'éducation musicale dans sa dimension artistique et culturelle
dont : le chant choral

L'éducation musicale à l'école :
musique et socle commun à l'école, les programmes

L'éducation musicale au collège
les programmes en cours - éducation musicale et socle commun au collège

L'éducation musicale au lycée
Musique et arts du son en seconde générale et technologique
Musique
au cycle terminal : programmes en cours
(présentation du nouveau programme/préambule commun - musique en 1ère à compter de 2011/2012 -
musique en terminale)
En LT : BT Métiers de la musique

 

Mise à jour le 28 septembre 2011

 

 

L'Education musicale et la mise en œuvre des dimensions artistique et culturelle du projet d'école ou d'établissement

Les dimensions artistique et culturelle des projets d’école et d’établissement

Les Textes réglementaires
Les dimensions artistique et culturelle des projets d’école et d’établissement
-- circulaire n° 2007-022 du 22 janvier 2007 au BOEN n° 05 du 1er févier 2007.-
Les arts et la culture font partie intégrante du socle commun... et aussi de la dimension éducative des "structures soutenues par le ministère de la culture et de la communication" : cette dimension doit faire partie de chaque approche disciplinaire, donc figurer dans le projet d'établissement der EPLE avec diagnostic et évaluation d es besoins des élèves, mais aussi identification/mobilisation des ressources disponibles et accompagnement des actions.
Développement de l’éducation artistique et culturelle - circulaire n° 2008-059 du 24 avril 2008 au BOEN n° 19 du 8 mai 2008.
Extrait - après rappel autour de l'enseignement d’histoire des arts (programme scolaire national intégré dans Arts et culture), du développement des pratiques artistiques à l’école et hors de l’école et de la rencontre avec les artistes et les œuvres, et la fréquentation des lieux culturels, pour tous les élèves :
"Le volet artistique et culturel des projets d’écoles ou d’établissements
Dès la rentrée 2009, les projets d’écoles ou d’établissements, élaborés en concertation avec les institutions culturelles et les collectivités territoriales, devront tous intégrer un volet culturel concernant tous les élèves.
Il s’agit de faire de l’établissement scolaire l’un des pivots essentiels de la politique culturelle conduite par le gouvernement."

La part de l'éducation musicale

- Le chant choral à l’école, au collège et au lycée, circulaire n° 2011-155 du 21 septembre 2011 au BOEN du 22 septembre 2011.
Les chorales favorisent le travail collectif avec des élèves d’autres classes, voire d’autres établissements, notamment dans le cadre de chorales inter-degrés. La chorale, portée par un projet artistique exigeant, aboutit à des spectacles publics ou à des prestations ponctuelles, notamment lors de commémorations ou d’événements sportifs et culturels. Elle permet d’approfondir les pratiques vocales menées en classe et d’en renforcer le sens.
Le chant choral dans le projet d'école ou d'établissement
"Ouverte sans exigence de pré-requis à tous les élèves, la chorale [...] peut être un élément structurant de la dimension artistique du projet d'école ou d'établissement." [...]
"Au collège et au lycée
"La chorale contribue à la mise en œuvre des dimensions artistique et culturelle du projet d'établissement. Son projet pédagogique et artistique annuel comme ses apports aux objectifs de l'établissement y sont présentés chaque année. Placé sous la responsabilité des professeurs d'éducation musicale et de chant choral, cet enseignement complémentaire s'inscrit dans la durée de l'année scolaire et les séances de travail (répétitions) hebdomadaires qui lui sont consacrées sont organisées sur une plage horaire permettant au plus grand nombre d'élèves, quelle que soit leur classe, d'y participer.
"Le projet mené par la chorale de l'établissement peut opportunément associer d'autres élèves impliqués dans divers dispositifs au sein ou à l'extérieur de l'établissement : ensembles instrumentaux et orchestres, ateliers artistiques, classes à horaires aménagés. Il est notamment souhaitable de construire des projets associant plusieurs établissements, qu'elles soient d'un même niveau (deux collèges, par exemple) ou de niveaux différents (un collège et une école ou un lycée)."

Education musicale à l'école et socle commun (le pilier 5 - au cycle 2 - au cycle 3)

- Extraits du pilier 5

* La culture humaniste
La culture humaniste permet aux élèves d'acquérir tout à la fois le sens de la continuité et de la rupture, de l'identité et de l'altérité. En sachant d'où viennent la France et l'Europe et en sachant les situer dans le monde d'aujourd'hui, les élèves se projetteront plus lucidement dans l'avenir.
La culture humaniste contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité.
Elle enrichit la perception du réel, ouvre l'esprit à la diversité des situations humaines, invite à la réflexion sur ses propres opinions et sentiments et suscite des émotions esthétiques. Elle se fonde sur l'analyse et l'interprétation des textes et des oeuvres d'époques ou de genres différents. Elle repose sur la fréquentation des oeuvres littéraires (récits, romans, poèmes, pièces de théâtre), qui contribue à la connaissance des idées et à la découverte de soi. Elle se nourrit des apports de l'éducation artistique et culturelle.
* Connaissances [nous soulignons]
En donnant des repères communs pour comprendre, la culture humaniste participe à la construction du sentiment d'appartenance à la communauté des citoyens, aide à la formation d'opinions raisonnées, prépare chacun à la construction de sa propre culture et conditionne son ouverture au monde. Les élèves doivent : [...]
- avoir des repères historiques : les différentes périodes de l'histoire de l'humanité (les événements fondateurs caractéristiques permettant de les situer les unes par rapport aux autres en mettant en relation faits politiques, économiques, sociaux, culturels, religieux, scientifiques et techniques, littéraires et artistiques), ainsi que les ruptures ; les grands traits de l'histoire de la construction européenne ; les périodes et les dates principales, les grandes figures, les événements fondateurs de l'histoire de France, en les reliant à l'histoire du continent européen et du monde ;
- être préparés à partager une culture européenne : par une connaissance des textes majeurs de l'Antiquité (l'Iliade et l'Odyssée, récits de la fondation de Rome, la Bible) ; par une connaissance d'oeuvres littéraires, picturales, théâtrales, musicales, architecturales ou cinématographiques majeures du patrimoine français, européen et mondial (ancien, moderne ou contemporain) [...].
* Les élèves doivent être capables :
- de situer dans le temps [...] les oeuvres [...] artistiques [...] et de les mettre en relation avec des faits historiques ou culturels utiles à leur compréhension ; [...]
- de faire la distinction entre produits de consommation culturelle et oeuvres d'art ; [...].

Musique et socle commun : la grille de référence en fin de cycle 2 [p. 3 du document]

 

Connaissances et capacités atendues en fin de scolartité obligatoire
Eléments du socle attendus en fin de cycle 2
Indications pour l'évaluation

Maîtriser quelques éléments des langages artistiques [...] musicaux.

 

 

Connaître quelques références de l'histoire des arts.
Situer une oeuvre dans le contexte historique et culturel dont elle est issue.
Mettre en relation [...] à l'écoute les principles oeuvres étudiées.

-Interpréter de mémoire une dizaine de chansons simples ;
- Chanter juste ;
- Produire des rythmes simples et des enchaînements dansés

 

- Reconnaître et nommer quelques oeuvres d'artistes et les mettre en relation les unes avec les autres.
- Etablir de relations entre les démarches et procédés dans les oeuvres de sa propre production.

En situation d'évaluation on vérifiera si l'élève est capable d'exprimer par des rythmes, en chantant ou en dansant une manière de ressentir une musique.

 

[Pas d'élément en rapport avec l'éducation musicale.]


*

 

 

 

 

 

 

 

Musique et socle commun : la grille de référence en fin de cycle 3 [p. 5 du document]

Connaissances et capacités atendues en fin de scolartité obligatoire
Eléments du socle attendus en fin de cycle 3
Indications pour l'évaluation

-Maîtriser quelques éléments des langages artistiques [...] musicaux.

 

Connaître quelques références de l'histoire des arts.
Situer une oeuvre dans le contexte historique et culturel dont elle est issue.
Mettre en relation [...] à l'écoute les principles oeuvres étudiées.

- Interpréter de mémoire au moins 10 chansons.
- Tenir sa savoix et sa place en formation chorale.

 

Avoir rencontré et connaître quelques oeuvres du patrimoine [...] musical.
Savoir situer les oeuvres dans le temps.

 

Evaluation en situation.

 

On s'assurera par une évluation au fil des apprentissages que l'élècve est capable d'associer une oeuvre à des éléments de contexte historique et de la caractériser et de la mettre en résonnace avec d'autres domaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Musique/éducation musicale à l'école : les programmes [voir aussi histoire des arts à l'école] -
Mise à jour le 2 mai 2008

Education musicale : nouveaux programmes à compter de la rentrée 2008
Voir aussi :
: comparaison avec les précédents programmes - 2e version [textes officiels 2007-2008 --
Programmes 2007-2008/Ressources dans le réseau SCEREN/CNDP et autres]

Les nouveaux programmes publiés au BOEN sont strictement conformes à la 2e version des programmes.
Pour les compétences attendues, cela donne :
* en fin de maternelle - À la fin de l’école maternelle l’enfant est capable de :
- adapter son geste aux contraintes matérielles (instruments, supports, matériels) ; [...]
- avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines ;
- écouter un extrait musical ou une production, puis s’exprimer et dialoguer avec les autres pour donner ses impressions
.
* en fin de CE1 (cycle 1 - 1er palier du socle commun : voir aussi ici) - Compétence 5 :
La culture humaniste
L’élève est capable de : [...]
- découvrir quelques éléments culturels d’un autre pays ;
- s’exprimer par l’écriture, le chant, la danse, le dessin, la peinture, le volume (modelage, assemblage) ;
- distinguer certaines grandes catégories de la création artistique (musique, danse, théâtre, cinéma, dessin, peinture, sculpture) ;
- reconnaître des œuvres visuelles ou musicales préalablement étudiées ;
- fournir une définition très simple de différents métiers artistiques (compositeur, réalisateur, comédien, musicien, danseur)
.
* en fin de CM2 (cycle 3 - 2e palier du socle commun : voir aussi ici) - Compétence 5 :
La culture humaniste - L’élève est capable de : [...]
- interpréter de mémoire une chanson, participer avec exactitude à un jeu rythmique ; repérer des éléments musicaux caractéristiques simples ;
- connaître quelques éléments culturels d’un autre pays ; [...]
- distinguer les grandes catégories de la création artistique (littérature, musique, danse, théâtre, cinéma, dessin, peinture, sculpture, architecture) ;
- reconnaître et décrire des œuvres visuelles ou musicales préalablement étudiées : savoir les situer dans le temps et dans l’espace, identifier le domaine artistique dont elles relèvent, en détailler certains éléments constitutifs en utilisant quelques termes d’un vocabulaire spécifique ;
- exprimer ses émotions et préférences face à une œuvre d’art, en utilisant ses connaissances ; [...]
- inventer et réaliser des textes, des œuvres plastiques, des chorégraphies ou des enchaînements, à visée artistique ou expressive.
Compétence 5 (rappel - voir aussi ici) : Eduscol - grille de réfétence - CRDP d'Aquitaine - CRDP de Créteil -

Historique des actuels programmes

Le 28 avril 2008 : X. Darcos présente la nouvelle version des projets de programme pour l'école primaire à la rentrée scolaire 2008 (présentation détaillée) : nouveaux projets de programmes soumis au conseil supérieur de l'éducation. Voir aussi les compétences transversales du socle commun (rappel) :
*compétence 4 (maîtrise des TIC) : présentation, grille de référence.
* compétence 6 (compétences sociales et civiques) : présentation, grille de référence.
* compétence 7 (autonomie/initiative) : présentation, grille de référence.
** Modifications de la 2ème version en vert.
Percevoir, sentir, imaginer, créer (une demi page - p. 10/11 du doc. en ligne : inchangé)
"L'école maternelle propose uen première sensibilisation artistique". Pour le développement ses possibilités sensorielles de l'enfant, mais aussi des facultés d'attention et de concentration, de curiosité (découverte). L'enfant exerce sa motricité et exprime ses émotions. [...].
-La voix et l'écoute
Jouer sur les mots et les sons (chant dont chant en chœur, comptines, rondes...). Le développement de la sensibilité, de la discrimination des sons et de la mémoire auditive, la découverte du timbre, d e l'intensité, de la durée et hauteur etc...
Compétences devant être acquises en fin d'école maternelle pour cet item.
Pratiques artistique et histoire des arts (un tiers de page, item n° 6 du programme - p. 16/17 du doc. en ligne - réécrit en partie sans différence de fond).
Les arts visuels au CP et au CE1 : formes d'expression visuelle et plastique/maîtrise du geste et effet esthétique. [...]
2. Education musicale [identique] : apprentissage d'un répertoire, comptines et écoute d'extraits d'œuvres diverses) pour l'exactitude rythmique ou tonale, la puissance de la voix, la respiration et l'articulation ; les exigences dune expression musicale collective ; les éléments musicaux caractéristiques, les familles d'instruments de musique (les connaître/les reconnaître à l'écoute d'œuvres musicales).
L'histoire des arts (visuels ou musicaux : identique) pour apprendre à apprécier les œuvres découvertes dans leurs contextes(muses, monuments…)
Compétences attendues en fin de CE1 (palier du socle, compétences 5 : p. 19 du doc. en ligne).
[Compétence 5, domaine artisique (rappel) : présentation, grille de compétence : p. 3]
.

Pratiques artistique et histoire des arts (presque une page et demi). - Item n° 7 du projet de programme - p. 29/30 du doc. en ligne - texte quasi-identique, restructuré )
[C'est la 2e partie de la rubrique "Culture humaniste"].
- Pratiques artistiques
La sensibilité artistique. [...]
2. Education musicale
L
(la voix et le chant, pratiques instrumentales, codage d la musique : comparer, découvrir la variété de styles, genres, époques...)
Histoire des arts
Dans le patrimoine et art contemporain : présentation des oeuvres, but poursuivi (interculturel, ouverture à l'autre)
Des "rencontres sensibles" avec les oeuvres.
Ses grands domaines artistiques ; arts de l'espace, du langage (littérature, poésie), du quotidien, de son, de spectacle vivant, arts visuels.
Indications détaillées [mais moins détaillées que dans la 1e version] (une liste d'œuvres sera publiée ultérieurement).
Compétences attendues en fin de CM2 (palier du socle, culture humaniste (culture artistique) : compétence 5 : p. 33 du doc. en ligne).
[Compétence 5 (rappel) : présentation, grille de compétence : p. 6]
.

 



- Education musicale à l'école : comparaison entre le programme en 2007-2008 et l'actuel programme

NB - Pour les programmes 2007, l'indication [texte en ligne] renvoie au site du CRDP d'Aquitaine.

 
Ecole maternelle (cycle 1)
La sensibilité, l'imagination, la création
(plus de 3 pages et demi) [texte en ligne]
Pratiques artistiques et sollicitations sensorielles : arts visuels et éducation musicale.
Approche sensible et mode d'apprentissage. "L'école maternelle propose une première sensibilisation artistique" : rencontre avec les oeuvre et artistes, un début de culture visuelle et musicale.
[...]
- La voix et l'écoute
Objectifs
Dans le champ de activités corporelles et du langage : communication/expression de soi et activités musicales ( les capacités de l'enfant face au monde sonore). Rôle des activités corporelles et appropriation des univers musicaux grâce au langage et aux jeux (rythme, accentuation...). La mémoire auditive.
Activités concernées : activités vocales -écoute - activités avec instruments.
Programme
1 - Activités vocales
- acquisition d 'un répertoire de comptines et de chansons
- Jeux vocaux
Découvrir/construire les base la future voix d'adulte : une exploration ludique (autour des bruits/sons de la vie quotidienne - d'éléments musicaux enregistres : cf jeux, danses,- matériaux parlés et chantés : poèmes, comptines, " formulettes " etc…
- Invention de chants et productions vocales
Sonorisation d'albums ou de bandes dessinées etc...
La choral et le plaisir de chanter ensemble, le construction de projets collectifs avec d'éventuels partenaires.
2 Activités d'écoute
Deux pôles : temps d'écoute repérés et intégrés à toute séance dirigée et temps d'écoute correspondant plus à des événements plus émotionnels ou esthétiques. la mémorisation des formes sonores, le repérage de sons isolés, reproduits et identifiés, la perception 'écarts etc... (variété de timbres : l'enfant compare et reformule - rôle du maître). De l'écoute sélective aux activités de codage (fin de maternelle) : écoute du monde sonore, des productions de la classe ou d autres classes, d'extraits d'œuvres musicales, de musique vivante (musicien invité...).
3 - Activités avec instruments
Découverte des sources sonores et possibilités gestuelles de l'enfant,. propositions d'explorations, les facultés d'écoute et d'attention.
Compétences devant être acquises en fin d'école maternelle pour cet item
Ecole maternelle (cycle 1) -
Percevoir, sentir, imaginer, créer
"L'école maternelle propose uen première sensibilisation artistique". Pour le développement ses possibilités sensorielles de l'enfant, mais aussi des facultés d'attention et de concentration, de curiosité (découverte). L'enfant exerce sa motricité et exprime ses émotions. [...]
-La voix et l'écoute
Jouer sur les mots et les sons (chant dont chant en chœur, comptines, rondes...). Le développement de la sensibilité, de la discrimination des sons et de la mémoire auditive, la découverte du timbre, d e l'intensité, de la durée et hauteur etc...

Cycle des apprentisages fondamentaux - cycle 2 : programme 2007

Education artistique - éducation musicale [texte en ligne] - item n° 6
Education musicale
Objectifs
Plaisir de faire de la musique/activités mises au services d'apprentissages précis (émission vocale; identifier des contextes cultuels variés/des caractéristiques propres au domaine musical - exprimer des émotions, goûts précisément).
interactions (exemple : voix chantée/voix parlée)
Programme
1 - Voix et chant
1.1 Culture vocale (chant/jeux vocaux : savoir stabilise sa voix, chanter juste - diction/mémorisation de textes musicaux ...)
1.2 Répertoire (reprise au début de chansons de maternelle puis élargissement : mémorisation chaque anée d'une dizaine de chants, critères/buts du choix - voir doc. d'accompagnement).
2 - Ecoute
2.1 Culture de l'oreille (auditions d'essais et reprises - écoute d'oeuvres musicales/d'extraits, morceaux interprétés en direct à l'école).
2.2 Répertoire (élargissement des références de l'élève, suggestions dans le document d'accompagnement).
2.3 Pratiques instrumentales (objets sonores, apportés ou fabriqués, gestualité/écoute).
3 - Réalisation de projets musicaux.
Connaissances, capacités et attitudes travaillés en attendues en fin de cycle 2.

CP/CE1 (cycle 2) -
Pratiques artistique et histoire des arts
L'éducation musicale
au CP et CE1 (apprentissage d'un répertoire, comptines et écoute d'extraits d'œuvres diverses) pour l'exactitude rythmique ou tonale, la puissance de la voix, la respiration et l'articulation ; les exigences dune expression musicale collective ; les éléments musicaux caractéristiques, les familles d'instruments de musique (les connaître/les reconnaître à l'écoute d'œuvres musicales).
L'histoire des arts (visuels ou musicaux) pour apprendre à apprécier les œuvres découvertes dans leurs contextes(muses, monuments…).
Capacités devant être acquises en fin de CE1.

Programme du cycle 3 pour la rentrée scolaire 2007 (en ligne)

Education artistique
Arts visuels, éducation musicale, approche d'autres disciplines artistiques
"L'éducation artistique développe l'aptitude à l'expression et le goût de la création" : intelligence et sensibilité. Démarches d'enseignement artistique et liens interdisciplinaires (références artistiques de la culture humaniste). Ses voles complémentaires : arts visuels/musique (programmes spécifiques), activités artistiques (dimension sensible ou esthétique d'autres domaines), les projets artistiques et culturels. Voir aussi le programme d'histoire pour situer les œuvres dans leur contexte. Des travaux d'application autour de la pratique créative, de la rencontre avec les œuvres et de l'acquisition de savoir/savoir faire.. Voir aussi les ressources de l'environnement.
[...]
Education musicale [texte en ligne]
Objectifs
Spécificités du cycle 3 : enrichissement du travail d'interprétation sur l'enrichissement des polyphonies simples/des répertories vocaux (cf écoute de pièces vocales/instrumentales). Croisement goût personnels/jugement esthétique (début). Les pojets autour de l'EM.
Programme
1 - Voix et chant (culture vocale, répertoire)
2 - Ecoute (cuticule de l'oreille, répertorie)
3- Pratiques instrumentales
4 - Réalisation de projets musicaux

CE2 -CM1/CM2 (cycle 3) -
Pratiques artistique et histoire des arts

Pratiques artistiques
[éducation musicale (la voix et le chant, pratiques instrumentales, codage de la musique : comparer, découvrir la variété de syrles, genres, époques...)]
Histoire des arts (patrimoine/art contemporain). But de cet enseignement : les élèves se situent/situent, ils rencontrent des œuvres et les apprécient. Suit une énumération d'œuvres et d'artistes classés par périodes chronologiques (domaines de l'architecture, des arts plastiques, des arts appliqués et de la musique).
Capacités devant être acquises en fin de CM2.


Musique/éduca

Musique au collège, au LP et au lycée (dont LT) [Educnet]

Education musicale dans l'enseignement secondaire
Base de donénes/bibliographies-sitographies
- Une base de données interacadémique avec Educnet.
- Une bibliopgaphie/sitogrphie depuis le site du CRDP de Bourgogne.
Textes officiels
- Le site académique d'Amiens donne les textes officiels indispensables
-vet accompagnement des programmes de 5e et 4e au Collège (site de Nice), de SEGPA, de lycée, le lycée professionnel (CAP - Bac. pro.),
de lycée technologique (TMD, BT)


Un DVD du CRDP de Créteil : À la rencontre des arts au collège et au lycée - Musique et arts plastiques

Education musicale au collège en 2011/2012
[Education musicale au collège et socle commun] Mise à jour le 30 juin 2010

Education musicale au collège : programme à compter de la rentrée scolaire 2009
- Le nouveau programme à compter de la rentrée scolaire 2009 a été publié au BOEN spécial n° 6 du 28.08.2008 dont : introduction commune et éducation musicale (en ligne depuis le site du CNDP - autres présentations du même projet de programme depuis les sites académiques de : Lyon , Rennes - depuis Educnet ).

- L'introduction commune aux enseignements artistiques souligne le prolongement des acquis du primaire [nouveau programme de primaire en EM : présentation] , et rappelle son but : construite une culture commune autour des patrimoines pour une expression/communication des élèves dans les arts. Les problématiques annuelles concernent les objets, les images et l'espace, pour la "construction progressive d'une culture musicale référencée" et contribuent à l'enseignement de l'histoire des arts, contribuant ainsi à l'élaboration d 'une véritable culture humaniste.
L'introduction au programme pour l'éducation musicale commence par poser le problème du sonore dans notre quotidien ( nuisance d'un effet de mode/de masse contre une culture construite), d'où les nouveaux impératifs du programme (apprentissage de l'écoute et prévention des risques auditifs).
Il pointe l'acquisition des piliers du socle commun [notre site] , souligne la place de l'histoire des arts, et prône un espaces et des équipements spécifiques comme une chorale par collège.
Elle présente les programmes en termes de connaissances (des oeuvres, des lieux et temps, des techniques et langages, des situations d 'expression) autour de deux compétences : percevoir/produire des sons-de la musique. Cela suppose des parcours de formation autour de connaissances organisées et d'une architecture nouvelle des programmes.
Les connaissances, capacités et attitudes, autour de ce parcours, concernent aussi bien la voix que le projet musical .
Suivent les référentiels de compétences et progressions des apprentissages [autour de : la voix (p. 16/17 du document en ligne) - le timbre et l'espace (p. 18) - la dynamique (p. 19) - le temps et le rythme (p. 20) - le successif/le simultané (p. 21) - la forme (p. 22) - les styles (p. 23) - les œuvres constitutives (p. 24)] et des propositions d'évaluation (p. 25)

Education musicale au collège et socle commun

- Une propostion d'évaluation des compétences en éducation musicale depuis le site académique d'Amiens.
Education muscicale et grille de référence au palier 3 : évaluation en fin de scolarité obligatoire
Font partie de la cutlure humaniste (compétence 5) : avoir des repères en, histoire des arts et pratiquer les arts (p. 13 du document en ligne depuis eduscol), soit :

Eléments du socle exigible en fin de collège
Indication pour l'évaluation
Références des programmes

- Connaître des références essentielles en histoire des ar

- Situer les oeuvres dans leur contexte historique et culturel

- Pratiquer diverses formes d'expression à visée artistique

- Connaître les repères historiques essentiels / Savoir anlayser uen oeuvre d'art en utilisant les méhodes et le vocabulaire appropriés (étude d'une image, d'un monumet, d'un film ...)

- Maîtriser les rudiments d'une éducation au patrimoine.

- Mener à bien une production et en dégager du sens / Identifier quelques notions artistiques dans des oeuvres de référence en s'appuyant sur l'expérience acquise par la pratique / Analyser une production pastique ancienne ou contemporaine.

Histoire des arts au collège : programme à comtper de 2009/2010 - histoire des arts et socle commun -


Education musicale aux lycées en 2011/2012 :

en classe de seconde : musique et arts du son

-au cycle terminal

 

Musique et arts du son en classe de seconde générale et technologique


Classe de seconde générale et technologique - Enseignement d'exploration Arts du son
Le texte du nouveau programme (au sein de Création et activités artistiques) est au BOEN du 29 avril 2010 (JO).
- Dans son préambule général à ce projet d'enseignement d'exploration [p. 1/2 du document en ligne], la création et les activités artistiques sont re-situées par rapport au développement des industries artistiques mais aussi du développement des médias (dont internet). Les arts du son sont l'un des quatre enseignements d'exploration au choix de élève au sein de cet ensemble.
Il s'agit [p. 7-10 du document en ligne] de prendre en compte différentes nouvelles approches et pratiques "de l’acoustique des espaces (privés et publics) aux pratiques culturelles (circulation des oeuvres, écoute individuelle, édition audionumérique)", donc de savoir "1) apprécier les réalités sonores, musicales et culturelles de son environnement, 2) identifier et situer quelques métiers du son, de la musique et du spectacle en référence au projet mis en oeuvre et au lieu extérieur observé, 3) rendre la mesure des compétences exigées (pratiques dans le domaine du son et de la musique - culturelles dans le domaine du son, de la musique et des arts) comme des parcours de formation à emprunter pour exercer une responsabilité professionnelle donnée, 4) situer et enrichir : sa pratique et sa culture en référence aux différents domaines de la création artistique contemporaine / ses intérêts et ses goûts personnels dans le champ des diverses activités qui animent la société dans le domaine du son, de la musique et de l’art (création, diffusion,valorisation, transmission, production, etc.)…pour envisager un parcours.
Suivent des propositions de correspondances entre lieux et observations comme des propositions de contenus.
Voir aussi : une rubrique d'Educasources.


Classe de seconde générale et technologique - Enseignement facultatif de Musique

Le texte du nouveau programme est en ligne au BOEN du 29 avril 2010 (JO).
Il s'agit de l'option facultative Musique dans la nouvelle classe de seconde à compter de 2010/2011 (p. 16-19 du document en ligne). "L'enseignement facultatif de musique en seconde poursuit les objectifs généraux suivants : découvrir, comprendre et connaître des expressions musicales diversifiées ; enrichir une culture musicale et artistique adossée aux oeuvres étudiées et interprétées ; développer une autonomie critique au sein de ses pratiques musicales ; connaître et utiliser des ressources de l’environnement culturel quotidien (technologies, Internet mais aussi lieux de formation et de diffusion du spectacle)."
Le programme proprement dit s'articule autour de deux grands champs de compétence : produire (ou : pratiquer les langages de la musique) / percevoir (développer l'acuité auditive au service d'une connaissance organisée et problématisée des cultures musicales et artistiques dans le temps et l'espace). "Le développement de ces deux champs de compétence s'appuie d'une part sur une diversité de pratiques musicales menées en classe, d'autre part sur l'étude successive de trois problématiques relevant de la culture musicale et artistique." Sont développés des essentiels autour des pratiques musicales (p. 17-18), culture musicale et artistique [rapports de la musique au texte - rapports de la musique à l'image - rapports de la musique à la société].
Des indications autour de l'évaluation des acquis des élèves concluent ce programme.



Musique au cycle terminal : programmes en cours (présentation du nouveau programme/préambule commun- musique en 1ère à compter de 2011/2012 - musique en terminale)
mise à jour le 28 septembre 2011

Musique au lycée (cycle terminal) : nouveau programme, présentation (au JO)
Ce programme est aussi publié au Bulletin officiel spécial n°9 du 30 septembre 2010.

Arts - Préambule commun (série L : obligatoire/spécialités - toutes séries : facultatif : p. 1/3 du JO en ligne) -
Après un rappel sur l'enseignement des arts à l'école, au collège [Arts plastiques : programme en ligne (notre présentation) dont préambule commun p. ] et en seconde générale et technologique, le nouveau programme Arts (depuis le JO) rappelle qu'aucun pré-requis particulier n'est requis pour suivre ces enseignements d'Arts (enseignement obligatoire, facultatif, de spécialité en série L).
"Chaque programme est organisé selon une architecture commune :
- un seul texte présente l’ensemble du programme pour le cycle terminal.
- Chaque texte présente un certain nombre d’éléments valables pour l’ensemble du cycle : définitions, enjeux et objectifs ; compétences de référence ; évaluation, etc.
- Chaque programme présente séparément les contenus qui spécifient, d’une part la classe de
première, d’autre part la classe de terminale"
Suit un point sur la responsabilité des enseignants (arts plastiques et musique : exclusivement des professeurs recrutés dans les disciplines correspondantes - histoire des arts : équipe pluridisciplinaire coordonnée - cinéma-audiovisuel, danse et théâtre : par des équipes d’enseignants de diverses disciplines - si possible titlulaires de la mention complémentaires, avec le concours d’un partenaire culturel spécialisé.
Ce préambule se clôt par des rappels autour de la nécdessité "d’espaces et d’équipements adaptés aux exigences des pédagogies mises en oeuvre " et sur le rôle des TICCE (technologies de l’information, de la création et de la communication pour l’enseignement).

Musique en classe 1ère à compter de 2011/2012(au JO)
Ce programme est aussi publié au Bulletin officiel spécial n°9 du 30 septembre 2010.

... Musique [arts : préambule commun] : enseignement facultatif en classe de 1ère (toutes séries), nouveau programme [JO : p. 35/39]
Enjeux et objectifs (p. 35/36)
"
L’enseignement facultatif de la musique au cycle terminal s’adresse à tous les élèves qui, quels que soient leurs parcours de formation durant les deux dernières années du lycée, désirent les enrichir d’une dimension artistique fondée sur la pratique et de la connaissance de la musique" [rappel des programmes du collège et de la seconde].
Ces lycéens ont la plupart "une "logique de la chambre" et au sein d'une nouvelle relation aux arts, d'où les axes du programme : "situer sa pratique du son et de la musique en référence à toutes les autres et au coeur d’un contexte social, artistique et économique - développer des savoirs, des expériences, des méthodes et des références pour optimiser sa pratique personnelle du son et de la musique (dimensions exploratoires et créatives) - pPar la pratique collective associant les élèves, découvrir la diversité des postures et démarches qui animent la vie musicale aujourd’hui - construire une réflexion curieuse et critique sur la musique aujourd’hui (création, esthétiques, pratiques) en pleine connaissance des enjeux qui en soutiennent la vitalité - développer une culture musicale et artistique organisant le temps et l’espace des arts autour de références identifiées (oeuvres et esthétiques)".
Cet enseignement doit combattre un enfermement dans des horizons limtiés, s'enrichier d'une offre complémentaire de pratiques musicales collectives (vocales, instrumentales) et aboutir à une participation effective à la vie culturelle extérieure au lycée, aussi avec organisation de rencontres etc...
Le programme : suivent ...
- la défintion de compétences de référence pour le cycle terminal : produire percevoir avec délimitationd echamps de compétences et de capacités appliquéescorrespodantes (tableau p. 37) ;
- des indications autour de situations d 'études / démarches pédagogiques (p. 37/38) : tirer parti des pratiques musicales des élèves et les enrichir - des objets musicaux/objets d’étude diversifiés - des pratiques musicales ouvertes sur la connaissance de la musique ;
- un rappel autour de l'évaluation des acquis des élèves (p. 38) :
- l'indcation des contenus du
programme de la classe de 1ère (p. 38/39), soit :
- OEuvre musicale : continuités et ruptures, héritages et perspectives : écoutes multipliée permettant de comparer les discours musicaux pour éléments objectifscaractérisant l’évolution d’un genre
- figures particulières : permanences et innovatiosn dans le langage musisal ;
- OEuvre musicale et récit : ensemble d’événements selon des relations d’enchaînement, de répétition, d’opposition, de variation, de développement, etc.

... Musique [arts : préambule commun] : enseignement obligatoire et de spécialité en 1ère L, nouveau programme [JO : p. 30/35]
Enjeux et objectifs (p. 30)
** L’enseignement obligatoire de musique au cycle terminal de la série littéraire ...
... témoigne dans le monde contemproaine que la muqieu reste [...] "ce qu’elle a toujours été : le témoin et l’acteur d’une société et de la culture qui la fonde" : son enseignement "met en perspective les riches patrimoines légués par des siècles de création musicale avec les pratiques que nous en avons aujourd’hui" ;
... se situe dans le prolongemetn des programmes de collège (quel qu’ait été le choix des élèves en classe de seconde) ;
... vient compléter et enrichir une formation humaniste en prise avec le monde contemporain.
... articule ses objectuffs autour de cinq axes : maîtrise critique des connaissances et compétences requises pour pratiquer la musique - méthode d’analyse rigoureuse et outillée permettant le commentaire critique de toute situation musicale - disposer de repères chronologiques et diachroniques - diversifier et enrichir les démarches créatives dans le domaine des arts, de la musique et du sonore - découvrir et connaître les ressorts de la vie artistique et musicale contemporaine dans la diversité de ses facettes.
Le programme de 1ère (p. 30/33 du
JO en ligne)
** Il définit ...
... ses compétences à acquérir sont réunies en trois ensembles complémentaires (compétences de réfence pour l'ensemble du cycle terminal : p. 31) :
deux reprises du programme de seconde : percevoir/produire -- un nouvel item : penser la musique dans le monde d'aujourd'hui (analyses des matériaux et techniques, musique et spectacle vivant, nouvelle vie musicale...) ;
...
les situations d'études correspondantes p. 31/32 (interprétation de la musique et création musicale - commentaire d’écoute et analyse auditive - recherche documentaire - réflexion esthétique et sociologique) :
... les contenus
du
programme de la classe de 1ère (p. 43-44), soit :
deux grandes questions : rapports de la musique aux autres domaines de la création artistique / diverses façons dont la musique organise le temps de son discours, c'est-à-dire sa forme...
... 1 : musique et autres arts (Le texte, de la poésie à la littérature, du sacré au profane, de la comédie au drame - le mouvement des corps - liens du cinéma avec la musique) ;
... 2 : musique et recherches formelles (organisation du temps de la musique : auditeur/créateur, esthétique de référence... - vocabulaire formel de la musique - histoire de la musique : large répertoire.)

Education musicale en classe de terminale générale en 2011/2012 et à compter de 2012/2013

Classe terminale : musique en 2011/2012 & baccalauréat 2012 [BOEN en ligne]

- Option facultative toutes séries
- Pink Floyd, Atom heart mother, in album éponyme (1970) [nouveau].
- Johann Sebastian Bach, « Mass in B minor » (« Messe en si mineur »), BWV 232, extraits du Symbolum Nicenum : « Credo in unum Deum », « Patrem omnipotentem », « Et incarnatus est », « Crucifixus »,« Et resurrexit ».
N.B. La partie de l'épreuve s'appuyant sur une écoute comparée sera exclusivement construite au départ d'un des cinq numéros précisés ci-dessus. Cependant, le candidat gagnera à connaître l'intégralité de l'œuvre dont ils sont issus afin de resituer les extraits au programme dans leur contexte général et en souligner les spécificités [reconduit].

- Marc-André Dalbavie, Color [reconduit].

- Enseignement de spécialité, série L
Au titre des quatre thématiques de la partie « Culture musicale » du programme qui s'appuient chacune « sur une œuvre principale éclairée d'écoutes et études périphériques » permettant « d'apprécier les multiples facettes de ces questionnements à travers l'histoire et la géographie », on étudiera les œuvres suivantes :
** Voix, texte et musique : Franz Schubert, « Winterreise » (« Le Voyage d'hiver »), D 911, extraits [reconduit] : « Gute Nacht » (« Bonne nuit »), « Der Lindenbaum» (« Le tilleul »), « Auf dem Flusse» (« Sur le fleuve »), « Die Post» (« La poste »), « Der Wegweiser» (« Le poteau indicateur »), . « Der Leiermann» (« Le joueur de vielle »).
N.B. Le cycle comprend vingt-quatre lieder. Au moment de l'épreuve, les extraits sur lesquels portera l'interrogation du candidat seront issus d'un ou plusieurs des six lieder précisés par le programme ci-dessus. Cependant, une connaissance générale du cycle est nécessaire, celle-ci permettant de comprendre la démarche créatrice du compositeur comme l'esthétique générale de cette œuvre.

- La conquête du timbre : Edgard Varèse, Déserts [reconduit].
- Musiques populaires et musiques savantes : Pink Floyd, Atom heart mother, in album éponyme (1970) [nouveau].
- Musique et temps : Marin Marais, Les Folies d'Espagne [nouveau].


 

Musique en classe terminale à compter de 2012/2013 - Mise à jour le 1er octobre 2010

Programme au JO auquel nous nosu référons...
Ce programme est aussi publié au Bulletin officiel spécial n°9 du 30 septembre 2010.
Voir aussi :
Musique aux baccalauréats.

... Musique [arts : préambule commun] : enseignement facultatif en classe de 1ère (toutes séries), nouveau programme [JO : p. 35/39]. Ce programme est aussi publié au Bulletin officiel spécial n°9 du 30 septembre 2010.
Enjeux et objectifs (p. 35/36)
"
L’enseignement facultatif de la musique au cycle terminal s’adresse à tous les élèves qui, quels que soient leurs parcours de formation durant les deux dernières années du lycée, désirent les enrichir d’une dimension artistique fondée sur la pratique et de la connaissance de la musique" [rappel des programmes du collège et de la seconde].
Ces lycéens ont la plupart "une "logique de la chambre" et au sein d'une nouvelle relation aux arts, d'où les axes du programme : "situer sa pratique du son et de la musique en référence à toutes les autres et au coeur d’un contexte social, artistique et économique - développer des savoirs, des expériences, des méthodes et des références pour optimiser sa pratique personnelle du son et de la musique (dimensions exploratoires et créatives) - pPar la pratique collective associant les élèves, découvrir la diversité des postures et démarches qui animent la vie musicale aujourd’hui - construire une réflexion curieuse et critique sur la musique aujourd’hui (création, esthétiques, pratiques) en pleine connaissance des enjeux qui en soutiennent la vitalité - développer une culture musicale et artistique organisant le temps et l’espace des arts autour de références identifiées (oeuvres et esthétiques)".
Cet enseignement doit combattre un enfermement dans des horizons limtiés, s'enrichier d'une offre complémentaire de pratiques musicales collectives (vocales, instrumentales) et aboutir à une participation effective à la vie culturelle extérieure au lycée, aussi avec organisation de rencontres etc...
Le programme : suivent ...
- la défintion de compétences de référence pour le cycle terminal : produire percevoir avec délimitationd echamps de compétences et de capacités appliquéescorrespodantes (tableau p. 37) ;
- des indications autour de situations d 'études / démarches pédagogiques (p. 37/38) : tirer parti des pratiques musicales des élèves et les enrichir - des objets musicaux/objets d’étude diversifiés - des pratiques musicales ouvertes sur la connaissance de la musique ;
- un rappel autour de l'évaluation des acquis des élèves (p. 38) :
- l'indcation des contenus du
programme de la classe terminale (p. 39)
"Le programme propose ainsi un ensemble de problématiques qui, au-delà des éclairages qu’elles apportent sur les oeuvres étudiées, contribuent à construire une méthododologie cultivée et critique propre à alimenter ensuite unerelation autonome à la musique", soit :
- L’oeuvre et son organisation : ses composantes / son codage ;
- L’oeuvre et ses pratiques : sa diffusion, ses prolongements, son interprétation ;
- L’oeuvre et l’histoire : références au passé / contexte ;
- L’oeuvre, la musique et les autres arts : l’oeuvre, ses prétextes, ses références, ses usages : créations musicales d’après un texte, un tableau, un événement ; utilisation d’une oeuvre préexistante dans une chorégraphie, un film, etc.

.. Musique [arts : préambule commun] : enseignement obligatoire et de spécialité en terminale L, nouveau programme [JO : p. 30/32 & 34/35]. Ce programme est aussi publié au Bulletin officiel spécial n°9 du 30 septembre 2010.
Enjeux et objectifs (p. 30)
** L’enseignement obligatoire de musique au cycle terminal de la série littéraire ...
... témoigne dans le monde contemproaine que la muqieu reste [...] "ce qu’elle a toujours été : le témoin et l’acteur d’une société et de la culture qui la fonde" : son enseignement "met en perspective les riches patrimoines légués par des siècles de création musicale avec les pratiques que nous en avons aujourd’hui" ;
... se situe dans le prolongemetn des programmes de collège (quel qu’ait été le choix des élèves en classe de seconde) ;
... vient compléter et enrichir une formation humaniste en prise avec le monde contemporain.
... articule ses objectuffs autour de cinq axes : maîtrise critique des connaissances et compétences requises pour pratiquer la musique - méthode d’analyse rigoureuse et outillée permettant le commentaire critique de toute situation musicale - disposer de repères chronologiques et diachroniques - diversifier et enrichir les démarches créatives dans le domaine des arts, de la musique et du sonore - découvrir et connaître les ressorts de la vie artistique et musicale contemporaine dans la diversité de ses facettes.
Le programme de 1ère (p. 30/33 du
JO en ligne)
** Il définit ...
... ses compétences à acquérir sont réunies en trois ensembles complémentaires (compétences de réfence pour l'ensemble du cycle terminal : p. 31) :
deux reprises du programme de seconde : percevoir/produire -- un nouvel item : penser la musique dans le monde d'aujourd'hui (analyses des matériaux et techniques, musique et spectacle vivant, nouvelle vie musicale...) ;
...
les situations d'études correspondantes p. 31/32 (interprétation de la musique et création musicale - commentaire d’écoute et analyse auditive - recherche documentaire - réflexion esthétique et sociologique) :
... les contenus
du
programme de la classe
terminale (p. 34/35), soit :
-
"Tirant parti de l’étude des deux grandes questions menée en classe de première, la classe terminale approfondit ce travail dans quatre directions" : musique, timbre et son - musique, rythme et temps - musique : interprétation et arrangement - musique : diversité et relativité des cultures.
... musique, timbre et son : nouveau périmètre des timbres, créateurs et technologies de la facture instrumentale, ...
... musique, rythme et temps = un jeu de contrastes à travers m ètre, carrure, mesure, tactus, tempo, motif, thème, phrase, formes fixes
et leur refus, harmonie, dissonance, polyphonie, densité, etc ...
... musique : interprétation et arrangement = avec l’invention de l’enregistrement et a fortiori la démocratisation des appareils, l’émancipation du compositeur depuis la fin des Lumières, et le droit d'auteur, ... [" la plupart des élèves ayant eux-mêmes des pratiques d’instrumentiste ou de chanteur, il sera
toujours opportun de relier cette réflexion à leurs démarches personnelles"] ;
... musique : diversité et relativité des cultures = effacement progressif des marqueurs, musique occidentale et traditions musicales non occidentales, nouveau rapport à l’espace, au temps, à la mémoire et à la fixation de l’événement sonore, ...

 

 




Le BT Métiers de la musique

 


- Le diplôme : référentiel à télécharger depuis le site du CNDP.

-Voir aussi : le site de la cité de la Musique - le ficheir pdf depuis le site académique de Reims -

Programme préparatoire à l’épreuve A2 du brevet de technicien “métiers de la musique” - session 2011 au BOEN du 02.9.2010.
Le programme limitatif à étudier durant l'année scolaire 2010-2011, en vue de la session 2011, est constitué des deux thèmes suivants :
- « Le figuralisme dans la musique savante européenne, de Lully à Bach (inclus) », qui est la reconduction de l'un des deux thèmes de la session 2010 ;
- « La mélodie et le lied, accompagnés par l'orchestre, de Mahler à Messiaen », qui est un nouveau thème.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Néerlandais
Un site-ressource : le site académique de Lille.
Les programmes de l'école au lycée depuis le site académique de Lille
Programme
au baccalauréat (généralités sur le site de Lille) défini par la circulaire n°72-233 du 15 juin 1972, BO n°25 du 22 juin 1972. Ce programme ne semble pas en ligne mais vous pouvez nous le demander par mail. Pour les centres d'examen spécifiques, voir BOEN n° 6 du 5 février 2004.
Depuis le site académique de Toulouse : "les gestes fondamentaux du professeur de LV (IGEN langues)" .
Voir aussi notre partie sur les langues vivantes étrangères.
Annales du baccalauréat
LV2 - : 2003 : Série L -- 2002 : série L , série S,

 

Philosophie au lycée
(au baccalauréat - en CPGE - CAPES/agrgéation et RJC) -

mise à jour le 24 aout 2011

La philosophie en Segpa
Une proposition sur le site académique de Montpellier - le site de I'INRP - site de l'IUFM de Créteil

Philosophie au lycée : ...

... actualités
Vers un enseignement anticipé de la philosophie ?
Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, a ouvert aux côtés d’Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco, la Journée mondiale de la philosophie, organisée cette année dans le cadre de l’Année internationale du rapprochement des cultures. Il propose dans ce cadre une expérimentation "qui sera inscrite dans la prochaine circulaire de rentrée, " et dont "l’Inspection générale de l’Éducation nationale [... va] élaborer le cahier des charges", soit entre autres [communiqué en ligne] :
- l'ouverture de l’enseignement de l’Éducation civique, juridique et sociale (ECJS) "aux professeurs de philosophie, qui pourront ainsi aborder les notions au programme sous un angle spécifiquement philosophique" .
- faire particper "les professeurs de philosophie [...] à l’accompagnement personnalisé ou aux enseignements d’exploration proposés en classe de seconde".
Le ministre a souligné que la mise en œuvre de cet enseignement anticipé ne modifierait absolument en rien l’enseignement de la philosophie en classe terminale, que ce soit dans son statut et ses finalités ou dans ses programmes et ses horaires. Il a rappelé que cet enseignement dans la classe terminale de toutes les voies du lycée général et technologique était une grande spécificité française, à laquelle le Président de la République et lui-même étaient profondément attachés.

....programmes et outils 2011/2012
Les programmes
Les programmes et projets de programmes depuis le site académique d'Amiens.
Philosophie, classe terminale, séries générales et technologiques- Programmes : la brochure du CNDP.
Voir aussi : Enseigner la philosophie, faire de la philosophie : actes du séminaire national - Paris, mars 2009 depuis Eduscol (oct. 2009).

Philosophie au lycée : enseignement général (classe terminale)

Le Programme de philosophie en classe terminale des séries générales au
BOEN n°25 du 19 juin 2003.
Voir aussi le site académique de Grenoble (cours en ligne),.

Philosophie au lycée : enseignement technologique
(classe terminale)
Le programme en enseignement technologique
Enseigner la philosophie en série technologique depuis le site académique d'Amiens
- Séries STG, STI, STL, SMS, Hôtellerie
** Nouveau programme de philosophie pour les classes terminales technologiques (STG - STI - STL - SMS - Hôtellerie) : programme au BOEN à compter de la rentrée scolaire 2006.
Voir aussi le programme en vente et au téléchargement depuis le site du CNDP (pp. 13-26).
- Série TMD -Techniques de la musique et de la danse

** Arrêté du 15 juin 2006 fixant le programme d'enseignement de philosophie en classe terminale de la série technologique Techniques de la musique et de la danse au JO du 24.06.2006 (BOEN du 06.07.2006) : le programme s'applique à la rentrée scolaire 2006 et est désormais celui de la série scientifique.

Philosophie aux baccalauréats - Mise à jour le 23 nov. 2010

Annales, toutes séries
Sujets de juin 2010 en ligne (
site ministériel).
Sujets sortis ou non au bac. depuis 2000 (liens) :
le site académique d'Amiens.
Voir aussi le site académique de Nantes pour la session 2003.

Philosophie aux baccalauréats généraux
- les textes officiels sont sur le sites académique d'
Amiens,
- le programme sur celui du CNDP ou de Grenoble.
Sujets (annales)

Sujets 2007 en ligne : métropole (site académique de Grenoble) - Pondichéry (série L - série S - série ES -
Sujets 2008 en ligne : métropole, juin : L - S - ES - sept. : L - S - ES --
Depuis 2004 (nouveau programmes), présentation thématique : site académique d'Amiens.
Les annales du baccalauréat de 2001 à 2003 : Eduscol.
Présentation thématique des mêmes sujets depuis le site académique de Lyon.
Philosophie : "l'explication de texte au baccalauréat" mis en ligne le 2.5.06 depuis le site académique d'Amiens.

Philosophie aux baccalauréats technologiques

Lle site académique de Reims.
Baccalauréat technologique. Épreuve de philosophie applicable à compter de la session 2007 au BOEN du 8 juin 2006.
Baccalauréat technologique : modification des consignes du 3ème sujet à compter de la session 2007 (site académique d'Amiens).
Sujets (annales)
Sujets 2008 en ligne : métropole, juin : sauf TMD - TMD -- sep. : sauf TMD -
Sujets de philosophie du baccalauréat 2008 des séries générales et technologiques : site académique de Nantes.

Philosophie aux baccalauréats professionnels
Philosophie en LP : le site académique de Reims

 

Philosophie en CPGE - Mise à jour le 1er ocotbre 2010

Le site académique d'Amiens (à jour)
Informations sur le mouvement et les services des professeurs de philosophie en Classes Préparatoires (site académique d'Amiens).

- Philosphie en CPGE littéraire
Programme 2010/2011 : la science / la morale (
site acdémique d'Amiens).

- Philosophie en CPGE scientifique
Programme de français et de philosophie des classes préparatoires scientifiques pour l'année 2010-2011 au
BOEN du 29 avril 2010. Soit :
Thème : L'argent
1) La Philosophie de l'argent (Georg Simmel) [Partie analytique, 3ème chapitre, sections 1 et 2, traduction Sabine Cornille et Philippe Ivernel, Puf Quadrige].
2) L'Argent (Émile Zola).
3) L'Avare (Molière).
Thème : Le mal
1) « Profession de foi du vicaire savoyard » (Jean-Jacques Rousseau) [Livre quatrième d' « Émile ou de l'éducation »] ; depuis « Mon enfant, n'attendez de moi ni des discours savants ni de profonds raisonnements. Je ne suis pas un grand philosophe, et je me soucie peu de l'être. » jusqu'à « J'ai fait ce que j'ai pu pour atteindre à la vérité ; mais sa source est trop élevée : quand les forces me manquent pour aller plus loin, de quoi puis-je être coupable ? C'est à elle à s'approcher. ».
2) Macbeth (William Shakespeare) [traduction Pierre-Jean Jouve, préface G. Wilson Knight, Éditions Garnier-Flammarion].
3) Les Âmes fortes (Jean Giono).

- Philosophie en CPGE économiques et commerciales
Seconde année : voir le site académique d'Amiens.
Programme de culture générale des CPGE économiques et commerciales de seconde année -
année 2010/2011 : « L'imagination ».

 


 

Polonais aux baccalauréats
Programmes
arrêtés le 14 mars 1986, BO spécial n°1 du 5 février 1987, compléments, BO spécial n°3 du 9 juillet 1987. Ces textes ne semblent pas en ligne mais vous pouvez nous les demander par mail. Les programmes spécifiques aux sections polonaises sont au BOEN n° 43 du 21.11.2002.
Voir aussi notre partie sur les langues vivantes étrangères.
Depuis le site académique de Toulouse : "les gestes fondamentaux du professeur de LV (IGEN langues)".

 

 

Portugais [dans le secondaire/collège - en LP - au lycée - aux baccalauréats - en BTS]

Depuis le site du CNDP, des dossiers : le baroque en lusophonie (dossier d'accompagnement pédagogique du TDC n° 909 du 1er février 2006 consacré au baroque) et l'océan mondial (dossier d'accompagnement pédagogique du TDC n° 906 du 15 décembre 2005).
Voir aussi notre partie sur les langues vivantes étrangères.
"La science des couleurs", un TDC :
"Dans ce dossier en portugais, les élèves du primaire découvriront des oiseaux multicolores et chanteront la comptine Papagaio louro. Au collège, ils compareront deux tableaux représentant l'automne tandis qu'au lycée, ils travailleront sur l'œuvre de l'artiste Tarsila do Amaral."
Les programmes de la radiotélévision portugaise pourront être utilisés en classe (source : Educnet)
Enquête menée par la Sous-direction TICE pour l'année 2005-2006 auprès des enseignants de portugais sur les utilisations des émissions de la chaîne de télévision portugaise RTPi.
Le ministère de l'Education nationale, représenté par Benoît Sillard, sous-directeur des technologies de l'information et de la communication pour l'éducation, a signé un accord-cadre avec la radiotélévision portugaise SPT, représenté par le Dr. Gonçalo Reis, membre du Conseil d'Administration de la RTP. La RTP autorise, sans contrepartie financière, dans un but strictement non commercial d’enseignement et de formation initiale, pour une durée de deux ans, sur le territoire français, les élèves et enseignants des écoles, des établissements du secondaire et du supérieur ainsi que des instituts de formation des maîtres à reproduire et à représenter le programme de la Chaîne, selon les modes et formes d’exploitations autorisées dans l'accord cadre."
Portugais à l'école [Eduscol : rappel]
LVE à l'école [notre site à jour] : les nouveaux programmes au BOEN du 30.08.2007.
** PrimLangues, hébergé et animé par le CIEP, est un site d’accompagnement des enseignants et intervenants chargés
des langues vivantes dans le premier degré. Portail ouvert sur l’actualité des langues vivantes,il constitue aussi un
centre de ressources et un outil de dialogue indispensable. Il propose aussi en ligne les textes officiels.
Portugais aux cycles 2 (CE1) et 3 : textes officiels
- Le nouveau programme à compter de la rentrée 2007 et son préambule commun au BOEN hors-série n° 8 du 30 août 2007.
Le programme de la rentrée 2007 met fin au programme provisoire prévu précrédemment (pour le seul CE1) et ne concerne que le CE1 et le cycle 3.
" - Les dispositions contraires au présent arrêté figurant en annexe de l’arrêté du 28 juin 2002 sont abrogées à compter de la rentrée de l’année scolaire 2007-2008."
Le programme provisoise prendra fin pour le CE2 à la rentrée 2008, pour le CM1 à la rentrée 2009 et et celui pour le CM2 à la rentrée 2010 (voir par exemple le site de l'Inspection académique de l'Aisne).
Le préambule commun : rappel des objectifs [l'école enseigne le niveau 1 du CECRL adopté par le socle commun (tableau p. 4 du préambule) pour un volume horaire annuel de 54 heures.] Le programme s'articule autour de connaissances (pratique active de la langue sollicitant la mémoire, progression en termes de vocabulaire, de grammaire et phonologie, mise en place d'automatisme dès le CE1), d'activités langagières de communication (capacités : pour des activités ritualisées, des activités orales prioritaires, compétences à acquérir en fin de cycle et programmation), attitudes. Le préambule insiste sur la nécessité d'un entraînement régulier et méthodique (oral, lecture/écriture).

- Document d'accompagnement de programme - Portugais au cycle 3 (site du CNDP). [Il devrait être réécrit en fonction du cadre commun européen de référence des langues.]
Outils...
L'enseignement du portugais à l'école élémentaire et la liaison CM2 - 6ème (site académique de Paris). Ressources Didactiques Pour l'Enseignement du Portugais à l'Ecole Elémentaire 2007-2008 (ibidem).


Programmes de Portugais de l'enseignement secondaire

Portugais au collège
** Portugais au collège et cadre européen [au DNB]
Les paliers 1 et 2
sont définis par le cadre européen commun de référence pour les langues (CEC)
Le Cadre dégage quatre grandes compétences – compréhension orale (écouter/voir) / compréhension écrite (lire)/ production orale / production écrite(produire des textes) – et établit une échelle de six niveaux de compétence, alliant savoir-faire et savoir-être, et allant du niveau maximum, niveau C2, au niveau A1, permettant une communication minima. Voir aussi le décret n° 2005-1011 du 22 août 2005 relatif à l'organisation de l'enseignement des langues vivantes étrangères dans l'enseignement scolaire, à la réglementation applicable à certains diplômes nationaux et à la commission académique sur l'enseignement des langues vivantes étrangères au JORF du 25.8.05.
- Palier 1,
le programme en vigueur depuis le site du CNDP : programme - document d'accompagnement (voir le cadre européen commun de référence pour les langues (CEC)) .
Il est mis en oeuvre pour la LV1 en classe de 6e et en classe de 5e et au titre de la LV2 pour la classe de 4e et pour la classe de 3e.
Des outils dans le réseau SCERENCNP
"Progressos em português -principiante" - 1 cédérom PC ; 1 livret d'accompagnement, 63 p.(Licence monoposte 755A2440 29,00 EUR - Licence établissement 755A2442 129,00 EUR).
- Palier 2, le programme avec le préambule commun (extrait ci-dessous)
sera mis en oeuvre à la rentrée 2008 pour la classe de 4e et à la rentrée 2009 pour la classe de 3e.
"Le palier 2 délimite les compétences et contenus linguistiques et culturel qui permettront aux élèves d'atteindre le niveau B1, ou tout au moins de tendre vers celui-ci. Il concerne en premier lieu les élèves de 4e et 3e lorsque l'apprentissage de la langue a commencé à l'école primaire. mais il peut aussi concerner d'autres élèves dont le cursus permet de dépasser le palier 1 ; ce sont, par exemple, les élèves ayant commencé l'apprentissage d'une langue en 6e, ou 5e, les élèves des section européennes et de langues orientales ou tout élève présentant, pour des raisons diverses, un niveau lui permettant d'aller plus loin dans l'apprentissage d'une langue."

L'académie d'Amiens met en ligne une rubrique consacrée au portolio des langues en portugais.
** Portugais de la classe de 6e au brevet des collèges
Les programmes depuis le site du SCEREN/CNDP.
Classe de 6e

Palier 1 à compter de 2006-2007 : programme (Eduscol - CNDP) et cadre européen commun de référence pour les langues (CEC).
Classe de 5e

Palier 1 à compter de 2007-2008 : programme et cadre européen commun de référence pour les langues (CEC).
Classe de 4e LV1
Programme (site du CNDP).
Rentrée scolaire 2008 : nouveau programme Palier 2 tenant compte du socle commun : préambule commun et programme au BOEN hors-série du 26.04.2007 (Eduscol).
Classe de 4e LV2
Palier 1 à compter de 2006-2007 : programme et cadre européen commun de référence pour les langues (CEC).
Classe de 3e LV1
Programme (site du CNDP).
Rentrée scolaire 2009 : nouveau programme Palier 2 tenant compte du socle commun : préambule commun et programme au BOEN hors-série du 26.04.2007 (Eduscol).
Classe de 3e LV2
Palier 1 à compter de 2007-2008 : programme et cadre européen commun de référence pour les langues (CEC).
Portugais au diplôme national du brevet (DNB)/brevet des collèges
Le diplome national du brevet (notre site).
Actualité
La session 2008 : notre site.
A partir de la session 2008 [Eduscol], deux compétences du socle commun de connaissances et de compétences sont prises en compte pour l'attribution du diplôme national du brevet aux candidats scolaires : l'obtention du Brevet informatique et internet (B2i), l'exigence du niveau A2 du cadre européen commun de référence dans une langue vivante étrangère (notre site).
Voir l'article 1 de l'arrêté du 15 mai 2007 modifiant l'arrêté du 18 août 1999 relatif aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet : "Le diplôme national du brevet est attribué aux candidats mentionnés à l'article 3 ayant obtenu :
[...]
3. Le niveau A2 dans une langue vivante étrangère, tel qu'il est précisé par l'annexe à l'article D. 312-16. Le candidat a le choix entre les langues vivantes étudiées.
"
Le niveau A2 du " Cadre européen commun de référence pour les langues" se définit par : la compréhension à la lecture (pouvoir : lire des textes courts et simples - trouver une information dans des documents courants comme des publicités, des menus, des horaires - o Pouvoir comprendre des lettres personnelles simples), la compréhension à l'audition (individuelle : pouvoir comprendre un vocabulaire très fréquent relatif à ce qui concerne de près (ex. : soi-même, sa famille, les achats, l'environnement proche)/pouvoir saisir l'essentiel d'annonces et de messages simples et clairs - interactive : pouvoir comprendre suffisamment pour être capable de répondre à des besoins concrets à condition que la diction soit claire et le débit pas trop rapide), l'expression orale (individuelle : pouvoir parler en termes simples (sur le mode descriptif) de soi-même, de sa famille, d'autres personnes, de son environnement proche, de ses conditions de vie - interactive : pouvoir communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu'un échange d'informations simple et direct), l'expression écrite ( Pouvoir : écrire un courte carte postale, un menu, un slogan publicitaire simple, un programme de journée - inscrire des données personnelles dans un questionnaire (nationalité, adresse, âge), le code (maîtrise du vocabulaire de base (2000 mots) et des structures de base de l'allemand.Au niveau de l'expression orale l'accent est mis d'avantage sur la communication que sur la correction) et la culture (au niveau de toutes les aptitudes précitées : sensibilisation à la culture des pays de langue allemande). [voir : eduscol - université de Louvain...]
Autres modalités d'attribution du diplôme national du brevet et épreuves
Evaluation en LVE au DNB : le site d'Eduscol.
Généralités : eduscol dont "Pour les élèves des établissements d'enseignement public et privé sous contrat, sont également pris en compte les points supérieurs à la moyenne de 10 sur 20 obtenus dans l'enseignement optionnel facultatif : latin, grec, langue étrangère ou régionale, ou découverte professionnelle 3 heures. "
Brevet des collèges et socle commun (site ministériel) - la part des langues vivantes
- Le socle commun de connaissances et de compétences fixe les repères culturels et civiques qui constituent le contenu de l'enseignement obligatoire. Il définit les sept compétences que les élèves doivent maîtriser à l'issue de la scolarité obligatoire. La session 2008 du diplôme national du brevet sera organisée conformément aux exigences de la loi qui prévoit que ce diplôme atteste la maîtrise du socle et valide la formation dispensée au collège.
- Compte tenu de son caractère expérimental, le livret de compétences ne sera pas utilisé par les jurys lors de la session 2008 du diplôme national du brevet. Des grilles de référence (au téléchargement) sont mises à la disposition des enseignants pour les aider à concevoir les évaluations nécessaires qui leur permettront de renseigner le livret de chaque élève autour de chaque pilier du socle commun.
- En ligne : la grille de référence pour les langues vivantes
Voir aussi : Socle commun et pratique d’une langue vivante étrangère depuis le site académique d'Amiens.

Annales
Depuis le site académique de Versailles (1998), le site académique de Créteil (2003)

 



Portugais au Lycée général et technologique : 2011/2012

[aux baccalauréats, c'et ici]- mise à jour le 1er octobre 2010

Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) : rappel


Présentation depuis : Eduscol -
Niveaux
Les élèves sont censés atteindre :
- un niveau voisin de A1 à la fin du cycle des approfondissements de l’école primaire,
- le niveau A2 en fin de scolarité obligatoire (palier 3, niveau diplôme national du brevet : voir ici) avec la validation du socle commun de connaissanceset de compétences (présentation Eduscol dont évaluation),
- le niveau B1 pour les CAP,
- en fin de lycée : respectivement B2 pour la LV1, B1-B2 pour la LV2 et A2-B1 pour la LV3.
Nota
Le niveau B1 correspond au premier niveau du CLES [certificats de langue de l'enseignement supérieur] exigé pour être stagiairisé après réussite aux concours de recrutement de l'enseignement [voir détail ici].
Des outils pour le CECRL appliqué au portugais...
... depuis : le
site académique de Versailles -

Portugais au lycée - Les programmes en cours : 2011/2012

Classe de seconde générale et technologique [détail sur notre site LVE]


Les nouveaux programmes de LV1/LV3 en classe de seconde rénovée à compter de 2010/2011 au BOEN du 29 avril 2010 (arrêté) avec le texte du nouveau programme (enseignements commun, d'exploration et facultatif)
[présentation]
" En fin de classe de seconde générale et technologique, le niveau de compétence attendu pour : la langue vivante 1 est fixé à B1 (utilisateur indépendant – niveau seuil) - la langue vivante 2 est fixé à A2 (utilisateur élémentaire – niveau intermédiaire) - la langue vivante 3 est fixé à A1 (utilisateur élémentaire – niveau introductif)."


- Présentation, annales, etc... : ici

Portugais au lycée - Programmes du cycle terminal à compter de 2011/2012 : toutes séries (ci-dessous) - série L - cas de l'ex-STI/de la STL rénovées

Lycée général et technologique [cas des STI2D - STD2A et STL]
Rentrée 2011 : programme de Langues vivantes (toutes séries) pour le cycle terminal - Mise à jour le 29 sept. 2010
Le JO du 28 août 2010 [BOEN du 30 sept. 2010] met en ligne le nouveau programme de langues vivantes et son annexe pour le lycée ...
... général : clasee de 1ère géénrale/classe terminalez générale ;
... technologique : classe de poremière technologique, classe termionale technologique.

"Le programme du cycle terminal au JO s’inscrit dans la continuité des programmes du collège et de la classe de seconde.
- Il prend appui sur le
CECRL élaboré par le Conseil de l’Europe [dont livret de référence]", soit :
pour la langue vivante 1 : B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé) --
pour la langue vivante 2 : B1 (utilisateur indépendant – niveaux seuil) --
pour la langue vivante 3 : A2 (utilisateur élémentaire – niveau intermédiaire) -
pour la langue approfondie [dont : en langue vivante 1 : C1 (utilisateur expérimenté – autonome)/en langue vivante 2 : B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé)].
- Une entrée culturelle : gestes fondateurs et mondes en mouvement (mythes et héros - espaces et échanges - lieux et formes du pouvoir - l’idée de progrès -- voir détails p. 5/6 du
projet en ligne).
- "L’organisation en groupes de compétences [
voir aussi à ce lien] pour les enseignements communs permet de dépasser la distinction habituelle entre L.V.1 et L.V.2 et donc de moduler, selon les élèves, les objectifs et les démarches."
- Il prône l’ouverture vers d’autres espaces d’apprentissage : TIC - mobiltié et voyagess scolaires), définit les enseignements communs de LV1 (B2) et de LV2 (B1) (dont : du niveau « seuil » B1 au niveau « avancé » B2, p. 4) et les relations avec les autres enseignements (p.6
du projet en ligne : français, histoire/géographie, arts, DNL, hisoire des arts.)
- Il rappelle
- pour toutes les séries ... :
...les descripteurs des capacités des niveaux A1 à C1 (tableaux) : écouter et comprendre (p. 9), parler en continue (p. 10), réagis et dialoguer (p. 11), lire (p. 12) , écrire (p. 13).

- pour la série L
... :
... le niveau A2 pour l'enseignement de LV3 facultatif et spécifique
;
... le niveau C1 ou B1 pour l'enseignement spécifique à la série L de LV1 ou LV2 approfondie (dont : du niveau « avancé » B2 au niveau « autonome » C1).
Ce nouveau programme sera mis en oeuvre à la rentrée 2011 pour la classe de première et à la rentrée 2012 pour la classe de terminale.

Portugais au lycée général : série L
Rentrée 2011 : programme d'enseignement spécifique de Littérature étrangère en langue étrangère (série L) au cycle terminal de la série L [en 1ère (dès 2011/12) /terminales (dès 2012/2013)]
- Il est en ligne depuis le site du JORF du 28 août 2010 (fac-similé en ligne - [BOEN du 30 sept. 2010 -- Eduscol avait en ligne le projet de programme le 7 mai 2010).
Il est établi en fonction des niveaux de compétence du CECRL : B2 [site du CIEL] pour la LV1 et B1 [site du CIEL - site académique de Caen] pour la LV2 pour "des repères solides chez les élèves, de leur donner le goût et l’envie d’aller plus loin, de les familiariser avec la lecture et de les entraîner à la lecture suivie".
Il en définit les approches : situer "la littérature dans le cours général de l’Histoire" ("dans une société vivante, et dans une chronologie porteuse de sens") à travers le récit, la poésie et le théâtre pour une aprpoche comparative (influence /confluence).
Il propose quelques thématiques (je/jeu de l'écriture, la rencotnre - le personnage -l'écrivain dans son siècle - voyage/parours/intiitaion/exil - imaginaire)e t desactivités sutrurées autour de compétence de base (lire -é couter/regarder - interpréter - écrire)
Les compétences sont soigneusement définies [du niveau « seuil » B1 au niveau « avancé » B2 (p. 3/ 4)].

Programme de portugais (LVE) à la rentrée 2011 : lycée techologique (STI2D, STD2A, STL seules)
Eduscol met en ligne le nouveau projet de programme de LVE pour STI2D, STD2A et STL. Extraits

Le programme du cycle terminal s’inscrit dans la continuité des programmes du collège et de la classe de seconde. Il prend appui sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) élaboré par le Conseil de l’Europe et vise à développer l’autonomie de l’élève dans la
pratique des langues vivantes dans les activités langagières suivantes :
RÉCEPTION : compréhension de l’oral / compréhension de l’écrit
PRODUCTION : expression orale en continu / expression écrite
INTERACTION ORALE.
Ce programme s’articule comme suit : la pratique de deux langues vivantes dans les enseignements généraux de la série ; l’enseignement technologique en langue vivante 1 pris en charge par deux enseignants.
En fin de classe de terminale technologique, le niveau de compétence visé est pour :
. la langue vivante 1 : B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé) [CIEL Strasbourg]
. la langue vivante 2 : B1 (utilisateur indépendant – niveau seuil)
[CIEL Strasbourg]
Les contextes d’usage des deux langues vivantes étudiées sont ceux de la voie technologique.
Les domaines propres à chaque série ouvrent des espaces nouveaux pour une pratique accrue de la langue dans une logique de projet qui favorise la contextualisation de la communication.
Les situations d’apprentissage nécessitent l’utilisation régulière d’un lexique fonctionnel, et le développement de compétences sociolinguistiques et pragmatiques.

 

 


Portugais en BTS
Groupements de spécialités de BTS pour l’évaluation ponctuelle en langue vivante étrangère - session 2006 (BOEN du 26.1.2006).
Le site d'Educnet propose des outils en ligne. L'académie d'Amiens consacre un site au Portugais en BTS (sujets 2005 en ligne).

 

 

 

 

 

 

 

 


Prévention - Santé - Environnement (PSE)

en collège et en LP
Mise à jour le 21 octobre 2010

 

Prévention - Santé - Environnement (PSE) au collège en 2011/2012 [au LP]

PSE en SEGPA

les orientations pédagogiques en classe de troisième des sections d'enseignement général et professionnel adapté (Segpa).
- L'enseignement de prévention-santé-environnement est un appui pour l'épreuve orale du CFG [voir ici].
- Il aborde des pré-requis au programme de prévention-santé-environnement du CAP [programme de CP : ici].A
- La circulaire valorise les liens avec le socle commun de connaissances et de compétences (compétences : 1 (français), 3 (santé/DD), 4 (TIC et B2i), 6 et 7.
- En termes de contenus (avec durées indicatives : référentiel en ligne), plusieurs têtes de chapaitres avec la problèmatique Pourquoi ? Comment ? : manger - combattre les maladies infectieuses - gérer sa sexualité - préserver l’eau - prévenir les risques de la vie courante - construire son projet professionnel.

PSE au Diplôme National du brevet (DNB) [commun aux séries technologique et professionnelle du DNB]

Le Bulletin officiel n°38 du 21 octobre 2010 publie et présente le référentiel d'épreuve pour les séries technologique et professionnelle du diplôme national du brevet. Extrait et présentation :
Il remplace les épreuves d'économie familiale et sociale en série technologique et de vie sociale et professionnelle pour la série professionnelle du DNB.
Il contribue pleinement aux actions prioritaires d'éducation et de prévention définies par les plans nationaux et européens dans les champs de la santé et de l'environnement social et professionnel.

Objectifs

Le référentiel est organisé à partir de thématiques associées à deux interrogations : Pourquoi, Comment ?
Pourquoi permet d'aborder les connaissances scientifiques nécessaires à la compréhension du sujet traité.
Comment permet de s'impliquer dans une démarche active de proposition de solution.
Ce référentiel permet de vérifier l'acquisition de connaissances, de capacités et d'attitudes relevant des champs de la prévention, de la santé et de l'environnement nécessaires à la formation d'un individu responsable et autonome
.
- En termes de contenus (avec durées indicatives : référentiel en ligne), plusieurs têtes de chapaitres avec la problèmatique Pourquoi ? Comment ? : manger - combattre les maladies infectieuses - gérer sa sexualité - préserver l’eau - prévenir les risques de la vie courante - construire son projet professionnel.
Voir aussi : les nouveautés du DNB 2011 - présentation du programme de PSE au CAP.

Prévention - Santé - Environnement (PSE) en LP en 2011/2012

- PSE En CAP [présentation du nouveau progamme]
"Les dispositions du présent arrêté entrent en application
- à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de première année de formation au certificat d'aptitude professionnelle
- et à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de deuxième année de formation au certificat d'aptitude professionnelle
".
A partir de 2010/2011, la totalité du nouveau programme s'applique à l'ensemble des classes préparatoires au CAP.

à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de première année de formation au certificat d'aptitude professionnelle et à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de deuxième année de formation au certificat d'aptitude professionnelle.

- PSE en BEP

Le nouveau BEP, certification intermédiaire

Le référentiel de prévention santé environnement des nouveaux BEP est intégré à celui du baccalauréat professionnel [présentation ici] : il se limite aux modules 1 à 7 et permet ainsi la validation d’un niveau 5 en cours de parcours de formation.
En 2010/2011, c'est l'application de ce nouveau programme
dans le cadre du baccalauréat professionnel en 3 ans pour : la seconde professionnelle (commencée en 2009/2010) et la terminale professionnelle de BEP (pour la 1ère année du nouveau programme).

- PSE au Baccalauréat professionnel 3 ans [présentation du nouveau programme]
Concernant la préparation au baccalauréat professionnel, la mise en application des programmes se fera à la rentrée de l'année scolaire 2009-2010 pour la classe de seconde, à la rentrée de l'année scolaire 2010-2011 pour la classe de première et à la rentrée de l'année scolaire 2011-2012 pour la classe terminale.

Programme PSE en LP - Outils pour sa mise en oeuvre

- Ressources pour faire la classe en Prévention Santé Environnement depuis Eduscol.
Voir aussi : EDD et PSE depuis le pôle de compétence EDD.
- Les sites académiques de : Toulouse - Nantes -
- Depuis le site académique de Besançon : diaporama , mise en oeuvre & découpage du référentiel en modules.

Prévention - Santé - Environnement (PSE) en LP : les nouveaux programmes


PSE au CAP [PSE en baccalauréat professionnel]

Prévention santé environnement pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle
Le JO du 17 juillet publie l'arrêté du 23 juin 2009 fixant le programme d'enseignement de prévention santé environnement pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle. Le présent arrêté et ses annexes sont consultables au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale en date du 23 juillet 2009.
"Le référentiel de l'enseignement de Prévention Santé Environnement remplace le programme de Vie Sociale et Professionnelle en CAP."

L'individu et sa santé : p. 3-5 du BOEN [module bac pro, 1ère année]
L'individu dans ses actes de consommation : p. 5-8 du BOEN [module bac pro, 1ère année]

L'individu dans son parcours professionnel (1 & 2) :
p. 9-12 du BOEN
[module bac pro, 2ème/3ème année]

30% de l’horaire du cycle

- Rythmes biologiques et rythmes de travail (dont : rythmes biologiques / sommeil) [M1]
- Comportement alimentaire et contraintes de travail (dont : erreurs alimentaires) [M2]
- Activité physique et santé [M2]
- Prévenir les conduites addictives [M3]
- Prévenir les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) [M4]
- Prévenir une grossesse non désirée [M4]
10% de l’horaire du cycle

- Gérer son budget (dont : crédit et endettement, surendettement) [M5]
- Gérer ses achats [M5]
- Utiliser les systèmes de protection et défense du consommateur [M5]
I : 10% de l’horaire du cycle
- Gérer son orientation et sa formation professionnelle tout au long de sa vie (situer sa qualification professionnelle / distinguer formation initiale et formation continue)
- Rechercher un emploi (structures d’aide, démarches)
- Faire valider son expérience (VAE)
II : 50% de l’horaire du cycle
- Le cadre réglementaire du milieu professionnel [M9] (textes de référence de la législation du travail / les contrats de travail / les rémunérations /instances représentatives des personnels dans l’entreprise /structures de défense, de protection et de contrôle / la santé du salarié)
- Prévenir les risques professionnels au poste de travail (risques professionnels / troubles musculo-squelettiques (TMS) [M10]/ risque spécifique : accident du travail et maladie professionnelle, démarche d’approche par le risque / situations d’urgence (dont : gestes de secours) [M8]]
- Participer à la protection de l’environnement (les déchets et leur gestion)

PSE en CAP - Quelques précisions ...
- Ce programme "conforte les acquisitions du socle commun de connaissances et de compétences notamment celles de la culture scientifique".
Voir
- présentation de la compétence 3 (mathématiques/sciences) & attestation de maîtrise des connaissances et des compétences au palier 3 (fin de collège) : l'évaluation des principaux éléments de la la culture scientifique et technologique figurent p. 6-7 (pratiquer une démarche scientifique ou technologique) et p. 10 (mobiliser ses connaissances pour comprendre des questions liées à l’environnement et au développement durable) - du document en ligne depuis Eduscol.
- présentation de la compétence 6 (compétences sociales et civiques) & attestation de maîtrise des connaissances et des compétences au palier 3 (fin de collège) : p. 15 (connaître les principes et fondements de la vie civique et sociale dont avoir un comportement responsable) du document en ligne depuis Eduscol.
- il est "est dispensé et évalué par les professeurs de Biotechnologies Santé Environnement."

PSE au baccalauréat professionnel [PSE en CAP] - Mise à jour le 25 mai 2010

Baccalauréat professionnel en 3 ans - Le nouveau programme à la rentrée scolaire 2009 [son évaluation, ses outils]
- Le Bulletin officiel spécial n° 2 du 19 février 2009
publie le programme d’enseignement de Prévention Santé Environnement pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel (format PDF).
Il s'agit de la fusion des programme VSP avec celui de HPS. Il ne se réfère pas explicitement au socle commun autour de la culture scientifique (voir le pilier 3 :
présentation eduscol, grille de référence).
- Le référentiel de prévention santé environnement des brevets d’études professionnels est intégré à celui du baccalauréat professionnel. Il se limite aux modules 1 à 7 et permet ainsi la validation d’un niveau 5 en cours de parcours de formation.
- Il est conçu sur 3 ans, dans le cadre du bac. pro. (niveau IV) en 3 ans. Le niveau V (CAP/BEP) correspond à celui de la fin de 2e année (1ère professionnelle).

PSE en LP - Modules (temps indicatif d'après doc. de travail) [modalités d'évaluation]
2ème pro.
1ère pro.
Term. pro.
Module 1 (U1) - Santé et équilibre de vie (8h) ; rythme biologique cohérent, place du sommeil, gestion du stress, gestion de l'activité physique, le concept et système de santé : capital santé, plans santé, prévention
X
  
Module 2 (U1) - Alimentation et santé (6h) : principes de base d'une alimentation équilibrée, alimentation et évol. des comportements, les circuits de distribution, qualité sanitaire des aliments
X
  
Module 3 (U1) - Prévention des comportements à risques et conduites addictives (5h) : les concepts, attitude critique et conduites addictives, cadre légal et réglementaire français
X
  
Module 4 (U1) - Sexualité et prévention (5h) : les IST, prévention de grossesse non désirée.
X
  
Module 5 (U1) - Environnement économique et protection du consommateur (6h) : : gérer son budget, acheter un bien, mesures de protection des personnes et des biens.
X
  
Module 6 (U2) - Ressources naturelles et développement durable (7h) : maîtriser... la consommation d'eau, en énergies, situations à risques/conduites à tenir, les risques professionnels, conduites en cas d'accidents.
X
 
Module 7 (U2) - Prévention des risques (8h) : se protéger du bruit, les risques liés à l'activité physique. 
X
 
Module 8 (U2) - Prévention des risques dans le domaine professionnel (repèrage dans le cadre du travail, appliquer l’approche par le risque à un risque spécifique du secteur professionnel, situations d’urgence) 
X
 
Module 9 (U3) - Cadre réglementaire de la prévention dans l'entreprise (4h) : le cadre juridique de la prévention, les acteurs de la prévention dans l'entreprise, les organismes de prévention - accident du travail et maladie professionnelle  
X
Module 10 (U3) - Effets physiopathologiques des risques professionnels et prévention (14h) : anatomie et physiologie, les risques (chimique, mécanique, électrique, biologique, liés aux poussières / à l'ambiance thermique / à l'ambiance lumineuse).  
X
Module 11 (U3) - Approche par le risque : effets physiopathologiques de la charge mentale, les risques liés à la charge mentale : approche par le travail  
X
Module 12 (U3) - Approche par l'accident : l’analyse d’un accident du secteur professionnel dans une démarche de prévention  
X

Programme PSE en LP - modalités d'évaluation (1e session 2012) [le nouveau programme correspondant]
" Dans les différentes spécialités de baccalauréat professionnel, l'enseignement de prévention-santé-environnement fait l'objet d'une sous-épreuve de l'épreuve qui évalue la pratique professionnelle, selon la définition fixée en annexe au présent arrêté. Cette sous-épreuve est affectée d'un coefficient 1" (article 1 de l'arrêté du 13 avril 2010
au BOEN du 20 mai 2010).
L'évaluation (CCF ou épreuve pocntuelle) comprend deux situations d'évaluation ou parties correspondant l'une aux modules de 1 à 8 (12 points) , l'autre aux modules 9 à 12 (8 points) [modules : ci-dessus].
- Évaluation par contrôle en cours de formation (CCF)

1, une première situation d'évaluation (12 points) - au plus tard en fin de première professionnelle - avec 2 parties : une évaluation écrite ( 1 heure, 9 points) autour des modules de 1 à 7 (ci-dessus) de 6 points et du module 8 (3 points) / une évaluation pratique dont de base (3 points) dont formation de base au secourisme ou recyclage SST ;
2, une deuxième situation d'évaluation ( 8 points) en terminale professionnelle : modules de 9 à 12 (production personnelle écrite de 10 pages environ) autour de la place de la prévention dans l'entreprise et l'analyse d'une situation professionnelle à partir des données recueillies en entreprise.
- Évaluation par épreuve ponctuelle (2 heures) -
1 - première partie (12 points) : questionnement noté sur 9 points (au moins deux modules parmi les modules de 1 à 7 : 6 points + le module 8 noté sur 3 points : démarche d'approche par le risque) ;
2 - 2ème partie (8 points) : modules de 9 à 12 avec dossier fourni au candidat (une situation professionnelle, une description des activités de l'entreprise, des documents législatifs et réglementaires nécessaires)

 

 

Le Russe de l'école au bacalauréat


l'école - dans le secondaire (dont : olympiades - collège - lycée)
- concours de recrutement]

Mise à jour le 18 novembre 2010.

Voir aussi notre partie sur les langues vivantes étrangères.

Russe à l'école primaire [retour au menu général]

 

LVE dans le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) : rappel
- Présentation depuis : Eduscol -
Niveaux
Les élèves sont censés atteindre :
- un niveau voisin de A1 à la fin du cycle des approfondissements de l’école primaire.
Des ressources autour du niveau A1
- Défintion/compétences : sie du
CIEL de Strasbourg.
- Evaluation du niveau A1 du CECRL, site académiques de : Reims (
IEN Sedan) - AEFE (d'après la Réunion) - Grenoble (74) -

LVE dans le cadre du socle commun
: la compétence 2 (
en ligne)
Cycle 2 [programme en ligne]
- AU CP et au CE1, les élèves découvrent très tôt l'existence de langues différentes dans leur environnement, comme à l'étranger. Dès le cours préparatoire, une première sensibilisation à une langue vivante est conduite à l'oral. Au cours élémentaire première année, l'enseignement d'une langue associe l'oral et l'écrit. Il privilégie la compréhension et l'expression orale.
Compétence 2 en fin de CE1 : La pratique d’une langue vivante étrangère |pilier 2 en ligne]
L’élève est capable de : comprendre et utiliser des énoncés simples de la vie quotidienne.
Cycle 3
[
programme en ligne]
- A partir du C.E.2, les activités orales de compréhension et d'expression sont une priorité. Le vocabulaire s'enrichit et les composantes sonores de la langue restent une préoccupation constante. En grammaire, l'objectif visé est celui de l'utilisation de formes élémentaires. Les connaissances sur les modes de vie du pays viennent favoriser la compréhension d'autres façons d'être et d'agir.
-
En fin de C.M.2, les élèves doivent avoir acquis les compétences nécessaires à la communication élémentaire définie par le niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues.
Compétence 2 en fin de CM2 - La pratique d’une langue vivante étrangère
L’élève est capable de :
- communiquer : se présenter, répondre à des questions et en poser ;
- comprendre des consignes, des mots familiers et des expressions très courantes.

Russe à l'école primaire en cycles 2 et 3 : programme
Les programmes de langues étrangères pour l'école primaire sont au
BO hors série n°8 du 30 août 2007 avec le programme de russe en cycle 2 et en cycle 3 (site du CNDP).
Voir aussi ...
... le préambule commun
depuis le site académique de Poitiers.


Russe en collèege et lycées

[russe : retour au menu général]


[
au collège - au lycée]

 

 

 

Russe dans l'enseignement secondaire : généralités - olympiades - Mise à jour le 18 nov. 2010

Russe dans le secondaire : programmes

** Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) : rappel
- Présentation depuis : Eduscol -
Niveaux
Les élèves sont censés atteindre :
- un niveau voisin de A1 à la fin du cycle des approfondissements de l’école primaire,
- le niveau A2 en fin de scolarité obligatoire (palier 3, niveau diplôme national du brevet : voir ici) avec la validation du socle commun de connaissanceset de compétences (présentation Eduscol dont évaluation),
- le niveau B1 pour les CAP,
- en fin de lycée : respectivement B2 pour la LV1, B1-B2 pour la LV2 et A2-B1 pour la LV3.
Nota
Le niveau B1 correspond au premier niveau du CLES [certificats de langue de l'enseignement supérieur] exigé pour être stagiairisé après réussite aux concours de recrutement de l'enseignement [voir détail ici].

Outils
... pour le Russe : Emilangues du CIEP - site russe des académies -

** Programmes, documents d'accompagnement, autres outils


Collège
[Edu
scol]
Les niveaux CECRL visés en fin de collège sont : B1 pour la langue commencée à l’école élémentaire, A2 pour la langue commencée au collège.
Voir aussi la compétence 2 du socle commun de connaisances et de compétences (présentation Eduscol dont évaluation)
6e, 5e LV1 et 4e, 3e LV2
- Palier 1 : programme
et document d'accompagnement depuis le site du CNDP.
Le niveau à atteindre à l’issue de ce palier est fixé à A2. Il s'adresse aux élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. Il s'adresse également aux élèves qui débutent une deuxième langue vivante au collège, les annexes par langue faisant apparaître les compétences à acquérir pour le niveau A1.
Classe de 4e et 3e LV1 [
commencé à l’école primaire/autres avec forrt niveau]
- Palier 2
: programme depuis le site du CNDP [fin : niveau B1].
"Seul le niveau A2 est exigé pour la validation du socle commun de connaissanceset de compétences. Le palier 2 permet aux élèves de consolider le
niveau A2 et de progresser vers le niveau B1."


Lycée professionnel
[Eduscol]
L'enseignement du russe n'est pas prévu en LP.
** Programme d'enseignement de langues vivantes étrangères pour les classes préparatoires au C.A.P. et pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel : arrêté au BOEN du spécial n° 2 du 19 février 2009 et programme proprement dit au même BOEN [généralités p. 1-13].
Lycée d'enseignement général et technologique [Eduscol]
** Classe de seconde générale et technologique : nouveaux programmes de LV1/LV3 en classe de seconde rénovée à compter de 2010/2011 au BOEN du 29 avril 2010 (arrêté) avec le texte du nouveau programme (enseignements commun, d'exploration et facultatif)
[présentation]
" En fin de classe de seconde générale et technologique, le niveau de compétence attendu pour : la langue vivante 1 est fixé à B1 (utilisateur indépendant – niveau seuil) / la langue vivante 2 est fixé à A2 (utilisateur élémentaire – niveau intermédiaire) - la langue vivante 3 est fixé à A1 (utilisateur élémentaire – niveau introductif)."
** Cycle terminal [document d'accompagnement]
- Classe de 1ères générales et technologiques : programme (site du CNDP).
- Classe terminale : site du CNDP.
Lycée techologique
Eduscol met en ligne le nouveau projet de programme de LVE pour STI2D, STD2A et STL.

Russe dans le secondaire : olympiades [russe dans le secondaire : généralités dont CECRL - au collège - au lycée]

Le BO du 18 novembre 2010 publie la note de service n° 2010-195 du 19-10-2010 autour des 14èmes olympiades de russe. Elles s'adressent à tous les élèves de russe de l'enseignement secondaire et ont pour objectifs de développer l'intérêt pour la langue et la culture russes chez le plus grand nombre d'élèves possible et de récompenser les meilleurs.
Les lauréats arrivés en tête de liste au troisième tour représenteront la France aux Olympiades internationales qui devraient avoir lieu à Moscou en juin 2012 (4ème tour).
Leur calendrier est le suivant : inscriptions à l'automne 2010, 1er tour en mars 2011, 2ème tour : novembre 2011, 3ème tour en mars 2012 à Paris, 4ème tour en juin 2012 à Moscou.
Le règlement du concours sera mis en ligne sur les sites internet des académies [les sites académiques -
réglement en 2007].

Annales en lignes
1er tour
- 2007 : 13èmes olympiades (
sujets en ligne).
2ème tour
- 2007 : 13èmes olympiades (
sujets en ligne).
3ème tour
- 2007 : 13èmes olympiades (
sujets en ligne).








Russe au collège

 

Russe au collége et niveaux du CERCL (rappel)

Les niveaux CECRL visés en fin de collège sont : B1 pour la langue commencée à l’école élémentaire, A2 pour la langue commencée au collège.
Le niveau A2
Des ressources cepuis : le
CIEL de Strasbourg (définition/compétences) - les apports du CECRL en cours de Langues (site académique de Versailles) - Russe : fichiers audio téléchargeables de niveau A2/B1 (site interacadémique).
Le niveau B1
- Des ressources depuis : le
CIEL de Strasbourg (définition/compétences) - Portfolio européens des langues : CRDP de Caen - -

Voir aussi la compétence 2 du socle commun de connaisances et de compétences (présentation Eduscol dont évaluation)

Russe au collège : les progammes en 2011/2012

Classe de 6e, 5e LV1 et 4e, 3e LV2
- Palier 1 :
programme et document d'accompagnement depuis le site du CNDP. Le niveau à atteindre à l’issue de ce palier est fixé à A2. Il s'adresse aux élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. Il s'adresse également aux élèves qui débutent une deuxième langue vivante au collège, les annexes par langue faisant apparaître les compétences à acquérir pour le niveau A1.
Classe de
5e
- Palier 1 : programme et document d'accompagnement depuis le site du CNDP. Le niveau à atteindre à l’issue de ce palier est fixé à A2. Il s'adresse aux élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. Il s'adresse également aux élèves qui débutent une deuxième langue vivante au collège, les annexes par langue faisant apparaître les compétences à acquérir pour le niveau A1.
Classe de 4e LV1 [
commencé à l’école primaire/autres avec forrt niveau]
- Palier 2
:
programme depuis le site du CNDP [fin : niveau B1].
"Seul le niveau A2 est exigé pour la validation du socle commun de connaissances et de compétences. Le palier 2 permet aux élèves de consolider le niveau A2 et de progresser vers le niveau B1."
Classe de 4e LV2
- Palier 1 :
programme et document d'accompagnement depuis le site du CNDP. Le niveau à atteindre à l’issue de ce palier est fixé à A2. Il s'adresse aux élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. Il s'adresse également aux élèves qui débutent une deuxième langue vivante au collège, les annexes par langue faisant apparaître les compétences à acquérir pour le niveau A1.
Classe de 3e LV1 [commencé à l’école primaire/autres avec forrt niveau]
- Palier 2
:
programme depuis le site du CNDP [fin : niveau B1].
"Seul le niveau A2 est exigé pour la validation du socle commun de connaissances et de compétences. Le palier 2 permet aux élèves de consolider le niveau A2 et de progresser vers le niveau B1.

Classe de 3e LV2
- Palier 1 :
programme et document d'accompagnement depuis le site du CNDP. Le niveau à atteindre à l’issue de ce palier est fixé à A2. Il s'adresse aux élèves qui poursuivent au collège une langue commencée à l'école élémentaire. Il s'adresse également aux élèves qui débutent une deuxième langue vivante au collège, les annexes par langue faisant apparaître les compétences à acquérir pour le niveau A1.


Russe au diplôme national du brevet (brevet des collèges)


A partir de la session 2008 [Eduscol], deux compétences du socle commun de connaissances et de compétences sont prises en compte pour l'attribution du diplôme national du brevet aux candidats scolaires : l'obtention du Brevet informatique et internet (B2i), l'exigence du niveau A2 du cadre européen commun de référence dans une langue vivante étrangère (notre site).
Voir l'article 1 de l'arrêté du 15 mai 2007 modifiant l'arrêté du 18 août 1999 relatif aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet : "Le diplôme national du brevet est attribué aux candidats mentionnés à l'article 3 ayant obtenu :
[...]
3. Le niveau A2 dans une langue vivante étrangère, tel qu'il est précisé par l'annexe à l'article D. 312-16. Le candidat a le choix entre les langues vivantes étudiées.
"
Le niveau A2 du " Cadre européen commun de référence pour les langues" se définit par : la compréhension à la lecture (pouvoir : lire des textes courts et simples - trouver une information dans des documents courants comme des publicités, des menus, des horaires - o Pouvoir comprendre des lettres personnelles simples), la compréhension à l'audition (individuelle : pouvoir comprendre un vocabulaire très fréquent relatif à ce qui concerne de près (ex. : soi-même, sa famille, les achats, l'environnement proche)/pouvoir saisir l'essentiel d'annonces et de messages simples et clairs - interactive : pouvoir comprendre suffisamment pour être capable de répondre à des besoins concrets à condition que la diction soit claire et le débit pas trop rapide), l'expression orale (individuelle : pouvoir parler en termes simples (sur le mode descriptif) de soi-même, de sa famille, d'autres personnes, de son environnement proche, de ses conditions de vie - interactive : pouvoir communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu'un échange d'informations simple et direct), l'expression écrite ( Pouvoir : écrire un courte carte postale, un menu, un slogan publicitaire simple, un programme de journée - inscrire des données personnelles dans un questionnaire (nationalité, adresse, âge), le code (maîtrise du vocabulaire de base (2000 mots) et des structures de base de l'allemand.Au niveau de l'expression orale l'accent est mis d'avantage sur la communication que sur la correction) et la culture (au niveau de toutes les aptitudes précitées : sensibilisation à la culture des pays de langue allemande). [voir : eduscol - université de Louvain...]
Autres modalités d'attribution du diplôme national du brevet et épreuves
Evaluation en LVE au DNB : le site d'Eduscol.
Généralités : eduscol dont "Pour les élèves des établissements d'enseignement public et privé sous contrat, sont également pris en compte les points supérieurs à la moyenne de 10 sur 20 obtenus dans l'enseignement optionnel facultatif : latin, grec, langue étrangère ou régionale, ou découverte professionnelle 3 heures. "
Brevet des collèges et socle commun (site ministériel) - la part des langues vivantes
- Le socle commun de connaissances et de compétences fixe les repères culturels et civiques qui constituent le contenu de l'enseignement obligatoire. Il définit les sept compétences que les élèves doivent maîtriser à l'issue de la scolarité obligatoire. La session 2008 du diplôme national du brevet sera organisée conformément aux exigences de la loi qui prévoit que ce diplôme atteste la maîtrise du socle et valide la formation dispensée au collège.
- Compte tenu de son caractère expérimental, le livret de compétences ne sera pas utilisé par les jurys lors de la session 2008 du diplôme national du brevet. Des grilles de référence (au téléchargement) sont mises à la disposition des enseignants pour les aider à concevoir les évaluations nécessaires qui leur permettront de renseigner le livret de chaque élève autour de chaque pilier du socle commun.
- En ligne : la grille de référence pour les langues vivantes
Voir aussi : Socle commun et pratique d’une langue vivante étrangère depuis le site académique d'Amiens.

Annales
depuis le site inter-académique (1997-1999) -


Langue russe au lycée général et technologique :

les niveaux du cadre européen ... (CERCL)

Les programmes en 2011/2012

classe de seconde - cycle terminal

 

 

 

Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) : rappel


Présentation depuis : Eduscol -
Niveaux
Les élèves sont censés atteindre :
- un niveau voisin de A1 à la fin du cycle des approfondissements de l’école primaire,
- le niveau A2 en fin de scolarité obligatoire (palier 3, niveau diplôme national du brevet : voir ici) avec la validation du socle commun de connaissanceset de compétences (présentation Eduscol dont évaluation),
- le niveau B1 pour les CAP,
- en fin de lycée : respectivement B2 pour la LV1, B1-B2 pour la LV2 et A2-B1 pour la LV3.
Le niveau A2
Des ressources cepuis : le
CIEL de Strasbourg (définition/compétences) - les apports du CECRL en cours de Langues (site académique de Versailles) - Russe : fichiers audio téléchargeables de niveau A2/B1 (site interacadémique).
Niveau B
- Des ressouces :
Livret d'évaluation B1/B2 (ens de cachan) -
Le niveau B1

- Des ressources depuis : le
CIEL de Strasbourg (définition/compétences) - Portfolio européens des langues : CRDP de Caen -
Nota -
Le niveau B1 correspond au premier niveau du CLES [certificats de langue de l'enseignement supérieur : voir le site del'université de Bordeaux] exigé pour être stagiairisé après réussite aux concours de recrutement de l'enseignement [voir détail ici].
Le niveau B2
- Des ressouces : site du
CIEL de Strasbourg (compétences) - Livret d'évaluation B1/B2 (ens de cachan) -
Des outils pour le CECRL appliqué au russe .
... depuis : le
site académique de Versailles -

Russe au lycée - Les programmes en cours : 2012/2012

Classe de seconde générale et technologique [détail sur notre site LVE]

Les nouveaux programmes de LV1/LV3 en classe de seconde rénovée à compter de 2010/2011 au BOEN du 29 avril 2010 (arrêté) avec le texte du nouveau programme (enseignements commun, d'exploration et facultatif) [présentation]
" En fin de classe de seconde générale et technologique, le niveau de compétence attendu pour : la langue vivante 1 est fixé à B1 (utilisateur indépendant – niveau seuil) - la langue vivante 2 est fixé à A2 (utilisateur élémentaire – niveau intermédiaire) - la langue vivante 3 est fixé à A1 (utilisateur élémentaire – niveau introductif)."

Russe au cycle terminal : présentation des nouveaux programme

Russe au lycée général et technologique : 1ère (à compter de 2011/2012) / terminale (à compter de 2012/2013) [sauf STI2D - STD2A et STL]

Rentrée 2011 : programme de Langues vivantes (toutes séries) pour le cycle terminal - Mise à jour le 29 sept. 2010
Le JO du 28 août 2010 [BOEN du 30 sept. 2010] met en ligne le nouveau programme de langues vivantes et son annexe pour le lycée ...
... général : clasee de 1ère géénrale/classe terminalez générale ;
... technologique : classe de première technologique, classe termionale technologique.

"Le programme du cycle terminal au JO s’inscrit dans la continuité des programmes du collège et de la classe de seconde.
- Il prend appui sur le
CECRL élaboré par le Conseil de l’Europe [dont livret de référence]", soit :
pour la langue vivante 1 : B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé) --
pour la langue vivante 2 : B1 (utilisateur indépendant – niveaux seuil) --
pour la langue vivante 3 : A2 (utilisateur élémentaire – niveau intermédiaire) -
pour la langue approfondie [dont : en langue vivante 1 : C1 (utilisateur expérimenté – autonome)/en langue vivante 2 : B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé)].
- Une entrée culturelle : gestes fondateurs et mondes en mouvement (mythes et héros - espaces et échanges - lieux et formes du pouvoir - l’idée de progrès -- voir détails p. 5/6 du
projet en ligne).
- "L’organisation en groupes de compétences [
voir aussi à ce lien] pour les enseignements communs permet de dépasser la distinction habituelle entre L.V.1 et L.V.2 et donc de moduler, selon les élèves, les objectifs et les démarches."
- Il prône l’ouverture vers d’autres espaces d’apprentissage : TIC - mobiltié et voyagess scolaires), définit les enseignements communs de LV1 (B2) et de LV2 (B1) (dont : du niveau « seuil » B1 au niveau « avancé » B2, p. 4) et les relations avec les autres enseignements (p.6
du projet en ligne : français, histoire/géographie, arts, DNL, hisoire des arts.)
- Il rappelle
- pour toutes les séries ... :
...les descripteurs des capacités des niveaux A1 à C1 (tableaux) : écouter et comprendre (p. 9), parler en continue (p. 10), réagis et dialoguer (p. 11), lire (p. 12) , écrire (p. 13).

- pour la série L
... :
... le niveau A2 pour l'enseignement de LV3 facultatif et spécifique
;
... le niveau C1 ou B1 pour l'enseignement spécifique à la série L de LV1 ou LV2 approfondie (dont : du niveau « avancé » B2 au niveau « autonome » C1).
Ce nouveau programme sera mis en oeuvre à la rentrée 2011 pour la classe de première et à la rentrée 2012 pour la classe de terminale.

Russe au lycée général : série L

Rentrée 2011 : programme d'enseignement spécifique de Littérature étrangère en langue étrangère (série L) au cycle terminal de la série L [en 1ère (dès 2011/12) /terminales (dès 2012/2013)]
- Il est en ligne depuis le site du JORF du 28 août 2010 (fac-similé en ligne - [BOEN du 30 sept. 2010 -- Eduscol avait en ligne le projet de programme le 7 mai 2010).
Il est établi en fonction des niveaux de compétence du CECRL : B2 [site du CIEL] pour la LV1 et B1 [site du CIEL - site académique de Caen] pour la LV2 pour "des repères solides chez les élèves, de leur donner le goût et l’envie d’aller plus loin, de les familiariser avec la lecture et de les entraîner à la lecture suivie".
Il en définit les approches : situer "la littérature dans le cours général de l’Histoire" ("dans une société vivante, et dans une chronologie porteuse de sens") à travers le récit, la poésie et le théâtre pour une aprpoche comparative (influence /confluence).
Il propose quelques thématiques (je/jeu de l'écriture, la rencotnre - le personnage -l'écrivain dans son siècle - voyage/parours/intiitaion/exil - imaginaire)e t desactivités sutrurées autour de compétence de base (lire - écouter/regarder - interpréter - écrire)
Les compétences sont soigneusement définies [du niveau « seuil » B1 au niveau « avancé » B2 (p. 3/ 4)].
- Classe de terminale
[document d'accompagnement] : programme 2010/2011 depuis le site du CNDP.

Programme de russe (LVE) à la rentrée 2011 : lycée techologique : STI2D, STD2A, STL seules
Eduscol met en ligne le nouveau projet de programme de LVE pour STI2D, STD2A et STL. Extraits

Le programme du cycle terminal s’inscrit dans la continuité des programmes du collège et de la classe de seconde. Il prend appui sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) élaboré par le Conseil de l’Europe et vise à développer l’autonomie de l’élève dans la
pratique des langues vivantes dans les activités langagières suivantes :
RÉCEPTION : compréhension de l’oral / compréhension de l’écrit
PRODUCTION : expression orale en continu / expression écrite
INTERACTION ORALE.
Ce programme s’articule comme suit : la pratique de deux langues vivantes dans les enseignements généraux de la série ; l’enseignement technologique en langue vivante 1 pris en charge par deux enseignants.
En fin de classe de terminale technologique, le niveau de compétence visé est pour :
. la langue vivante 1 : B2 (utilisateur indépendant – niveau avancé) [CIEL Strasbourg]
. la langue vivante 2 : B1 (utilisateur indépendant – niveau seuil)
[CIEL Strasbourg]
Les contextes d’usage des deux langues vivantes étudiées sont ceux de la voie technologique.
Les domaines propres à chaque série ouvrent des espaces nouveaux pour une pratique accrue de la langue dans une logique de projet qui favorise la contextualisation de la communication.
Les situations d’apprentissage nécessitent l’utilisation régulière d’un lexique fonctionnel, et le développement de compétences sociolinguistiques et pragmatiques.

Russe au cycle terminal en 2011/2012 : programmes non rénovés de terminale

Les programmes en ligne ...

... depuis le site du CNDP.

-

 





 

Russe en BTS
Groupements de spécialités de BTS pour l’évaluation ponctuelle en langue vivante étrangère - session 2006 (BOEN du 26.1.2006).


 

Sciences en lycée (ex-enseignement scientifique)

[politique ministérielle pour encourager les vocations scientifiques -

programmes et orientations :

en seconde - en 1ère ES/L - aux bacs généraux] -

en terminales ES et L en 2011-2012

Mise à jour le 30 juin 2011


Au lycée : encourager les vocations pour les carrières scientifiques [eduscol]

Le ministère définit plusieurs axes (dossier de presse du 31 janvier 2011) :

- mieux faire connaître les filières et carrières scientifiques et technologiques ;

- inciter les jeunes filles à s’engager dans les métiers scientifiques et techniques ;

- encourager le développement de lycées de la culture scientifique et technique

- inscrire les Sciences et technologies dans le nouveau lycée généralet technologique.

Doivent contribuer à cette mise en oeuvre ...

... la réforme du lycée général et technologique :
- classe de seconde - des enseignemetns d'exploration (les 2/3 des choix des lycéens en 2010) : "méthodes et pratiques scientifiques" ; "sciences de l'ingénieur" ; "création et innovation technologique" ; "biotechnologies" ; "sciences et laboratoire".
- renovation des séries technologiques industrielles et de laboratoire, ...

... le renforcement despartenariats avec des acteurs qui œuvrent en faveur de la mixité dans le monde scientifique et technologique.

Sciences en 2nde générale et technologique à compter de 2010/2011

Des enseignements d'exploration [vopir aussi : mathématiques en seconde - physique/chimie en seconde - SVT en seconde]

- Classe de 2nde : l'enseignement d'exporation Méthodes et pratiques scientifiques
Le
texte du nouveau programme est au BOEN du 29 avril 2010 (arrêté au JO). Il a été écrit dans le cadre de la classe de seconde rénovée.
Il s'agit d'une découverte interdisciplinaire : mathématiques/SVT/physique-chimie. "Pour atteindre ces objectifs une liste de six thèmes nationaux est proposée. Ces thèmes sont
susceptibles d’être renouvelés périodiquement. L’équipe de professeurs choisit dans la liste deux ou trois thèmes, mobilisant chacun les trois champs disciplinaires, qui feront l’objet de l’enseignement et des activités des élèves. Les professeurs des trois disciplines interviennent dans l’enseignement de chaque thème
".
Les 6 thèmes au choix : science et aliments - science et cosmétologie - science et investigation policière - science et oeuvres d’art - sdcience et prévention des risques d’origine humaine - science et vision du monde.
D'autres enseignements scientifiques d'exploration...
... sciences et laboratoire (voir ici)
... sciences de l'ingénieur (voir ici)
... création et innovation technologiques (voir ici).

Enseignement d'exploration en classe de seconde : Sciences et laboratoire - Mise à jour le 15 juin 2010
Le BOEN du 29 avril 2010 publie le texte du nouveau programme (arrêté au JO).
Le nouveau programme

Il se situe dans le prolongement du programme de "sciences physiques et chimiques|[, lesquelles] ont pour vocation d’aider les élèves à construire des compétences dont ils auront besoin, tout au long de leur vie, dans une société en mutation rapide. [...] L’enseignement d’exploration « Sciences et Laboratoire » porte cette exigence à travers une pratique soutenue de la démarche scientifique dans le cadre d’activités de laboratoire. Chez l’élève, il vise à susciter le goût de la recherche, à développer l’esprit d’innovation et à lui faire découvrir ses capacités de résolution de problèmes en insistant particulièrement sur l’observation, le choix et la maîtrise des instruments et des techniques de laboratoire, l’exploitation des résultats, l’action concrète et raisonnée, le travail collaboratif…'
Le programme concerne trois thèmes identifiés : la géosphère
- l'atmosphère terrestre - utilisation des ressources de la nature.

Des Ressources depuis Eduscol
Le document commence par rappeler les objectifs de cet enseignement d'exploration (p. 2) et ses compétences visées (s'approprier, réaliser, analyser, valider, communiquer, être autonome/faire preuve d'initiative). Vient ensuite des exposés sur les études de cas et le projet comme support d'activités (p. 4-6).
De nombreuses annexes précisent plusieurs points :
- gille des compétences p. 7 ;
- schémas didactiques (présentation méthodologique p. 8) autour de thèmes, soit...
... autour de l'image ( l'imagerie numérique (p. 11-14), image et écran (p. 14), image et appareil photo numérique (p. 15-16) et documentation correspondante (p. 17-21) ;
... autour des volcans (p. 24-26, gaz et magma p.26-27, documentation p. 28-29) ;
... autour de l'atmosphère terrestre/sol, air, eau : p. 30-41 dont l'eau polluée.

Sciences (enseignement scientifique) en classe de 1ère générale, séries ES et L : enseignement spécifique, thèmes au programme, annales/sujets -- Mise à jour le 28 octobre 2010

Enseignement spécifique de Sciences en classe de 1ère ES et L à compter de 2011/2012

Le JORF du 28 août 2010 (notre référence, publié aussi au BOEN du 30 septembre 2010) publie le nouveau programme d' enseignement spécifique de sciences en classe de 1ère des séries ES et L. Il s'agit de poursuivre la construction de la culture scientifique et citoyenne indispensable (déjà abordée en collège [voir introduction commune aux programmes scientifiques de collège] et en seconde]. Il s'agit d'une "étude de thèmes par l'approche croisée de la chimie, de la physique, des sciences de la Terre et des sciences de la vie" pas d'un empilemetn de disciplines.
Cette Contribution r à la construction de compétences et à une formation scientifique doit s'accompagner de l'acquisition de compétences sociales et civiques [voir aussi le pilier du scole commun correspodant
depuis Eduscol]
Ce programme se conçoit en relation avec les TICE et l'histoire des arts [voir aussi ici].
Le programme proprement dit s'articule autour de :
- deux thèmes commuuns aux SVT et sciences physiques :"représentation visuelle" et "nourrir l'humanité" ;
- un thème propre aux SVT : Féminin-masculin ;
- unt hème prore à la physique-chimie : le défi énergétique.
Chaque thème fait l'objet de grilels autour de la correspondance entre notions et contenus d'uen aprt et compérences exigibles de l'autre.
A l'issue de la classe de 1ère ES et de 1ère ES : épreuve anticipée du bacalauréat (session 2012)
Voir :
bulletin officiel n° 42 du 12 novembre 2009 (reformulé par JO du 28.08.2010)
- Série ES
Thèmes obligatoires :
« Communication nerveuse » et « Procréation » (JO : "représentation visuelle" et "nourrir l'humanité")
Thèmes au choix :
« Alimentation, production alimentaire, environnement » ou « Place de l'Homme dans l'évolution » (Féminin-masculin / le défi énergétique)
- Série Littéraire (L)
Thèmes obligatoires, communs aux sciences de la vie et de la Terre et à la physique-chimie :
« Représentation visuelle du monde » et « Alimentation et environnement » (JO : "représentation visuelle" et "nourrir l'humanité)
Thèmes au choix :
- En sciences de la vie et de la Terre :
« Procréation » ou « Place de l'Homme dans l'évolution » (JO : Féminin-masculin)
- En physique-chimie :
« Enjeux planétaires énergétiques » (JO : le défi énergétique).

A l'issue de la classe de 1ère ES et de 1ère ES : épreuve anticipée du bacalauréat en Sciences (session 2012)
Voir :
bulletin officiel n° 42 du 12 novembre 2009 (reformulé par JO du 28.08.2010)

- Série ES
Thèmes obligatoires :
« Communication nerveuse » et « Procréation » (JO : "représentation visuelle" et "nourrir l'humanité")
Thèmes au choix :
« Alimentation, production alimentaire, environnement » ou « Place de l'Homme dans l'évolution » (Féminin-masculin / le défi énergétique)
- Série Littéraire (L)
Thèmes obligatoires, communs aux sciences de la vie et de la Terre et à la physique-chimie :
« Représentation visuelle du monde » et « Alimentation et environnement » (JO : "représentation visuelle" et "nourrir l'humanité)
Thèmes au choix :
- En sciences de la vie et de la Terre :
« Procréation » ou « Place de l'Homme dans l'évolution » (JO : Féminin-masculin)
- En physique-chimie :
« Enjeux planétaires énergétiques » (JO : le défi énergétique).

On comparera ces thèmles à ceux - à titre dérogatoire - des terminales ES et L. (ci-dessous).

Préparation de l'épreuve anticipée d'enseignement scientifique de la session 2012 du baccalauréat des séries ES et L

Eduscol met en ligne des annales zéro de SVT et SPC avec éléments de correction pour cette épreuve anticipée :

- exemples de sujets n° 1 autour des items "nourrir l'humanité" (eau, engrais, nitrates), "le défi énergétique" (crise nucléaire, schéma correct de la chaîne énergétique, ...) ;
- exemples de sujets n° 2 autour des items "nourrir l'humanité" (la salmonellose comme maladoe liée à l'alimentation, effet de la température sur les microorganismes), "représentation visuelle" (le pointillisme au musée d'Orsay) et "masculin féminin" (pilule du lendemain) ;
- exemples de sujets n° 2 autour des items "représentation visuelle du monde" (Evolution du champ visuel chez monsieur X/photorécepteurs rétiniens de l’oeil humain), "le défi énergétique" (énergie consommée de plus en plus//plus depourcentage de CO2 dans l’air et de l'élévation de la température moyenne de l’air en surface...) et "Féminin- Masculin" (hormones ovariennes, dosages hormonaux et prise de la pillule, effet de la molécule RU486 utilisée dans le cadre de l’IVG médicamenteuse).

On peut aussi consulter :

- les annales du bacsalauréats ES/L en SVT et physique chimie (site académique de Nancy-Metz) ;
- les rubriques corespodants du pôle de compétence EDD : sciences et défi énergétique en 1ère ES/L dès 2011 - agriculture, alimentation et développement durable au lycée rénové ... - éducation scientifique et développement durable en 1ère ES/L dès 2011/2012.

 

Enseignement scientifique en classe de terminale, séries économique et sociale et littéraire en 2011-2012
Il s'agit des épreuves d'enseignement scientifique (dernière session, remplacé par l'enseignement spécifique de Sciences) organisées pour les candidats autorisés à titre dérogatoire à subir à la même session 2012 de l'examen : les épreuves anticipées et les épreuves terminales du baccalauréat. Les items ne ccorespondent pas tout à fait à ceux de 1ères ES/L pour l'épreuve anticipée.

Thèmes du programme pour l’année scolaire 2011-2012 (BO en ligne)

Série économique et sociale (ES)

Thèmes obligatoires :
« Communication nerveuse » et « Du génotype au phénotype, applications biotechnologiques » ;
Thèmes au choix :
« Place de l'Homme dans l'évolution » ou « Une ressource indispensable : l'eau ».

Série littéraire (L)

Thèmes obligatoires, communs aux sciences de la vie et de la Terre et à la physique-chimie :
« Représentation visuelle du monde » et « Alimentation et environnement » ;
Thèmes au choix :
- En sciences de la vie et de la Terre : « Du génotype au phénotype, applications biotechnologiques » ou « Place de l'Homme dans l'évolution » ;
- En physique-chimie : « Enjeux planétaires énergétiques ».


Enseignement scientifique en classe de 1ère S en Sciences de l'ingénieur L - Année scolaire 2011/2012 [vpir aussi : sciences de l'ingénieur en lycée]

Série S - Sciences de l'ingénieur au cycle terminal à compter de la rentrée scolaire 2011 - Mise à jour le 1er octobre 2010
- Nouveau programme (
JO du 28 août 2010 : nore référence/ aussi au BOEN du 30 sept. 2010)
Une orientation générale des sciences de l"ingénieur au cycle terminal de la série scientifique :
- objectifs généraux (aborder la démarche de l'ingénieur avec identification et analyse des écarts entre performances simulées et performances imposées au cahier des charges, un contexte envrionnemetal contraint, schéma systèmique, interdisciplinarité, TICE),
- compétences terminales visées (autour du système : analyser, modéliser, communiquer, expérimenter). Suit le programme d'enseignement organisé autour des compétences avec indication du niveau visé (colonnes pour 1ère S - terminale S).
Au sein de chaque compétence globale, plusieurs items avec : compétences attendues puis correspondances : connaissances // capacités // niveaux (1ère - T.), soit :
- Analyser : 1, analyser le besoin - 2, analyser le système - 3, caractériser les écarts
- Modéliser : 1, identifier et caractériser les grandeurs agissant sur une système - 2, proposer et justifier un modèle - 3, résoudre et simuler - 4, valider le modèle
- Expérimenter : 1, justifier le choix d'un protocole expérimental - 2, mettre en oeuvre un protocole expérimental
- Communiquer : 1, rechercher et traiterrs des informations- 2, rechercher et traiter des informations - 3, mettre en oeuvre une communication.
Le programme Se termine par la présentation du nécessaire projet aux compétences pluridisciplinaires.
Nota -
En classe de première, les travaux personnels encadrés sont intégrés dans l'horaire de sciences de l'ingénieur.

[...]
En classe terminale, un projet interdisciplinaire sera également mis en place dans un volume horaire d'environ 70 heures en collaboration avec les disciplines scientifiques ou encore les disciplines de l'enseignement commun.

 

Sciences de l'ingénieur en lycée (en 2nde / en série S),
au baccalauréat S et en
CPGE/ATS
- Mise à jour le 24 mai 2011


Généralités : Educnet - site Eduscol.
Des sites académiques : Aix-Marseille - Amiens - Besançon - Caen - Grenoble - Limoges - Lyon - Martinique - Nantes - Rouen -
Programmes 2009/2010
Depuis le site du CNDP ...
Eduscol propose un
site expert en sciences de l'Ingénieur au lycée.

Sciences de l'ingénieur en classe de seconde générale et technologique [au cycle terminal]

Un enseignement d'exploration à compter de la rentrée scolaire 2010 (texte du nouveau programme au BOEN du 29 avril 2010)
"L’enseignement d’exploration des sciences de l’ingénieur a pour objectif de faire découvrir les relations entre la société et les technologies. Il s’agit de montrer en quoi les solutions technologiques sont liées à l’environnement socio-économique, à l’état des sciences et des techniques et en privilégiant la prise en compte des perspectives apportées par le design de produit ou l’architecture. [...]
Il aborde l’analyse de systèmes, l’exploitation de modèles et l’initiation aux démarches de conception. Les domaines concernés sont ceux des produits manufacturés pluri-technologiques ou de l’habitat et des ouvrages. [...]
Les activités proposées visent à explorer comment : exploiter des modélisations et des simulations numériques pour prévoir les comportements d’un système pluri technologique ; concevoir ou optimiser une solution au regard d’un cahier des charges, dans le respect des contraintes de développement durable." (extraits).
Les thématiques proposées (communes à l'enseignement d'exploration création et innovations technologiques) sont : mobilité et transports, sport, santé, habitat, énergie, communication et tice, culture et loisirs, infrstructures, bionique, dématérialisation des biens et services.
Suit le tableau des compétences abordées (approfondir la cutlure technologique, représenter/communiquer - simuler, mersurer un comportement).

Série S - Sciences de l'ingénieur au cycle terminal

Série S - Sciences de l'ingénieur au cycle terminal à compter de la rentrée scolaire 2011 - Mise à jour le 1er octobre 2010
- Nouveau programme (
JO du 28 août 2010 : nore référence/ aussi au BOEN du 30 sept. 2010)
Une orientation générale des sciences de l"ingénieur au cycle terminal de la série scientifique :
- objectifs généraux (aborder la démarche de l'ingénieur avec identification et analyse des écarts entre performances simulées et performances imposées au cahier des charges, un contexte envrionnemetal contraint, schéma systèmique, interdisciplinarité, TICE),
- compétences terminales visées (autour du système : analyser, modéliser, communiquer, expérimenter). Suit le programme d'enseignement organisé autour des compétences avec indication du niveau visé (colonnes pour 1ère S - terminale S).
Au sein de chaque compétence globale, plusieurs items avec : compétences attendues puis correspondances : connaissances // capacités // niveaux (1ère - T.), soit :
- Analyser : 1, analyser le besoin - 2, analyser le système - 3, caractériser les écarts
- Modéliser : 1, identifier et caractériser les grandeurs agissant sur une système - 2, proposer et justifier un modèle - 3, résoudre et simuler - 4, valider le modèle
- Expérimenter : 1, justifier le choix d'un protocole expérimental - 2, mettre en oeuvre un protocole expérimental
- Communiquer : 1, rechercher et traiterrs des informations- 2, rechercher et traiter des informations - 3, mettre en oeuvre une communication.
Le programme Se termine par la présentation du nécessaire projet aux compétences pluridisciplinaires.
Nota -
En classe de première, les travaux personnels encadrés sont intégrés dans l'horaire de sciences de l'ingénieur.

[...]
En classe terminale, un projet interdisciplinaire sera également mis en place dans un volume horaire d'environ 70 heures en collaboration avec les disciplines scientifiques ou encore les disciplines de l'enseignement commun.


Sciences industrielles en CPGE

1ère année de CPGE scientifiques

Première année : classes de Mathématique, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI)
Première année : classes de Physique, chimie et sciences de l'ingénieur (PCSI)
Première année : Première année : classes de Physique, technologie et sciences de l'ingénieur (PTSI)
Sciences industrielles: arrêté du 1er juillet 2003, annexe 1 [texte ici]
(BOEN hors série n° 6 du 28 août 2003).
Sciences industrielles: arrêté du 1er juillet 2003, annexe 2 [texte ici]
(BOEN hors série n° 6 du 28 août 2003).
Sciences industrielles: arrêté du 1er juillet 2003, annexe 3 [texte ici]
(BOEN hors série n° 6 du 28 août 2003).

2ème année de CPGE scientifiques

Deuxième année : classe de mathématique et physique (MP)
Deuxième année : classe de physique et sciences de l'ingénieur (PSI)
Deuxième année : classe de technologie et sciences industrielles (TSI)
Sciences industrielles : arrêté du 10 juin 2004, annexe I - au BO hors-série n° 6 du 16 septembre 2004(aussi ici).Sciences industrielles : arrêté du 10 juin 2004, annexe II - au BO hors-série n° 6 du 16 septembre 2004 [et aussi ici].Sciences industrielles pour l'ingénieur : Arrêté du 04/07/2005 - au BOEN n°29 du 28 juillet 2005 [et aussi ici] [une pésentation ici].

En Classe préparatoire adaptation technicien supérieur (ATS)

Programmes des classes de technologie industrielle pour techniciens supérieurs [ATS] au BO hors-série n° 6 du 16 septembre 2004.
... Programme de Mécanique (
site dédié).

 

 

 

 


 

Sciences économiques et sociales (SES)

en classe de seconde générale et technologique

SES en 1ère à compter de 2011/2012

SES en terminale à compter de 2012/2013

- Mise à jour le 5 juin 2012

Voir aussi : le baccalauréat série ES - Sciences économiques et sociales (SES) au baccalauréat ES] -

S.E.S. - Programmes de lycées : généralités (en classe de 2nde -
en 1ère/terminale - Epreuves aux baccalauréats)

Ils sont en ligne depuis le site académique d'Amiens et depuis le site du CNDP.
Voir aussi :
- le
site expert sur les sciences économiques et sociales ;
- qQuelques sites académiques : Bordeaux (
Lycée J. Monnet) -

Sciences économiques et sociales (S.E.S.) en classe de seconde générale et technologique : programme en cours - - mise à jour le 7 juillet 2010


Voir aussi : les
thèmes du nouveau programme de seconde depuis le site expert.


Un enseignement d'exploration en seconde à compter de 2010/2011

Le texte du programme est au BOEN du 29 avril 2010 (arrêté au JO).
Les SES constituent en
classe de seconde rénovée un enseignement d'exploration (voir article 4 de l'arrêté en ligne).
"Les élèves découvriront les savoirs et méthodes spécifiques à la science économique et à la sociologie, à partir de quelques grandes problématiques contemporaines : comment expliquer économiquement les comportements de consommation et d'épargne des ménages ? Comment les entreprises produisent-elles ? Comment expliquer la formation d’un prix sur un marché ? Comment inciter les agents économiques et sociaux à prendre en compte les données environnementales dans leur comportement ? Comment analyser sociologiquement les organisations et la consommation des ménages ?" (présentation ministérielle
depuis l'académie de Paris).
Les thèmes retenus avec * = thème obligatoire(notions à découvrir):
-- thème n°1 - Ménages et consommation : comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ? * (revenu disponible, consommation, épargne,pouvoir d’achat) - la consommation : un marqueur social ? (consommation ostentatoire, effets de distinction et d’imitation).
-- thème n° 2 - Entreprises et production : qui produit des richesses ? * (entreprise, production marchande et non-marchande, valeur ajoutée) - cComment produire et combien produire ? (facteurs de production, coûts, productivité, progrès technique) ;.
- thèmes n° 3 - Marchés et prix : comment se forment les prix sur un marché ? * (demande, offre, prix) - la pollution : comment remédier aux
limites du marché ? (effet externe, incitation).
- thème n° 4 - Formation et emploi : le diplôme : un passeport pour l’emploi ? * (emploi, qualification, capital humain) - le chômage : des coûts salariaux trop
élevés ou une insuffisance de la demande ? (salaire, coût salarial, chômage).
-- thème n° 5 - Individus et culture : comment devenons-nous des acteurs sociaux ? * (socialisation, normes, valeurs) - cComment expliquer les différences de pratiques culturelles ?(Culture, culture de masse).

Sciences économiques et sociales (S.E.S) - Classes du cycle terminal - Mise à jour le 24 août 2011
... en 2011/2012 : classe de 1ère rénovée - classe terminale non rénovée
... à compter de 2012/2013 : programmes pour terminale rénovée.

SES en 1ère et terminale : année scolaire 2011/2012 et au-delà

SES - Nouveau programme de 1ère ES [au JO du 28.08.2010 auquel on renvoie - au BO du 30 septembre 2010]

A compter de 2011/2012
Le nouveau programmeà la rentrée scolaire 2011 (170 heures annuelles) veut valoriser une visée scientifique des sciences sociales (p. 2 du fac-similé) qui sollicite de la part des élèves "'une authentique activité intellectuelle".
Après suggestion d'une démarche pédagogique en 2 temps (p. 2-3), il fait le point sur les démarches, savoirs et savoir-faire généraux (bas de la p. 3 - 4), puis détaille le programme ... :
... science économique (90 heures - p. 4-7) : choix individuels, production dans l'entreprise, coordination par le marché, monnaie et financement, régulations et déséquilibres marcoéonomiques ;
... sociologie générale et sociologie politique (60 heures, p. 7-8) : socialisation/identités sociales, groupes et réseaux sociaux, contrôle social et déviance/délinquance, ordre politique et légitimation ;
... regards croisés (p. 8-9) : entreprise, institution, organisation (10 h.)/ action publique et régulation (10 h.)
Il se clôt par des indications autour des savoir-faire applicables) des données quantitatives (p. 9).

Classe de terminale ES en 2011/2012

Programme arrêté le 30 juillet 2002, paru au BO hors série n°7 du 3 octobre 2002 [la brochure CNDP].
L'option ES en 1ère ES (site académique de Bordeaux).
Les dossiers et documents utiles pour traiter des parties du programme de terminale :
site expert.

SES en 2012/2013 - Programmes pour terminale SES

A compter de 2012/2013
Les nouveaux programmes de terminales SES ont été publiés au BOEN du 13 octobre 2011.

- programme de Sciences économiques et sociales (enseignement spécifique)
Soit :
A - Le programme lui-même
** Science économique (80 heures) soit :
- 1. Croissance, fluctuations et crises (les sources de la croissance économique - expliquer l'instabilité de la croissance).
- 2. Mondialisation, finance internationale et intégration européenne (les fondements du commerce international et de l'internationalisation de la production - le financement de l'économie mondiale - la place de l'Union européenne dans l'économie globale).
- 3. Économie du développement durable (la croissance économique est-elle compatible avec la préservation de l'environnement ? - quels instruments économiques pour la politique climatique ?).
** Sociologie (60 heures) [50 heures], soit :
- 1. Classes, stratification et mobilité sociales (analyser la structure sociale - rendre compte de la mobilité sociale).
- 2. Intégration, conflit, changement social (quels liens sociaux dans des sociétés où s'affirme le primat de l'individu ? - la conflictualité sociale : pathologie, facteur de cohésion ou moteur du changement social ?).
** Regards croisés (40 heures); soit :
-
1. Justice sociale et inégalités (analyser et expliquer les inégalités - comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer à la justice sociale ?).
- Comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer à la justice sociale ? (comment s'articulent marché du travail et organisation dans la gestion de l'emploi ? - quelles politiques pour l'emploi ?).

B - Méthologie et connaisances transversales
** Savoir-faire applicables aux données quantitatives et aux représentations graphiques.

- le programme de Sciences sociales et politiques (enseignement de spécialité en série ES), dont :
** 1. Le système politique démocratique
Soit
: quelles sont les composantes institutionnelles des régimes politiques démocratiques ? - comment s'organise la compétition politique en démocratie ? - quelle est la contribution des organisations politiques au fonctionnement de la démocratie ?
** 2. La participation politique
Soit : l’influence de la culture politique sur les comportements politiques - les répertoires de la participation politique aujourd’hui - expliquer le comportement électoral.
** 3. L’ordre politique européen (p. 4)
Soit : l’impact de la construction européenne sur l’action publique - vers un ordre politique supranational ?
** et aussi : savoir-faire applicables aux données quantitatives et aux représentations graphiques (p. 5).

- le programme d'économie approfondie (enseignement de spécialité en série ES), dont :
** 1. Économie et démographie
Soit : comment la dynamique démographique influe-t-elle sur la croissance économique ? - quel est l'impact des variables économiques et démographiques sur le financement de la protection sociale ?
** 2. Stratégies d’entreprises et politiques de concurrence dans une économie globalisée
Soit : dans quelles circonstances les entreprises peuvent-elles exercer un pouvoir de marché ? - le rôle de la politique de la concurrence.
** 3. Instabilité financière et régulation (
Soit : la globalisation financière - crises financières et régulation du système financier.
** et aussi : savoir-faire applicables aux données quantitatives et aux représentations graphiques.