Quoi de Neuf à la rentrée scolaire 2012 ?
[eduscol]
[le dossier ministériel de rentrée 2012 - la refondation de l'école]

Les dates de la rentrée scolaire 2012 : rappel -
Du côté des parents - Vers un nouveau socle / un nouveau LPC
Et aussi ...
...
la lettre à tous les personnels de l'EN et la refondation (refondons l'école de la République)
Vers de nouveaux rythmes scolaires

Les nouveautés et les programmes en 2012-2013 ...

... dans :
les écoles - les collèges - les LP -
...
en lycée d'enseignement général, LT (cycle terminal) :
classes de 1ère
,
terminales générales, terminales technologiques
... aux baccalauréats généraux et technologiques (session 2013)
en BTS

Quelques autres chantiers programmés pour 2012/2013 ...
Elèves en situation de handicap [actualités] - Gratuité de l'enseignement et fournitures scolaires
Formation des enseignants dont ESPE - Recrutements 2012-2013 : nouveautés


Et aussi ...
Une grande ambition pour le numérique -
la nouvelle gouvernance académique
Le guide pratique des nouveaux dans l'académie d'Amiens

Mise à jour le 16 octobre 2012

 

 

 

 

 

La rentrée scolaire 2012 aura lieu dans l'académie d'Amiens (calendrier en ligne) ...

... le matin du lundi 3 septembre 2012 pour les enseignants ;

... le matin du mardi 4 septembre 2012 pour les élèves.

Du côté des parents ... [ARS - gratuité des fournitures : ici - tout (ou pesque) sur les parents d'élèves]
Mise à jour le 3 septembre 2012

... Les parents, partenaires de l’École

Termes du débat (Refonder l'école : en ligne)
Comment améliorer l’accueil des parents à l’École ? Quel rôle leur donner dans la vie de l’École et dans le suivi de la scolarité de leurs enfants ? Quels outils nouveaux, notamment numériques, développer pour améliorer la relation entre l’École et les parents ? Comment améliorer d’une part la participation des parents aux élections et d’autre part la représentativité réelle des parents dans le système éducatif ?

... une circulaire au BOEN du 23 août 2012 [en ligne]

Une page d'actualité détinée aux parents est consultable sur le site ministériel...
----) Voir aussi : Un espace web et des guides pratiques pour suivre la scolarité de son enfant : site ministériel.

** À savoir avant la rentrée (Où m'adresser pour inscrire mon enfant ? Quelles fournitures scolaires dois-je acheter ? Dois-je souscrire une assurance scolaire ?Ai-je droit à des aides financières ?) ;
** Être parent d'élève, comment ça marche ? (Je suis parent d'élève, quels sont mes droits ? Comment puis-je m'impliquer dans la vie de l'école, du collège ou du lycée de mon enfant ?)
** Comprendre l'organisation de la scolarité de mon enfant (Qu'apprend mon enfant à l'École ? Quels sont les dispositifs d'aide à la scolarité ? Comment sont abordées les questions liées à la santé et à la citoyenneté ? Comment est assurée la sécurité de mon enfant à l'École ? Comment accompagner mon enfant dans sa scolarité ? Qu'apprend mon enfant à l'École ?).
** Veiller aux besoins particuliers de mon enfant (Quel accompagnement si mon enfant a des difficultés d'apprentissage ? Quel accompagnement si mon enfant est malade ? Quel accompagnement pour mon enfant si nous rencontrons des difficultés personnelles, sociales ou familiales ? Quel accompagnement si mon enfant est en situation de handicap ?).
**Résoudre un litige.

Ses grandes parties ...

I - Réduire le coût de la rentrée : la liste des fournitures scolaires (voir aussi ici) (don extrait ci-dessous)
Il est impératif de réduire les charges financières induites par les achats incontournables de la rentrée et supportées par les familles. Vous trouverez en annexe une liste des fournitures scolaires essentielles, équipement ou consommables, par niveau d'enseignement. [...]
Il est rappelé qu'en application du principe de laïcité et de neutralité du service public de l'enseignement, et conformément au code de bonne conduite des interventions des entreprises en milieu scolaire (circulaire n° 2001-053 du 28 mars 2001), un enseignant ne peut en aucun cas exiger l'achat d'un matériel d'une marque donnée. Seules les caractéristiques des fournitures souhaitées peuvent être précisées (dimension, nombre de pages, etc.). [...]
La présentation de la liste des fournitures aux élèves doit s'inscrire dans une démarche pédagogique, en particulier d'éducation à la citoyenneté conformément aux principes énoncés dans la convention internationale des droits de l'enfant. [...].
II - Informer les parents sur les conditions de scolarité de leur enfant et les conforter dans leur rôle
---
-) Voir : Un espace web et des guides pratiques pour suivre la scolarité de son enfant : site ministériel.

III - Encourager l'implication des parents
[...] Les deux parents devront être informés des modalités de communication des résultats scolaires de leurs enfants, en particulier lorsqu'ils sont séparés ou divorcés. [...]
A) La participation à la vie de l'établissement
Le rôle des représentants élus des parents d'élèves (
circulaire n° 2006-137 du 25 août 2006 relative au rôle et à la place des parents à l'école) au sein de l'institution scolaire doit être systématiquement valorisé. [...]
B) L'accompagnement pédagogique et éducatif
Les familles doivent être informées dès le début de l'année scolaire de l'ensemble des dispositifs d'accompagnement.
[...]
C) Scolarité des élèves à besoins éducatifs particuliers
La scolarisation d'un élève en situation de handicap dans un établissement scolaire doit être anticipée et préparée afin qu'elle se déroule dans les conditions optimales.
[...]
Conformément à la circulaire n° 2009-168 du 12 novembre 2009, un référent académique est nommé sur le thème de la précocité intellectuelle [dans l'académie d'Amiens]. Il lui appartient de répondre aux préoccupations des familles des élèves intellectuellement précoces.
D) Les dispositifs d'aides financières
L'allocation de rentrée scolaire (ARS) a été majorée de 25 % au titre de la prochaine rentrée [voir ici]. [...]
E) Le réseau des médiateurs de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur
Les parents d'élèves doivent être informés de l'existence d'un réseau de médiateurs. [...]

... l'allocation de rentrée scolaire (ARS : site du service public)
L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée, sous conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé et âgé de 6 à 18 ans. Elle permet d’aider les familles à financer les dépenses de la rentrée scolaire.Pour la rentrée scolaire 2012, les montants de l’ARS à partir du 21 août pour les enfants âgés de 6 à 16 ans sont portés à :

** 356,20 euros pour un enfant de 6 à 10 ans (contre 284,97 euros en 2011),
** 375,85 euros pour un enfant de 11 à 14 ans (contre 300,06 euros en 2011),
** 388,87 euros pour un enfant de 15 à 18 ans (contre 311,11 euros en 2011).

Elle est versée dès réception du justificatif de scolarité ou d’apprentissage pour les jeunes de 16 à 18 ans.
Le décret relatif à la revalorisation de l’ARS a été publié au Journal officiel du vendredi 29 juin 2012, cette revalorisation s’appliquant pour la rentrée scolaire de septembre 2012.
---) Voir aussi dans le dosiser de rentrée 2012
- Un pouvoir d’achat de rentrée accru pour les familles.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La lettre à tous les personnels de l'Education nationale

... a été publiée au BOEN du mardi 26 juillet 2012. Elle est signée par : le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon & la ministre déléguée, chargée de la réussite éducative, George Pau-Langevin.
Elle eput êe complée par ...
... dossier de rentrée (DR) pour l'année scolaire 2012-2013 ;
... le site de la concertation autour de la Refondation de l'Ecole (RE).

"L'éducation nécessite une vision d'ensemble qui s'appuie sur une conception de l'homme et de la République".

Vers la refondation de l'école (RE)

- Elle raffirme que l'éducation nationale est la priorité du nouveau quinquenent et veut " préciser l'esprit dans lequel [ils veulent] , sous l'autorité du Président de la République et du Premier ministre, travailler à la refondation de notre École".
- Pour cela, une disposition d 'esprit ("renouer avec le progrès et l'espérance. Il n'y a pas de fatalité de l'échec scolaire. Tous les enfants peuvent réussir. L'École doit être au service de la promotion de tous et de l'épanouissement de chacun") mais aussi un fondement (porter "une idée de l'homme, mais aussi du citoyen, et une exigence de justice". A cet effet, une méthode : la concertation et le dialogue.
- Ces choix se traduiront à l'autome 2012 par "'élaboration d'un projet de loi portant refondation de l'École qui sera présenté au Parlement à l'automne.Un nouveau contrat entre la Nation et son École sera passé, qui nous permettra de faire entrer la République dans sa modernité et de tenir à nouveau la promesse républicaine". Le rapport correspodant a été remis au Président de la République le 9 octobre 2012.
- Sont énoncéss les enjeux de cette école : l'amélioration des acquis scolaires, l'égalité plus grande dans la réussite des élèves, la réduction des sorties sans qualification, l'insertion professionnelle de tous.
Voir aussi...
... " Le président de la République a fait de la jeunesse et de l’éducation la priorité de son quinquennat. C’est donc en pensant à la jeunesse que je conduirai l’action de mon gouvernement. L’école est au cœur de la promesse républicaine. C’est l’école qui fait naître parmi les jeunes générations un profond sentiment d’attachement à nos valeurs fondamentales, à la laïcité, au civisme, au respect des autres. C’est l’école qui permet la promotion sociale, la construction et l’affirmation d’une citoyenneté libre fondée sur les droits et les devoirs. Mais le constat est sans appel, notre système éducatif ne produit ces effets que pour 80 % des jeunes et n’est pas adapté pour les 20 restants. L’échec scolaire est encore massif, les inégalités sociales et territoriales minent le contrat de confiance entre la Nation et son école et c’est ce défi que la majorité, avec le gouvernement, s’est engagée à relever" (extrait du discours de politique générale de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre à l’Assemblée nationale).
... Lancement de la concertation sur la refondation de l'École de la République en présence du Premier ministre le 5 juillet 2012 (voir le conseil des ministres du 4 juillet 2012).
Une loi de programmation et d'orientation [discours de V. Peillon le 11 octobre 2012]
- Elle "doit être présentée en Conseil des ministres, le 12 ou le 19 décembre [2012]. [...]. Cette loi a deux vertus.[...] :
... "Un, elle sanctuarise pour plusieurs années et elle programme, comme son nom l’indique, les moyens financiers accordés à l'Education nationale. L'Education nationale sera la priorité budgétaire de ce quinquennat [...]. Cela veut dire que nous avons la sérénité nécessaire - et il va en falloir -, la tranquillité nécessaire pour conduire à bien les réformes que nous devons conduire à bien. L’éducation nationale ne sera pas la variable d’ajustement budgétaire d’aléas économiques qui peuvent frapper le pays. Des engagements sont pris. Ils sont pris sur plusieurs années. Ils seront programmés dans la loi votée au Parlement
.
... "[Elle] a un deuxième avantage, c’est qu’elle s’accompagne de ce que l’on appelle une « annexe », qui permet de préciser les orientations, et donc de provoquer un débat avec la représentation nationale. Il s’agit de préciser la philosophie et les priorités qui, bien qu’elles ne soient pas toutes d’ordre législatif, c’est-à-dire n’entraînent pas toutes une modification du code de l’éducation, vont quand même présider à l’ensemble des réformes que nous allons conduire".

Les chantiers à venir

Pour l'ensemble du système scolaire

Réaffirmation de la lutte contre le décrochage scolaire [RE - DR] - relance de l'éducation prioritaire [dossier de rentrée 2012] - Eclair repensé - une carte scolaire revue "pour un renforcement de la mixité sociale et scolaire" -

Le rôle du sport scolaire ["fondamental dans l'accès des jeunes aux sports et plus largement à la vie associative" (...) "élément de dynamisation et de cohésion des écoles et des établissements scolaires"] "doit être valorisé et développé".

Continuer à assurer sérénité et sécurité dans les établissements scolaires [voir aussi ici]. Rappel de la loi du respect.

Pour l' école primaire (détail ici) [La priorité donnée à l’école primaire : RE - DR dont "Une scolarisation des enfants de moins de trois ans encouragée"]

La 1ère priorité de l'éducation nationale avec : le rôle la maternelle et de l'accueil des moins de 3 ans - l'encadrement des classes - le cas des écoles de l'éducation prioritaire et des zones rurales isolés - des maîtres expérimentés au CP - de nouveaux rythmes scolaires et une pause méridienne [voir ici] - des évaluations réévaluées [DR].

Et aussi : une pédagogie attentive avec valorisation des équipes - un socle commun repensé avec un livret de compétences moisn complexe - une meilleure liaison CM2 - 6e pour l'enseignement des langues - ...

Pour l'enseignement secondaire

Continuer à assurer sérénité et sécurité dans les établissements scolaires (plus de présence adulte et création d 'emploi de CPE et AVS à la rentrée scolaire 2012) - Réévaluation des internats d'excellence -

Collège
(détail ici)
Réaffirmation du collège unique " ambition essentielle" et du maintien de l'obligation d'un tronc commun - Liaison CM2 - 6e pour les langues et maîtrise du CECRL. ( expérimentation avec globalisation des horaires de LVE) - suspension du dispositif DIMA [DR].

Lycées
- Des lycées polyvalents (LP - LT - LEG) favorisés, mise en place de réseaux de lycées & intterorgation autour de la réforme des GRETA [voir aussi la question écrite n° 23695 de M. Alain Néri (Puy-de-Dôme - SOC) publiée dans le JO Sénat du 14/06/2012].
- Relance des MGI.

LP
- Des orientations positives et non pas imposées, et des débouchés assurés - avec des adaptations des parcours vers le baccalauréat professionnel -
- Vers la transformation du statut des GRETA pour la formation des adultes (Greta) au plus tard en mai 2013.
- Développer des lycées polyvalents, mettre en place de réseaux de lycée.
- Et toujours : repenser le socle commun

LEGT
- LVE à la session 2013 du baccalauréat
Les compétences de compréhension, d'expression et d'interaction orales seront évaluées à compter de la session 2013 du baccalauréat dans l'ensemble des séries générales et technologiques rénovées, aux côtés des compétences de compréhension et d'expression écrites.

Lycée d'enseignement général
- Les principaux enjeux et objectifs initiaux de la réforme - mieux accompagner chaque élève, mieux le préparer à l'enseignement supérieur, permettre une fluidité des parcours - sont maintenus.
Bac. S
-Pour 2012/2013, et dans l'attente du rétablissement de l'enseignement d'histoire-géographie en terminale scientifique, l'enseignement facultatif d'histoire-géographie prévu par les textes en vigueur sera proposé à tous les élèves de terminale de cette série.

Lycée technologique
- Un accompagnement significatif par la formation continue des enseignants doit être mis en place en académie, en relais des actions nationales qui se poursuivront.

Apprentissage et formation tout au long de la vie

- Réécriture de la loi n° 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (présentation sur la site du minstère du traail - précédent quinquennat).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quoi de neuf à l'école élémentaire
à la rentrée scolaire 2012 ?

(les choix ministériels - ce qui change pour 2012/2013)

 

Ecole primaire : les choix ministériels à compter de la rentrée 2012

L'école primaire, 1ère priorité [refondation de l'école] - Extrait de la lettre à tous les personnels de l'éducation nationale


[...] Les débuts de la scolarité sont essentiels pour la réussite de tous les élèves. Les difficultés doivent être repérées dès les premières années d'apprentissage.
Voir aussi le discours de politique générale de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre à l’Assemblée nationale le 3 juillet 2012 :
[...] C’est sur l’enseignement primaire que nous voulons concentrer nos efforts, comme les premiers cycles de l’enseignement supérieur, parce que ce sont les maillons faibles de notre système. C’est dans les premières années que se construit la réussite des élèves. L’objectif est de faire reculer massivement au cours de la mandature le nombre de jeunes qui sortent chaque année du système scolaire sans aucune qualification. [...]

[La place de la maternelle] [voir aussi ici]
Nous accorderons donc une importance particulière à l'accueil des enfants les plus jeunes, en considérant ceux de moins de trois ans qui doivent pouvoir être scolarisés, en particulier dans toutes les zones qui rencontrent le plus de difficultés. Cet accueil doit être l'occasion d'établir des liens privilégiés avec les parents afin de bâtir avec eux les conditions de la réussite dans la durée.
C'est par une progression bien maîtrisée et par des réponses adaptées à des besoins clairement identifiés que l'école maternelle remplira au mieux sa mission, qui ne peut être une simple préparation à l'école élémentaire. L'école maternelle est l'école des premiers apprentissages et de l'installation de la confiance en soi. Elle mérite de retrouver une attention particulière et spécifique pour que les élèves s'y inscrivent dans un parcours de la réussite.

[L'encadremement et l'accueil des élèves pour la réussite scolaire, les RASED et le cas du CP]
Nous veillerons à ce que l'encadrement des classes soit renforcé, notamment dans les écoles qui sont confrontées aux situations les plus complexes. Cette ambition trouvera une première traduction, dès la prochaine rentrée, avec la création de 1 000 nouveaux emplois de professeurs des écoles [voir ici]. Ces emplois seront mobilisés pour améliorer l'accueil des élèves, favoriser leur réussite, en particulier dans les écoles de l'éducation prioritaire et dans les zones rurales isolées. Ils permettront de conforter le potentiel de remplacement et de renforcer les dispositifs d'aide aux élèves en difficulté, notamment les Rased. Il faudra, par ces moyens nouveaux et cette amélioration de notre dispositif scolaire, trouver dans les écoles, avec l'aide des équipes de circonscription, les possibilités d'évolution des pratiques pédagogiques et des fonctionnements de chaque cycle.
Nous souhaitons aussi que, dès cette rentrée, tout soit mis en œuvre pour que le cours préparatoire ne soit confié qu'à des professeurs dotés d'une expérience d'enseignement et non à des enseignants débutants.

[La pédagogie]
L'acquisition des savoirs fondamentaux doit rester l'objectif intangible de l'école primaire [voir ausis ici pou rle scole commun]. Dans tous les domaines d'enseignement, avec l'appui des corps d'inspection, chacun veillera à une progression cohérente et efficace des apprentissages. La pédagogie doit être attentive aux travaux de la recherche. Elle doit évoluer et favoriser l'épanouissement de l'élève, son activité, sa motivation et sa pleine implication dans les apprentissages. Le travail en équipe doit être encouragé et nous demandons à l'encadrement pédagogique d'accompagner les écoles dans cette ambition.

[Les rythmes scolaires (voir aussi ici)]
Dans l'attente des décisions qui seront prises le moment venu pour réorganiser les rythmes scolaires, nous souhaitons que la pause méridienne ne soit pas, autant que possible, inférieure à quatre-vingt-dix minutes dans le premier degré. Nous souhaitons que chacun soit à l'écoute des besoins des élèves et prenne une part active dans la concertation à venir sur la réforme des rythmes scolaires et éducatifs. Nous savons que cette réforme est complexe mais elle est essentielle dans l'intérêt des élèves et de leur réussite.
(...)

[Education prioritaire relancée (dossier de rentrée 2012) et dispositif Eclair repensé]
L'éducation prioritaire connaîtra une nouvelle étape de son développement et de son efficacité et sera au cœur des décisions qui seront prises dans le cadre de la concertation à venir. Son principe fondamental, qui présida à son déploiement il y a trente ans, demeure « donner plus à ceux qui ont le plus de besoins ». En conséquence, avec la participation de tous les acteurs concernés, le dispositif écoles, collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite (Éclair) a vocation à être repensé, les règles fixées pour la prochaine rentrée étant maintenues de façon à éviter toute désorganisation.

Pour un nouveau socle commun - De l'école au collège : l'enjeu de l'enseigment des langues

Repenser le socle commun - La lettre ... (extrait : suite)

Le socle commun de connaissances et de compétences, inscrit dans la loi n° 2005-380 du 23 avril 2005, est le cadre de référence de la scolarité obligatoire. Chaque élève doit parvenir à la maîtrise du socle commun au terme de sa scolarité. La conception et les composantes du socle commun seront repensées. La réécriture des programmes de l'école primaire et du collège suivra cette révision et se fera dans un cadre concerté et transparent. Le livret personnel de compétences actuel est inutilement complexe. Il est trop tard pour le modifier pour la prochaine rentrée, mais il connaîtra des simplifications indispensables et des évolutions pour tenir compte des forces et des faiblesses de son format et de son usage. Il faut, pour le dialogue avec les parents, des outils de suivi des élèves clairs et compréhensibles.

L'enjeu de l'enseigment des langues - La lettre ... (extrait : suite)

L'enseignement des langues est un enjeu fondamental pour la poursuite d'études et l'insertion professionnelle. Il continuera d'obéir, pour la prochaine année scolaire, aux dispositions en vigueur.
Nous souhaitons une meilleure continuité des apprentissages entre l'école élémentaire et le collège en renforçant le suivi des élèves par les équipes enseignantes : les acquis du niveau A1 doivent faire l'objet d'un travail en commun avant l'entrée en classe de 6ème pour aborder le plus tôt possible l'acquisition du niveau A2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Ecole primaire : ce qui change à partir de 2012/2013

Parmi les mesures de rentrée 2012 (ensemble) [dossier de rentrée 2012]

Le recrutement de 1 000 professeurs des écoles supplémentaires [dossier de rentrée] dans l’enseignement public, par le recours à la liste complémentaire des concours. Les postes nouveaux ont été répartis, avec le souci de l’intérêt général, selon des critères objectifs et justes : le niveau d’encadrement de chaque académie et la variation attendue des effectifs d’élèves ; la difficulté sociale et scolaire, de façon à renforcer les académies qui y sont le plus confrontée ; la ruralité, de façon à aider les académies dont les territoires ruraux ont été mis en difficulté par la fermeture de classes.
Une scolarisation des enfants de moins de trois ans encouragée
Voir le dossier de rentrée 2012.

Evaluations des acquis scolaires des élèves en CE1 et CM2

Refonder l'évaluation des élèves - La lettre ... (extrait : suite)

Les résultats des évaluations qui se sont déroulées en CE1 et CM2 du 21 au 25 mai 2012 ne sont pas centralisés au niveau national. Ils sont collectés et analysés à l'échelle des écoles, et seulement à ce niveau, avec l'appui des inspecteurs des circonscriptions. Ces évaluations servent également de support aux échanges avec les familles et, s'agissant des évaluations réalisées en CM2, elles favorisent la liaison avec le collège de secteur. Pour l'avenir, la concertation traitera de la refondation de l'évaluation tant du système éducatif que des acquis des élèves

Une réflexion et une concertation [son site]...

...sont engagées dès maintenant pour refonder l'ensemble du système d'évaluation des élèves et du système scolaire dans le cadre de la préparation de la loi d'orientation et de programmation qui sera déposée à l'automne prochain (communiqué minsitériel en ligne).

En 2012, elles ont eu lieu ...

... entre le 21 et le 25 mai 2012 : le nouveau minsitre V. Peillon a décidé le 21 mai 212 de leur maintien pour une utilisation pédagogique locale mais de leur suspension pour la remontée nationale des données statistiques (communiqué minsitériel en ligne).

 

 

 

 

 

Quoi de neuf au collège à la rentrée scolaire 2012 ?

 

(les choix ministériels - ce qui change pour 2012/2013)

 

 

Collège : les choix ministériels à compter de la rentrée 2012

Pour un nouveau socle commun au sein du collège unique - des réformes suspendues - l'enjeu des LVE

Repenser le socle commun- La lettre ... (extrait : suite) : rappel

Le socle commun de connaissances et de compétences, inscrit dans la loi n° 2005-380 du 23 avril 2005, est le cadre de référence de la scolarité obligatoire. Chaque élève doit parvenir à la maîtrise du socle commun au terme de sa scolarité. La conception et les composantes du socle commun seront repensées. La réécriture des programmes de l'école primaire et du collège suivra cette révision et se fera dans un cadre concerté et transparent. Le livret personnel de compétences actuel est inutilement complexe. Il est trop tard pour le modifier pour la prochaine rentrée, mais il connaîtra des simplifications indispensables et des évolutions pour tenir compte des forces et des faiblesses de son format et de son usage. Il faut, pour le dialogue avec les parents, des outils de suivi des élèves clairs et compréhensibles.

Réaffirmer le collège unique (Dima supendu, évaluation 5ème réévaluée, ERS [voir ici] en sursis) - La lettre ... (extrait : suite) : rappel

Le collège unique reste pour nous une ambition essentielle pour conduire tous les élèves à la maîtrise du socle commun. Nous connaissons les difficultés rencontrées par les enseignants de ce niveau d'enseignement pour assurer la réussite de tous. C'est pourquoi le collège fera l'objet d'un travail de réflexion dans le cadre de la concertation qui sera engagée dans les prochaines semaines. Maintenir l'obligation d'un tronc commun pour tous n'interdit pas de proposer aux élèves des approches pédagogiques différenciées, dès lors qu'aucun dispositif d'éviction précoce ne détourne ces élèves de l'objectif de maîtrise du socle commun et ne les enferme dans une filière. Nous demandons à chacun d'y veiller. Dans l'attente d'un projet de disposition législative abrogeant la loi n° 2011-893 du 28 juillet 2011, dite loi Cherpion, le dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima) pour les jeunes âgés de moins de 15 ans est suspendu à la prochaine rentrée.
Nous tirerons les conclusions de l'évaluation nationale de fin de 5ème, expérimentée en 2011-2012, avant une éventuelle généralisation.
Le fonctionnement actuel des établissements de réinsertion scolaire (ERS) ne répond pas aux objectifs qui leur avaient été assignés. Nous nous prononcerons prochainement sur leur devenir.

L'enjeu de l'enseignement des langues - La lettre ... (extrait : suite) [nous soulignons] [dossier de rentrée 2012]

L'enseignement des langues est un enjeu fondamental pour la poursuite d'études et l'insertion professionnelle. Il continuera d'obéir, pour la prochaine année scolaire, aux dispositions en vigueur.
Nous souhaitons une meilleure continuité des apprentissages entre l'école élémentaire et le collège en renforçant le suivi des élèves par les équipes enseignantes : les acquis du niveau A1 doivent faire l'objet d'un travail en commun avant l'entrée en classe de 6ème pour aborder le plus tôt possible l'acquisition du niveau A2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).
L'expérimentation de la globalisation des horaires de langues vivantes dans les collèges volontaires est maintenue, mais sera évaluée avant toute décision éventuelle de généralisation.
[...]


Education prioritaire relancée [dossier de rentrée 2012] et dispositif Eclair repensé

L'éducation prioritaire connaîtra une nouvelle étape de son développement et de son efficacité et sera au cœur des décisions qui seront prises dans le cadre de la concertation à venir. Son principe fondamental, qui présida à son déploiement il y a trente ans, demeure « donner plus à ceux qui ont le plus de besoins ». En conséquence, avec la participation de tous les acteurs concernés, le dispositif écoles, collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite (Éclair) a vocation à être repensé, les règles fixées pour la prochaine rentrée étant maintenues de façon à éviter toute désorganisation.

Collège : ce qui change la rentrée 2012

Dans le cadre de la nouvelle politique ministérielle (rappel)

Eclair
- Ses règles fixées pour la prochaine rentrée sont maintenues de façon à éviter toute désorganisation.

Globalisation des horaires de langues vivantes dans les collèges volontaires maintenue [dossier de rentrée 2012]
- "L'expérimentation est maintenue, ...
... mais sera évaluée avant toute décision éventuelle de généralisation".

Le dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima) [dossier de rentrée 2012]
... pour les jeunes âgés de moins de 15 ans est suspendu.

Collège - les nouveaux programmes ...

... de la classe de 3ème
Entrent en vigueur les nouveaux programmes de :
- français [programme en ligne, p. 11 et ss. : voir aussi ici] ;
- histoire-géograhie /éducation civique [programme en ligne : voir aussi ici pour EC et H/G] ;
- langues et cutture de l'antiquité : gréc ancien [programme en ligne, p. 21-24: voir aussi ici].
---) Voir aussi ici le tableau des programmes en vigueur depuis la rentrée scolaire 2009.

EDD en nouvelle 3e : Aménagement urbain et développement durable en classe de 3ème dès 2012/2013 - Réalisations d'éoliennes en 4e/3e (technologie) - Risques technologiques dans le nouveau programme de géographie - Energie électrique et énergies renouvelables en physique-chimie - Etalement spatial des villes et développement durable - Un réseau de tramway en étude de cas - Territoires ultramarins français et DD (Géographie 3e).


... du diplôme national du brevet : session 2013
(voir ici)

Collège - Autres nouveautés à la rentrée scolaire 2012

Généralisation de l'expérimentation de l'évaluation nationale en classe de 5e
** "L'évaluation nationale en fin de 5ème parachève le processus d'évaluation des élèves dans le cadre de l'école du socle, aux moments clés de leur scolarité. Comme les évaluations de CE1 et CM2, elle permet à la fois d'affiner les besoins de chaque élève au regard de la maîtrise du socle commun et des programmes et de disposer d'un instrument de pilotage pédagogique à toutes les échelles du système éducatif" (circulaire de rentrée 2012).
** "Une évaluation nationale [a été] expérimentée en classe de 5e au cours du troisième trimestre de l'année 2011-2012. Cette évaluation [a permis] de disposer d'informations sur les acquis des élèves à mi-parcours de la scolarité au collège et [constitué] un point d'étape entre les évaluations de CM2 et le DNB.
L'évaluation sera généralisée à l'ensemble des établissements scolaires à la fin de l'année scolaire 2012-2013" [la suite depuis Eduscol]

Et toujours ...

L'accompagnement personnalisé en classe de 6ème depuis la rentrée scolaire 2011
- À leur entrée au collège, certains élèves ont encore des acquis fragiles, d'autres sont désireux d'approfondir leurs savoirs et savoir-faire. Tous ont encore besoin de dispositifs d'aide adaptés à leur profil, étroitement articulés au travail conduit à l'école, qui doivent pouvoir commencer dès leur entrée en sixième. L'accompagnement personnalisé est le cadre de mise en œuvre de ces aides. Il se substitue à l'aide au travail personnel (ATP) [la suite depuis Eduscol].
- Voir : la circulaire n° 2011-118 du 27 juillet 2011.

Le parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF) au collège
- éLe parcours de découverte des métiers et des formations concerne tous les élèves, de la classe de cinquième jusqu’en classe terminale. Pendant son cursus, l'élève découvre un panel de métiers et les différentes voies de formation. Le parcours de découverte des métiers et des formations participe à l'acquisition des connaissances et des compétences du socle commun :compétences sociales et civiques - autonomie et initiative
Dès la cinquième débute la découverte progressive des métiers et des formations dans un parcours qui se construit tout au long de la scolarité au travers d'activités diverses.
Classe de cinquième : des visites, des interviews de professionnels et des enquêtes permettent d'explorer les secteurs d'activité et les métiers.
Classe de quatrième : l'élève découvre des voies de formation avec une journée passée dans un lycée, un CFA ou tout autre établissement de formation.
Classe de troisième : des séquences d'observation sont organisées en milieu professionnel, visites de forums, salons, séances d'information. L'élève peut choisir l'option facultative de découverte professionnelle de 3 ou 6 heures. Il bénéficie d'un entretien personnalisé d'orientation.
Pendant sa scolarité au collège, un élève passe au moins 10 jours dans une entreprise ou en relation avec des acteurs du monde professionnel" [site du MEN].
--- ) La crculaire n° 2008-092 du 11 juillet 2008 - Parcours de découverte des métiers et des formations



Collège : nouveaux programmes depuis la rentrée scolaire 2009 et mise en oeuvre du socle commun

Disciplines
A la rentrée 2009
A la rentrée 2010
A la rentrée 2011
A la rentrée 2012
Arts plastiques (JO) [arts et socle commun]
Texte : BOEN * : introd. - arts p. - notre présentation
Histoire des arts au collège (rappel) : présentation
De la 6e à la 3e
Education civique [notre présentation] [EC et socle commun au collège]Classe de 6eClasse de 5eClasse de 4eClasse de 3e
Education Musicale (JO) [EM et socle commun au collège]
Texte : BOEN * : introd. - éd. m. - notre présentation
Histoire des arts au collège (rappel) : présentation
De la 6e à la 3e
EPS (JO) [EPS et socle commun]
Texte : BOEN * - notre présentation.
De la 6e à la 3e
Français (JO) [français et socle commun au collège]
Texte : BOEN *- notre présentation
Classe de 6eClasse de 5eClasse de 4eClasse de 3e
Grec ancien au collège : présentation.
 Classe de 3e (p. 21-24)
Histoire des arts : programme - présentation [histoire des arts et socle commun]De la 6e à la 3e   

Histoire-Géographie (JO) [H/G et socle commun au collège]
Texte : BOEN * : introd. - notre présentation

Classe de 6eClasse de 5eClasse de 4eClasse de 3e
Langue des signes (LSF)
Nouveau programme au BOEN du 16 juillet 2009.
De la 6e à la 3e
Langues anciennes : BO du 27.08.2009 (arrêté - programme)Classe de 5eClasse de 4eClasse de 3e
Langues vivantes étrangères (LVE)
Texte : BOEN -
palier 2 : classe de 3e LV1
Langue vivante régionale /2e langue
Textes : BOEN (Alsace - autres)
De la 6e à la 3e (LV2)
Latin au collège : présentation
Le nouveau programme au BOEN du 27 août 2009.
 Classe de 5e (p. 5-13)Classe de 4e (p. 14-17)Classe de 3e (p. 18- 21)
Mathématiques (JO) [mathématiques et socle commun]
Texte : BOEN *-
De la 6e à la 3e
Physique-Chimie (JO) [sciences physiques et socle commun]
Texte : BOEN *-
De la 5e à la 3e
SVT (JO) [SVT et socle commun]
Texte : BOEN *-
De la 6e à la 3e
Technologie (JO) [technologie au collège et socle commun]
Texte : BOEN * - notre présentation -
De la 6e à la 3e

 

 


 

Quoi de neuf en LP à la rentrée scolaire 2012 ?

(les choix ministériels - ce qui change pour 2012/2013)

 

LP : de nouvelles orientations pour la rentrée scolaire 2012

Repenser le socle commun- La lettre ... (extrait : suite) : rappel

Le socle commun de connaissances et de compétences, inscrit dans la loi n° 2005-380 du 23 avril 2005, est le cadre de référence de la scolarité obligatoire. Chaque élève doit parvenir à la maîtrise du socle commun au terme de sa scolarité. La conception et les composantes du socle commun seront repensées. La réécriture des programmes de l'école primaire et du collège suivra cette révision et se fera dans un cadre concerté et transparent. Le livret personnel de compétences actuel est inutilement complexe. Il est trop tard pour le modifier pour la prochaine rentrée, mais il connaîtra des simplifications indispensables et des évolutions pour tenir compte des forces et des faiblesses de son format et de son usage. Il faut, pour le dialogue avec les parents, des outils de suivi des élèves clairs et compréhensibles.

La part du LP - La lettre ... (extrait : suite) [dossier de rentrée 2012]

6. La voie professionnelle doit être une véritable filière de réussite, avec des orientations positives et non pas imposées, et des débouchés assurés. La valorisation de l'enseignement professionnel, thème important de la concertation à venir, doit devenir enfin une réalité. Le nombre des sorties sans qualification de la voie professionnelle reste à un niveau beaucoup trop élevé. Des adaptations des parcours vers le baccalauréat professionnel seront nécessaires [nous soulignons]. Les élèves de l'enseignement professionnel doivent bénéficier du soutien de la Nation. Nous devons être particulièrement attentifs aux difficultés des jeunes bacheliers professionnels qui s'engagent dans des poursuites d'études auxquelles ils ne sont pas toujours préparés.

Pour un mixage des lycées dans la lettre ... (extrait) [nous soulignons]

Les lycées d'enseignement général et technologique et d'enseignement professionnel doivent se rapprocher et favoriser la mixité des élèves. Pour atteindre cet objectif, le développement des lycées polyvalents sera favorisé. La mise en place de réseaux de lycées, qui permettent d'éviter une concurrence infructueuse entre établissements, doit se poursuivre, en concertation avec les partenaires et, tout particulièrement, les collectivités territoriales, pour favoriser la complémentarité de leur offre de formation.

Education prioritaire relancée et dispositif Eclair repensé

L'éducation prioritaire connaîtra une nouvelle étape de son développement et de son efficacité et sera au cœur des décisions qui seront prises dans le cadre de la concertation à venir. Son principe fondamental, qui présida à son déploiement il y a trente ans, demeure « donner plus à ceux qui ont le plus de besoins ». En conséquence, avec la participation de tous les acteurs concernés, le dispositif écoles, collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite (Éclair) a vocation à être repensé, les règles fixées pour la prochaine rentrée étant maintenues de façon à éviter toute désorganisation.

La rentrée 2012 dans les lycées professionels : diplômes rénovés

... nouveaux diplômes (1e session 2014 pour BEP/CAP) (1e session 2015 pour baccalauréats professionnels ou BPR),

Génie électrique
- Electrotechnique, électronique, automatismes et informatique : nouveaux référentiels de BEP [détail ici]
- Arrêté du 3 janvier 2012 modifiant [à compter de la session 2014] l'arrêté du 28 juillet 2009 modifié portant création du BEP Systèmes électroniques numériques et l'arrêté du 28 juillet 2009 modifié portant création du BEP Electrotechnique, énergie, équipements communicants.
Génie mécanique
- Champ professionnel Conduite de procédés industriels et transformations (détail ici)
BPR Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons (1e session 2015)
- Champ professionnel Conduite et pilotage de systèmes [détail ici]
BPR Pilote de ligne de production (1e session 2015 - voir présentation depuis le site académique de Lyon) (JO) [référentiel depuis le site académique de Lyon].
Matériaux souples [voir ici]
CAP Métiers de la mode : chapelier-modiste (1e session 2014) - Ce nouveau CAP annule et remplace le CAP Mode et chapellerie (dernière session 2013).
Diplômes du secteur : dernière session 2012
- CAP Couture flou [T+V], CAP Prêt-à-porter [T+V], CAP Tailleur Homme [T+V]
Tertiaire administratif
... BEP Métiers des services administratifs : modification (à compter de la session 2014 : voir ici) [site du CNDP]
avec redéfinition de l' EP1 - Pratiques professionnelles des services administratifs - coefficient 6 et de l' EP2 - Culture professionnelle - coefficient 6 / Définition du passeport professionnel.

.
.. 1ère année du nouveau baccalauréat professionnel Administration-Gestion
Transport et logistique
... BEP Logistique et transport : modification (à compter de la session 2014) [détail ici]

... 2e année de bacs pros et des dipômes de niveau V commencés en 2011/2012 (3e année des bacs pros 3 ans commencés en 2010/2011 : non mentionnés)

Communication graphique et audiovisuel (détail ici)
Baccalauréat professionnel (3 ans) Façonnage de produits imprimés, routage - 1e session 2014 (début en 2011-2012) / Bac. pro. Artisanat et métiers d'art, option Communication visuelle plurimédia - 1e session 2014 (début en 2011-2012).
Génie civil
- Spécialité non rattachée à un champ professionnel
BPR 3 ans Agencement de l'espace architectural : première session 2014 (début en 2011-2012) [détail ici]
Hôtellerie/Restauration [voir ici]
BPR 3 ans Cuisine : référentiel en ligne depuis le site du CNDP, 1ère session 2014 (1ère année en 2011/2012) : JO du 17 juin 2011 (BOEN du 14 juillet 2011) & BPR 3 ans Commercialisation et Services en Restauration : référentiel en ligne depuis le site du CNDP (site académique d'Amiens), 1ère session 2014 (1ère année en 2011/2012) // BEP Métiers de la Restauration et de l'hôtellerie : 1ère session 2013 (1ère année en 2011/2012).
Matériaux souples [voir ici]
- CAP Métiers de la mode, vêtement flou - première session 2013 (arrêté en ligne au BOEN, arrêté au JO, référentiel en ligne), remplace le CAP Prêt à porter)
- CAP Métiers de la mode, vêtement tailleur - première session 2013 (arrêté au JO, référentiel en ligne - remplace le CAP Tailleur Homme)
- CAP Métiers de la blanchisserie en ligne, 1e session 2013
Sanitaire et social [voir ici]
Création du baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (Bac Pro ASSP: 1e session 2104) et de son BEP intermédiaire // BEP Accompagnement, soins et services à la personne au JO du 6 septembre 2011 (au BO du 6 octobre 2011) : première session 2013 [détail ici] (les deux diplômes mis en place à la rentrée scolaire 2011).

- Et aussi ...

Bourses des lycées en 2012/2013 : détail ici -

 

 

 

 

Quoi de neuf au lycée général et technologique

à la rentrée scolaire 2012 ?

(les choix ministériels -
ce qui change pour 2012/2013 : par séries (1ères/terminales)
récapitulatif des programmes en 2012/2013

La session 2013 du baccalauréat et
les épreuves anticpées de la session 2014


Bourses des lycées en 2012/2013 : détail ici - Enseignement personnalisé :
eduscol -

Les nouvelles orientations pour la rentrée scolaire 2012

L'enjeu de l'enseigment des langues aux baccalauréats - La lettre ... (extrait : suite) [nous soulignons] [dossier de rentrée 2012]

L'enseignement des langues est un enjeu fondamental pour la poursuite d'études et l'insertion professionnelle. Il continuera d'obéir, pour la prochaine année scolaire, aux dispositions en vigueur. [...]
Les compétences de compréhension, d'expression et d'interaction orales seront évaluées à compter de la session 2013 du baccalauréat dans l'ensemble des séries générales et technologiques rénovées, aux côtés des compétences de compréhension et d'expression écrites.

La part du lycée général- La lettre ... et la réforme du lycée (extrait) [nous soulignons]

5. La mise en œuvre de la réforme du lycée se poursuit à la rentrée 2012 selon les dispositions arrêtées en 2010. Les principaux enjeux et objectifs initiaux de la réforme - mieux accompagner chaque élève, mieux le préparer à l'enseignement supérieur, permettre une fluidité des parcours - sont maintenus, mais les modalités de leur application pourront être modifiées ultérieurement.
Les corps d'inspection seront mobilisés pour accompagner les personnels de direction et les enseignants dans la mise en œuvre de l'ensemble des composantes de la réforme - accompagnement personnalisé, organisation des enseignements d'exploration, groupes de compétences en langues vivantes, stages passerelles et de remise à niveau, vie lycéenne -, et soutiendront les initiatives des équipes éducatives.
Pour la prochaine année scolaire, et dans l'attente du rétablissement de l'enseignement d'histoire-géographie en terminale scientifique, l'enseignement facultatif d'histoire-géographie prévu par les textes en vigueur sera proposé à tous les élèves de terminale de cette série.

La part du lycée technologique - La lettre ...et la réforme des STI (extrait) [nous soulignons]


Les séries technologiques ont pratiquement toutes été rénovées dans le cadre de la réforme du lycée. Cependant, ces rénovations, pour les séries industrielles notamment, modifient en profondeur les approches pédagogiques et les conditions d'enseignement. Un accompagnement significatif par la formation continue des enseignants doit être mis en place en académie, en relais des actions nationales qui se poursuivront.

Pour un mixage des lycées dans la lettre ... (extrait) [nous soulignons]

Les lycées d'enseignement général et technologique et d'enseignement professionnel doivent se rapprocher et favoriser la mixité des élèves. Pour atteindre cet objectif, le développement des lycées polyvalents sera favorisé. La mise en place de réseaux de lycées, qui permettent d'éviter une concurrence infructueuse entre établissements, doit se poursuivre, en concertation avec les partenaires et, tout particulièrement, les collectivités territoriales, pour favoriser la complémentarité de leur offre de formation.

Education prioritaire relancée [dossier de rentrée 2012] et dispositif Eclair repensé

L'éducation prioritaire connaîtra une nouvelle étape de son développement et de son efficacité et sera au cœur des décisions qui seront prises dans le cadre de la concertation à venir. Son principe fondamental, qui présida à son déploiement il y a trente ans, demeure « donner plus à ceux qui ont le plus de besoins ». En conséquence, avec la participation de tous les acteurs concernés, le dispositif écoles, collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite (Éclair) a vocation à être repensé, les règles fixées pour la prochaine rentrée étant maintenues de façon à éviter toute désorganisation.

Rentrée 2012 - Ce qui change au cycle terminal : par séries (1ères : ci-dessous - terminales générales - terminales technologiques) [ici : nouveaux BTS en LT] [nouveau en 2013/2014]

Classes de premières générales

Programmes d'ECJS en 2012/2013 en classe de 1ère : présentation.

Classes de premières technologiques : séries rénovées

... en ST2S : 1ère ST2S rénovée
Biologie et physiopathologie humaines en 1ère ST2S : le programme à compter de 2012/1013.
Voir aussi autour de l'EDD :
Etat de santé et bien-être social en 1ère ST2S rénovée -

... en STMG : nouvelle 1ère STMG
Nos présentations : droit - économie - sciences de gestion - management -
Voir aussi autour de l'EDD : STMG et développement durable à compter de 2012/2013 - Les mobilités dans une agglomération urbaine en 1ère STMG - Entreprise touristique et développement durable en 1ère STMG - Entreprise, agriculture et développement durable en 1ère STMG - Gestion et environnement en 1ère STMG dès 2012/2013 -
Mercatique durable et éthique : le débat en future terminale STMG -

Nouveaux programmes des classes terminales générales et technologiques (Programmes et présentation = P + p)

Terminales générales à la rentrée scolaire 2012 : ce qui change

Toutes séries

... Enseignement commun ECJS / éducation civique, juridique et sociale des séries générales (P + p) -
Point de vue EDD : Biocarburants et réchauffement climatique : au cœur du débat civique -
Bioéthique et développement durable en terminales générales (ECJS) -
...
Programmes limitatifs des enseignements artistiques (options facultatives toutes séries) en classe terminale pour l’année scolaire 2012-2013 et pour la session 2013 (BOEN)
-----
... EDD en terminales générales : programmes 2012/2013.

Séries ES et L

... Enseignement spécifique d'histoire-géographie (P + p) - Enseignement spécifique et de spécialité de mathématiques (P) -
Série ES
... Enseignement spécifique de sciences économiques et sociales (SES) et enseignements de spécialité économie approfondie / sciences sociales et politiques (
P + p) ;
Série L
...Enseignement spécifique de littérature (
P + p) / Enseignement de spécialité de droit et grands enjeux du monde contemporain (P + p) ;
... Programmes limitatifs des enseignements artistiques (enseignements de spécialité) en classe terminale pour l’année scolaire 2012-2013 et pour la session 2013 (
BOEN).
-----
Point de vue EDD : Economie du développement durable en terminale ES dès 2012/2013 -

Série S

Enseignement spécifique et de spécialité de : mathématiques (P) - physique-chimie (P + p) -
... en SVT (sciences de la vie et de la Terre
- P)
Enseignement de spécialité d'informatique et sciences du numérique (P + p) -
Enseignement facultatif d'histoire-géographie (P + p)
---
EDD en terminale S (en SVT) : Économiser les ressources et respecter l'environnement en physique-chimie (Tale S dès 2012/2013) - Géothermie et propriétés thermiques de la terre en terminale S (SVT) dès 2012/2013 - Vers une vision dynamique de la biodiversité en terminale SVT dès 2012/2013 -

Terminales technologiques : nouveaux programmes en 2012/2013 (dont EDD)

Toutes séries

... Enseignement commun ECJS / éducation civique, juridique et sociale des séries générales (P + p) -
Point de vue EDD : Biocarburants et réchauffement climatique : au cœur du débat civique -
Bioéthique et développement durable en terminales générales (ECJS) -
...
Programmes limitatifs des enseignements artistiques (options facultatives toutes séries) en classe terminale pour l’année scolaire 2012-2013 et pour la session 2013 (BOEN)
-----
... EDD en terminales générales : programmes 2012/2013.


Série STD2A (la nouvelle classes terminale STD2A)

- Enseignement de mathématiques : commun avec STL/STI2D (P)/propre à la série STDA (P).
----
Point de vue EDD : Design, arts appliqués et développement durable en STD2A et en LP rénové -

Série STI2D (la nouvelle classe terminale STI2D)

- Enseignement ) de mathématiques (P) [commun avec STD2A/STL]
- Enseignement de physique-chimie (P) [présentation]
- Programme pour le cycle terminal de la série « sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) » des enseignements technologiques transversaux et des enseignements spécifiques des spécialités architecture et construction, énergie et environnement, innovation technologique et éco-conception, systèmes d'information et numérique au JO du 25 février 2011 [BOEN spécial n°3 du 17 mars 2011] [présentation du point de vue DD].

Série STL (la nouvelle classe de terminale STL à compter de 2012/2013)


- Enseignement de biotechnologies (P)
- Enseignement de chimie, biochimie, sciences du vivant (P + p)
- Enseignement de mathématiques : spécialité biotechnologies (P)/spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire (P) [commun avec STD2A/STI2D]
- Enseignement de sciences physiques et chimiques (P + p)
... spécialité biotechnologies [voir aussi ici]
- Enseignement de mathématiques (P)
- Enseignement de physique-chimie (P) [présentation].
... spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire [voir aussi ici]
- Enseignement de physique-chimie (P) [présentation].
----
EDD et STL rénovée: le point - Chimie et développement durable en terminale STL rénovée dès 2012/2013 - Ecosystèmes et biosphère en terminale STL dès 2012/2013 -

 

Nouveaux programmes à la rentrée scolaire 2013

En lycée technologique

... nouvelles classes terminales technologiques : STMG [note site] - ST2S [notre site]

... 1ère session 2014 des baccalauréts technolgiques : STMG - ST2S -

En LT : nouveaux BTS à la rentrée scolaire 2012

Un nouveau BTS tourisme en septembre
En septembre 2012, un nouveau BTS tourisme sera proposé aux étudiants. Cette formation annulera et remplacera les BTS AGTL (animation et gestion touristiques locales) et VPT (ventes et productions touristiques). Le point sur les nouveautés du programme…(site ONISEP).

Création du BTS Prothésiste dentaire [voir ici]

 

 

 

Enseignements généraux en lycée général et technologique (LEGT) par disciplines : récapitulatif

 

Enseignements généraux en lycée général et techonologiques (sauf TMD) : progammes (P), document d'accompagnement [A = ancien prigramme] éventuels (DA), site Eduscol (ressources) (E), renvoi à ce site (S)]


1 : classe de première - T = classe terminale

EC : enseignemetn commun - F = enseignement facutlatif - CN = brochure CNDP

* : nouveau programme à la rentrée scolaire 2012 (nouveau programme propre à la clesse terminale)

 

2ndeDiscipliens - Intiulé
ES
1
ES
T*
L
1
L
T*
S
1
S
T*
ST2S
1* (E)
S
ST2S
T(E)
STMG*
1 -
S
STG
T
STL*
1-
S
STL
T-
S
STD2A
1 - S
ST2DA
T* -S
STI2D
1- S
STI2D
T*-S
Hôt
1

Hôt
T

 Enseignements (ordre alphabétique)
P [F]
AA (E)
Arts (plastiques [E]/appliqués)F + EF + EP+FP+FF + EF + EF + EF + EF + EF + EF + EF + EPAA/E
F + E
PAA/E
F + E
F + EF + EF + E 
 Biologie et physiopathologie humaines : ST2S      P1/2
DA
CN          
Expl.Biotechnologies : STL          P / P - S       
 Chimie, biochimie, sciences du vivant          P/P - S      
Exp.Economie droit / ST(M)G-droit en série L       CN        
P -ECJS (E) (S): EC
(Ed : éd. civique)
P/S
P/
P/S
P/
P/S
P/
P - S
 P : ed.  P:Ed P:Ed P:Ed   
P - EEPS : EC - P. toutes classes de L.P/E
P Co.
P/E
P Co.
P/E
P Co.
P/E
P Co.
P/E
P Co.
P/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/E
P - Français (+ littérature (L) en L ) : EC
P -
P -
 P/ P/ P/ P/ P/ P/ 
P - EHistoire-Géographie : ECP/EP/P/EP/P/EP:FPCNP/CNP1/2 P1/2 P1/2   
 Histoire des Arts (P = p. 13-19) (E)                  
 LCA : F (P)                  
P - ELVE : ECP/EP*/EP/EP*/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/EP/E
P - EMathématiques : EC (E)P/EP/P/EP/P/EP+ISN    P/

SPCL
BIOT

P1/2P/P/P/  
 Mesure et instr. : STL          P       
 Philosphie (non rénové)  P P P CN : p. 13 et ss.CN : p. 13 et ss..CN : p. 13 et ss. CN : p. 13 et ss. CN : p. 13 et ss. CN : p. 13 et ss.
P - EPhysique-chimie : EC et Sp. (E)    P1/2
E
P/    P+PP+B+
SPCL
P1/2
E
P1/2
E
P/P/  
 SES (en série ES : E)PP/ Droit              
 Sciences de l'ingénieur (S) (guide d'équipement)    P/EP/E            
 Sciences (ES/L) P1/P2
E1-E2
 P1/P2
E1-E2
               
 SVT : S    
E
P1/2
P/            
 S. & T. de la santé et du social : ST2S      P1/2P.          
 EnseignementsTechnologiques
STI2D
              P1/2P1/2  
2ndeDisciplines - Intiulé
ES
1
ES
T*
L
1
L
T*
S
1
S
T*
ST2S
1
ST2S
T
STMG*
1
STG
T
STL*
1
STL
T
STD2A
1
ST2DA
T
STI2D
1
STI2D
T
Hôt
1
H^t
2

 

 

 

Autres chantiers programmés pour 2012/2013 ...
Elèves en situation de handicap [actualités] - Gratuité de l'enseignement et fournitures scolaires
Formation des enseignants - Recrutement des enseignants du 2e degré : nouveautés

 

Elèves en situation de handicap [actualités][dossier de rentrée 2012]

La lettre à tous les personnels de l'Education Nationale : les priorités du nouveau ministre

"9. Des moyens supplémentaires seront mobilisés, dès la prochaine rentrée, pour la scolarisation des élèves en situation de handicap.
Outre les emplois d'assistant de scolarisation supplémentaires d'ores et déjà inscrits en loi de finances, de nouveaux emplois d'auxiliaires de vie scolaire (AVS-i) seront créés pour permettre une meilleure couverture des besoins d'accompagnement.
Au-delà de ce nécessaire renforcement des effectifs de personnel d'accompagnement, nous souhaitons rappeler que les enjeux portent aujourd'hui sur :
- la qualité de la scolarisation ;
- la formation et l'accompagnement des enseignants comme des AVS-i ;
- la personnalisation des réponses pédagogiques, la validation des compétences (socle commun, compétences professionnelles, etc.), l'accessibilité aux ressources pédagogiques et les certifications.
Tous les AVS-i, quel que soit leur statut, doivent recevoir une formation dès leur prise de fonction. C'est une première étape vers la professionnalisation des personnels chargés de l'accompagnement des élèves en situation de handicap que nous allons engager. Ces formations seront menées en lien avec les grandes associations œuvrant dans le champ du handicap, sur la base d'un référentiel d'activité et d'un cahier des charges rénové. Nous saluons l'engagement de tous les personnels qui ont permis de très grands progrès dans l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap. Il nous faut désormais améliorer la qualité de leur parcours scolaire. C'est cette priorité que nous nous donnons en ce domaine."

Le débat sur la refondation de l'école

Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap
Termes du débat
Il convient donc de travailler à une définition plus précise des modalités d’accompagnement et de prise en charge des différentes catégories de handicap et à l’amélioration de ces dernières. L’enjeu est également de garantir aux personnels concernés une formation à la hauteur de leur mission et un véritable avenir professionnel. Une plus grande complémentarité et une meilleure coopération entre l’École et les établissements ou services spécialisés du secteur médico-social devrait également être assurée.

Gratuité de l'enseignement et fournitures scolaires

La liste de référence des fournitures scolaires (dossier de rentrée 2012)

Le principe d’une liste de référence des fournitures scolaires est reconduit cette année. Les indications données dans la liste de référence en ligne ont été élaborées en collaboration avec les fédérations de parents d’élèves et les associations de familles.

La gratuité des manuels scolaires ne s'étend pas aux cahiers d'exercices : un arrêt du Conseil d 'Etat du 27 avril 2012

Considérant qu'en vertu des dispositions du 5° de l'article L. 211-8 du code de l'éducation [article L. 211-8 en ligne], L'Etat a la charge " des dépenses pédagogiques des collèges, des lycées et des établissements d'éducation spéciale dont la liste est arrêtée par décret " ; qu'aux termes de l'article D. 211-15 du même code : " Les dépenses pédagogiques mentionnées aux articles L. 211-8, L. 213-2 [le dépratement et les collèges] et L. 214-6, restant à la charge de l'Etat sont, en fonctionnement, les dépenses afférentes : / 1° Pour les collèges, les lycées, les établissements d'éducation spéciale et les lycées professionnels maritimes : / a) A la fourniture des manuels scolaires dans les collèges et les établissements d'éducation spéciale et des documents pédagogiques à usage collectif dans les lycées professionnels ainsi que pour les formations initiales des lycées professionnels maritimes, au titre de l'aide apportée aux familles (...) " ;
Considérant que ces dispositions se bornent à mettre à la charge de l'Etat, au titre de l'aide apportée aux familles, la fourniture des manuels scolaires dans les collèges ; qu'elles ne sauraient être interprétées comme mettant à la charge de l'Etat la fourniture des ouvrages venant en complément, même regardé comme indispensable par le collège, de ces manuels, et destinés à une appropriation individuelle par les élèves ;
Considérant qu'un cahier d'exercices destiné à l'usage exclusif d'un élève ne constitue pas un manuel scolaire au sens de l'article D. 211-15 du code de l'éducation ; que, par suite, la cour administrative d'appel de Bordeaux a entaché sa décision d'une erreur de droit en déduisant du caractère indispensable d'un cahier d'exercices qu'il devait être assimilé à un manuel scolaire dont la fourniture constitue une dépense pédagogique à la charge de l'Etat au sens des articles L. 211-8 et D. 211-15 de ce code ;

Voir aussi
- le jugement de la cour administrative d'appel de Bordeaux du 6 septembre 2011 cassé par cet arrêt [en ligne]
Considérant qu'aux termes des dispositions de l'article L. 132-2 du code de l'éducation : " 'enseignement est gratuit pour les élèves des lycées et collèges publics qui donnent l'enseignement du second degré (…) " ; qu'aux termes des dispositions de l'article L. 211-8 du même code : " L'Etat a la charge (…) 5° les dépenses pédagogiques des collèges, des lycées et des établissements d'éducation spéciale dont la liste est arrêtée par décret (…) " ; qu'aux termes de son article D. 211-15 : " Les dépenses pédagogiques mentionnées aux articles L. 211-8, L. 213-2 et L. 214-6, restant à la charge de l'Etat, sont, en fonctionnement, les dépenses afférentes : 1° Pour les collèges, les lycées, les établissements d'éducation spéciale et les lycées professionnels maritimes : a) A la fourniture des manuels scolaires dans les collèges (…) " ; [...]
Considérant que si le MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE soutient que les cahiers d'exercices de langue vivante, parce qu'ils sont destinés à un usage personnel et unique, ne peuvent être assimilés à des manuels scolaires à la charge de l'Etat au sens des dispositions combinées des articles L. 211-8 et D. 211-15 du code de l'éducation, il ressort toutefois des pièces du dossier que ces cahiers d'exercices, scindés des manuels scolaires, sont le complément indispensable de ces derniers en liaison directe avec l'enseignement de l'anglais et imposés à cette fin par les enseignants ; que, dans ces conditions, la circonstance que les cahiers d'exercices en question fassent l'objet d'une appropriation personnelle par les élèves et ne puissent de ce fait être réutilisés ultérieurement est dépourvue d'influence sur la qualification de dépenses pédagogiques au sens des dispositions précitées des articles L. 211-8 et D. 211-15 du code de l'éducation ;
- le jugement de la cour administrative d'appel de Nantes du 26 mai 2005 qui anticipait cet arrêt ...
Voir le compte-rendu dans la LIJ n° d'octobre 2005 [en ligne], p. 11.

Formation des enseignants

Bientôt (rentrée 2013) : les écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE)

"À la rentrée 2013 devront être mises en place les écoles supérieures du professorat et de l'éducation" [... où ] "seront formés, dès la rentrée 2013, les premiers professeurs, qui n’auront que six heures à faire sur le terrain, et qui bénéficieront donc d’une entrée progressive et professionnalisante dans le métier" (discours du ministre le 11 octobre 2012).
Extrait du rapport de la cocenrtation (p. 46)
Un métier qui s’apprend
La concertation a fait apparaître plusieurs éléments de consensus. L’intégration de la formation des maîtres à l’université est désormais acquise. Le niveau de recrutement au master est également accepté. Il doit cependant être accompagné d’un pré-recrutement au niveau licence pour aider les étudiants modestes à s’engager dans cette carrière. Les nouvelles écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) doivent être des composantes de l’université, ce qui implique un nécessaire équilibre entre cadrage national et autonomie. La formation initiale des enseignants doit marcher sur ses deux jambes : académique et pédagogique. Sa vocation professionnalisante doit être affirmée. La formation des personnels doit, en outre, être pensée comme un processus continu tout au long de la carrière, de la formation initiale intégrant le concours à la formation continue, en passant par l’accompagnement dans l’entrée progressive dans le métier.

Un dispositif transitoire de formation pour les stagiaires de l’année scolaire 2012-2013

"La formation des enseignants a été mise à mal par le précédent gouvernement : selon la Cour des comptes, 70 % des nouveaux enseignants se retrouvaient à plein temps devant leurs classes sans véritable formation pédagogique et sans avoir jamais été en situation pratique devant des élèves.

En attendant la refondation d’une véritable formation initiale professionnalisée, il a été décidé, dès cette rentrée, de mettre en place un dispositif transitoire d’accueil, d’accompagnement et de formation des enseignants et des conseillers principaux d’éducation stagiaires afin de leur permettre une entrée progressive dans le métier.

Le dispositif 2012 est organisé en plusieurs séquences en interaction :

dès la rentrée en académie et département, les stagiaires volontaires sont réunis et accueillis pendant cinq jours
tout au long de l’année, chaque stagiaire bénéficie d’un accompagnement personnalisé, encadré par un tuteur
dans le premier degré, une formation professionnalisante est organisée ; elle est groupée au début de l’année puis se poursuit sous la forme de stages filés
dans le second degré, les stagiaires bénéficient tout au long de l’année scolaire d’un volume d’heures de décharge hebdomadaires destinées à de la formation, ainsi que de stages filés
L’évaluation menant à la titularisation des stagiaires se déroule en continu sur l’année. Ses modalités sont présentées aux stagiaires dès leur accueil en académie" (détail : dossier de rentrée 2012).

Un nouveau cahier des charges ...

... de la formation des professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation au JORF n°0150 du 29 juin 2012, page 10610.
"Enseigner est une mission de service public qui recouvre trois dimensions : mission d'instruction des jeunes qui sont confiés à l'école ; mission d'éducation selon les valeurs républicaines ; mission de contribuer à l'insertion sociale et professionnelle des élèves."
- Une formation initiale sur 3 ans "omprenant les deux années de master à l'université et la première année d'exercice en qualité de professeur stagiaire dans une école ou un établissement scolaire."
... pour le master : l'acquisition de connaissances scientifiques, disciplinaires ou pluridisciplinaires, mais aussi : des apports en pédagogie et en didactique - la connaissance du système éducatif sous ses aspects les plus concrets - la connaissance des élèves et de leur diversité, des degrés d'enseignement, des curricula, du processus d'orientation, des acteurs et partenaires de l'acte éducatif, de l'éthique du métier, de l'innovation et de l'expérimentation pédagogiques, des méthodes de conduite de la classe - l'usage des TICE (C2I recommandé).
... pour la formation des fonctionnaires stagiaires : "consolider les compétences professionnelles construites dans le cadre du cursus universitaire et de retravailler celles qui feraient éventuellement encore défaut" avec (année en situation d'exercice du métier et affectés dans une école ou un établissement scolaire) un dispositif d'accueil, d'aide à la prise de fonction, puis d'accompagnement et de tutorat tout au long de l'année et, d'autre part, de cycles ou de sessions de formation pédagogique et didactique & une offre de formation complémentaire en ligne, destinée aux professeurs stagiaires et accessible aux étudiants préparant les concours de l'enseignement.
... pour la formation continue pour : actualiser les savoirs et savoir-faire des enseignants titulaires pour améliorer leurs pratiques professionnelles ou d'envisager des évolutions dans leur carrière et dans leurs fonctions / aciliter les reprises d'étude et les reconversions professionnelles (rôle de la VAE).
- Une professionalisation progressive
... interaction permanente entre savoirs disciplinaires et pratique professionnelle ; ... stages de professionnalisation ; ... master en alternance ; ... encadrement des stagiaires en master
dans les écoles et les établissements scolaires.

Parmi les mesures de la rentrée 2012

Des mesures pour faciliter l’entrée dans le métier des jeunes professeurs dans l’attente de la mise sur pied des Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation. Pour le premier degré, le service des professeurs d’écoles sera aménagé de façon à leur permettre d’être accompagnés par un enseignant expérimenté au cours des six premières semaines de l’année. En complément de cette phase de prise en main de la classe, des professeurs des écoles maîtres formateurs accompagneront les stagiaires tout au long de l’année dans le cadre de formations ou lors de visites dans les classes. Pour le second degré, la mise en place d’une décharge de service de trois heures hebdomadaires en faveur des nouveaux enseignants permettra d’organiser une journée de formation par semaine pendant toute leur première année d’exercice.

La lettre à tous les personnels de l'Education Nationale : les priorités du nouveau ministre

Nous avons l'ambition de réformer totalement la formation initiale et continue des maîtres. Les systèmes éducatifs les plus performants sont ceux qui assurent une formation initiale et continue de grande qualité des professeurs. C'est l'échange entre la théorie et la pratique, entre la recherche pédagogique et l'exercice dans les classes, mais aussi entre les niveaux de formation qui doit nourrir cette formation. C'est ce qui a été oublié ces dernières années. Les conditions d'entrée dans le métier doivent être améliorées. C'est pourquoi, pour répondre au manque de formation pratique des jeunes enseignants, et avant la refondation d'une véritable formation professionnelle, des mesures d'aménagement de service et des formations spécifiques pour les stagiaires nouvellement recrutés en septembre 2012 seront mises en place.
Dans le cadre de la future loi, nous créerons des écoles supérieures du professorat et de l'éducation qui seront opérationnelles dès 2013. Tous les professeurs, quel que soit le niveau d'enseignement auquel ils se destinent, partageront un moment de formation commun dans ces écoles supérieures. Notre engagement est de développer une logique d'entrée progressive dans le métier d'enseignant et d'éducation par un parcours de professionnalisation. Une personne qui a la vocation d'enseigner doit pouvoir le plus tôt possible être encouragée et soutenue dans cette voie, tant par les bourses de l'enseignement supérieur que par les contrats spécifiques qui seront proposés.

LVE - Programme Jules Verne 2012-2013

Le programme Jules Verne, lancé à la rentrée 2009, participe à l'internationalisation du système éducatif français. Alors que l'accent est mis sur l'apprentissage précoce des langues et la mobilité des élèves, il s'agit de renforcer le parcours international des enseignants. Le programme Jules Verne complète les programmes de mobilité européens et français existants et contribue à la politique éducative de la France à l'étranger [Emilangues].

Recrutement des enseignants/d'emplois d'avenir, etc ... : nouveautés

Des professeurs supplémentaires pour nos enfants [détail : dossier de rentrée 2012 - voir aussi : "Les recrutements de la session 2013" (ibidem)]

"Le taux d’encadrement des élèves n’a cessé de se détériorer ces dernières années : près de 80 000 postes ont été supprimés au cours du précédent quinquennat ; notre pays a désormais le plus bas taux d’encadrement des 34 pays de l’OCDE pour ce qui est de l’école primaire.
Afin que la rentrée 2012 se passe dans des conditions acceptables et qu’aucune classe ne se retrouve sans professeur, le gouvernement a d’ores et déjà pris des mesures importantes :

- la création de 1 000 postes de professeurs des écoles
- le recrutement de 280 professeurs certifiés supplémentaires dans le second degré (en mathématiques, lettres modernes, anglais et éducation physique et sportive)"

Les emplois d’avenir professeur (voir : dossier de rentrée 2012)

La reconduction des contrats aidés (voir : dossier de rentrée 2012)

Dans le second degré ...

La nouvelle agrégation Economie et gestion, option E - Production de services [à partir de la session 2013]

Concours externe de recrutement de professeurs de lycée professionnel stagiaires en vue de l'obtention du
... CAPLP et du concours externe de CAFEP/CAPLP, section réparation et revêtement en carrosserie :
inscriptions jusqu'au 4 octobre 2012.

Aucune inscription ou modification d'inscription par internet ne sera admise en dehors de ces délais.
Il est vivement recommandé de ne pas attendre les derniers jours pour s'inscrire.

Concours internes et RAEP à compter du 13 septembre 2012
Les inscriptions aux concours internes et aux concours de recrutement de conseillers d'orientation psychologues seront enregistrées du jeudi 13 septembre 2012, à partir de 12 heures, au jeudi 25 octobre 2012 avant 17 heures, heures de Paris

Références
- Personnels enseignants des premier et second degrés, conseillers principaux d’éducation et conseillers d’orientation-psychologues - session 2013 - note de service n° 2012-090 du 23-5-2012.