Anic CHEVALIER

professeur histoire-géographie

lycée Jean Prévost de Villard de Lans (38 250)

Un projet mené en interdisciplinarité avec les sciences économiques et sociales les sciences de la Vie et de la terre et l’histoire-géographie

2011-2012, de novembre à janvier sur le temps d’ECJS, en parallèle au cours puis seul
(1 heure quinzaine organisée en heure semaine avec l’accord de la collègue qui intervient en alternance avec moi), plus quelques séances sur le temps de l’accompagnement personnalisé en mai- juin pour organiser la semaine du développement durable.

Démarche

Cours

notions

projet

1ère étape : ancrage du thème et du projet

 

2h00
Introduction :
Des questions à partir des chiffres-clés et de quelques images d’actualité (Journée mondiale de l’alimentation ou les émeutes de la faim).
Peut-on imaginer nourrir l’ensemble des habitants de la planète et voir disparaître la faim, alors que chaque année de nombreuses émeutes éclatent sur les continents africain et asiatique ?
Sous-thèmes :
Quel système agricole peut-on utiliser ?
Les progrès nécessaires sont-ils compatibles avec l’environnement, la santé publique et la stabilité des sociétés ?

 

Des définitions : malnutrition, famine, sous alimentation,
Des chiffres clé :
Le nombre de personnes qui souffrent de la faim dans le monde, le nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans chaque année.
Problème de l’inégale répartition de la nourriture

Distribution d’un questionnaire concernant toutes les notions et informations du thème.
Travail sur l’heure d’ECJS : 2 séances
1 - Travailler sur les représentations des élèves avec un « mur parlant » à partir du mot alimentation puis classement des mots, notions données par les élèves : dans un premier temps problèmes économiques, politiques, sociaux, environnementaux. 1 h 00 en présence du prof SES
2 - Définition du travail : Les élèves se regroupent par deux ou trois et choisissent une thématique qu’ils développeront.
L’objectif est que chaque groupe communique ses informations sous forme d’une ou plusieurs vignettes « PowerPoint » :
Thèmes traités : la faim dans le monde, ses causes, le rôle des agrocarburants, la sur-alimentation dans les pays riches, l’obésité est-elle un problème de développement ? la gastronomie, équilibre alimentaire et empreinte carbone, des solutions ? les OGM, le bio, les circuits courts, les AMAP, le commerce équitable, 2 ONG : comité d’action contre la faim et CCFD, le gaspillage dans notre self : prise conscience.
Répartitions des sous-thèmes 1 h 00

2e étape :
déroulement

I - Quels sont les pays touchés par la crise ou la sous-alimentation chronique ?

II - Comment produire autrement dans les PED ? (p. 31 à 33)
1 - exemple de la Chine

  • 1 h 00 - dossier p 32 – 33 + vidéo
    Comment évoluent les populations indiennes et chinoises, quelles sont les projections pour 2050 et 2100 ? Quels sont les défis chinois ?
  • 1 h 00 - doc 2 p31
    Comment évoluent les besoins et les ressources à l’échelle planétaire ? + vidéo
    Conséquences au niveau international

2 - Débat : Le problème alimentaire est-il celui de l’évolution de la population ? - 1 h 00 - p 34

3 – Les OGM sont-ils une solution durable ?

  • 1 h 00 - 12 p79 + carte au rétro + fiche + vidéo + débat

4 – Le problème des relations - Nord/Sud (« Tu mangeras quand tu seras compétitif »)

III – Produire et consommer autrement dans les pays du Nord
1 - Le gaspillage alimentaire - 1 h 00

2 - Les relations Nord/sud : produire dans les PED pour nourrir le bétail des pays riches

3 - L’agriculture biologique peut-elle nourrir le monde ? Conclusion

Circuits courts
AMAP
Développement durable

 

 

Révolution verte
FMI

 

 

Modèle productiviste,
compétitivité

 

spéculation foncière

 

 

OGM

 

 

Les céréales de notre bétail occupent les terres utiles pour la culture vivrière de certains pays

Ancrage local :

  • Présentation et réflexion sur les circuits courts au niveau du plateau du Vercors avec l’intervention d’animateur CPIE (sur l’heure de SES en présence de toute la classe + prof d’histoire/géo)
  • Visite de 2 fermes, l’une bio, l’autre pas, produisant des fromages labellisés avec questionnaire pour les agriculteurs et goûter bio en fin d’après-midi, = plaisir. Après-midi banalisé (hist/géo + SES)

Ancrage international :

  • jeu de rôle animé par 2 étudiantes en médecine et l’animateur CPIE « Le repas insolent
  • prise de conscience par le jeu des inégalités à la surface de la planète, des échanges mondiaux et des interactions d’organismes comme la banque mondiale, le FMI = les enjeux de l’alimentation à l’échelle planétaire apparaissent. La problématique générale du cours est comprise ». 3 h 00 : sur temps de cours 2 h 00 + 1 h 00 ECJS avec présence de toute la classe + prof SES

Ces 3 activités ont permis de motiver la classe, de lui faire comprendre qu’un comportement local a des conséquences internationales, au niveau économique, environnemental et social.

La production d’un document PowerPoint
Sur temps ECJS 4 séances en salle informatique
Ce travail présente plusieurs avantages :

  • il oblige l’élève à comprendre l’essentiel du problème et à l’exprimer de manière courte et percutante : choix des mots et du support visuel
  • c’est un outil de communication efficace que la classe utilisera à l’occasion de différentes conférences et de la journée de développement durable réalisée début juin à la cité scolaire…

3è étape évaluation

1 h 00
Analyse d’un ensemble documentaire
et 1 h 00
composition

 

Réalisation du PowerPoint

  • Conférence locale en présence d’une cinquième et de toute la classe (2 h 00)
  • Participation de 2 délégués à la conférence nationale d’Autrans « Prenons soin de notre planète »
  • Conférence internationale Bruxelles 1 délégué
  • Journée du développement durable participation de toute la classe une journée banalisée en juin.

Bilan
Temps de travail

Cours 7 h 00 + évaluation 2 h 00 - soit 9 sur les 5 au programme mais la problématique de l’eau fait partie de la réflexion

 

ECJS : 6 séances
SES : 2 séances
Accompagnement personnalisé : 2 séances pour préparer les conférences

La participation des enseignants sur les cours des collègues ou lors des demi-journées banalisées se fait bénévolement.

Vidéo utilisée : Le crash alimentaire – 2008 durée 1 h 30. Réalisateur Y Billy et R. Prost Arte TV