Établissements en action

L’établissement en démarche de développement durable une construction collective
Partie 1 - 1.4 - page 97

Arnold Desaintjean

Professeur d’histoire-géographie, coordonnateur du projet agenda 21

Collège Guynemer Compiègne

Le collège Guynemer de Compiègne a organisé sa première journée EDD autour de trois objectifs :

  • sensibiliser tous les élèves du collège au développement durable,
  • réaliser un diagnostic établissement,
  • impulser des actions d'éducation au développement durable.

Lire la suite...

L’établissement en démarche de développement durable une construction collective
Partie 1 - 1.4 - page 93

En 2005, conscients de cette lacune et de l’effet de levier d’une réflexion au sein des établissements scolaires sur la diffusion d’une culture de mobilité durable, l’ADEME et la Région Picardie ont impulsé une politique d’incitation et de soutien auprès d’établissements scolaires de la région qui souhaitaient mettre en place un Plan de Déplacements de Jeunes (PDJ) et ont accompagné à titre expérimental des démarches jusqu’en 2008/2009. (…) L’ADEME et la Région Picardie définissent le Plan de Déplacements des Jeunes comme une démarche de connaissances et d’actions qui encourage les enfants et les parents à l’écomobilité (marche, co-voiturage, vélo…) pour réduire l’usage de la voiture individuelle. Lorsque cette démarche s’inscrit dans un processus de réflexion globale et structurée, à l’échelle d’un ou de plusieurs établissement(s) scolaire(s), on parle alors de Plan de Déplacements Établissement Scolaire (PDES). Pour les collégiens ou lycéens, on parle également de Plan de Déplacements des Jeunes (PDJ), d’Agenda 21 scolaire avec des actions en faveur de la marche et du vélo.

Lire la suite...

L’établissement en démarche de développement durable une construction collective
Partie 2 - 2.3 - page 189

Javotte BARET, Carole GROSJEAN, Cécile HUMEAU, Denis MICHEL

Enseignants

LPO Edouard Herriot, Voiron

Comment accompagner personnellement un élève ?
Les élèves arrivant au lycée ont souvent des difficultés à clarifier ce qui est attendu d’eux en classe, au moment des séances d’apprentissage qui rythment les semaines comme au moment des travaux notés qui ponctuent les trimestres. Une certaine quantité de travail est fournie de la part de l’élève, mais ses efforts sont parfois mal ajustés. Un malentendu peut donc s’installer entre l’adolescent et son professeur, ce qui peut perturber l’apprentissage.
L’accompagnement personnalisé proposé aux élèves prend alors du sens, en offrant chaque semaine des ateliers qui assurent un équilibre entre méthodologie et investissement dans un projet. Ainsi, au cours des deux heures hebdomadaires effectuées en demi-groupe, chaque élève a pu, en autonomie ou en équipe, faire le point sur les compétences nécessaires pour aborder les différents champs disciplinaires du lycée. Dans cette optique, il a eu la possibilité de choisir des ateliers de soutien ou d’approfondissement. Ayant alors plus de recul par rapport aux activités scolaires, il a été aussi en mesure de réfléchir à son orientation.

Lire la suite...

L’établissement en démarche de développement durable une construction collective
Partie 1 - 1.3 - pages 72-73

Anic CHEVALIER

professeur histoire-géographie

Lycée J. Prévost Villard de Lans (38 250)

Projet et cours se complètent, se nourrissent
L’introduction du cours permet de définir les notions clé et d’élaborer un premier questionnement. Elle est nécessaire au démarrage du projet.
Le travail en parallèle du cours et du projet assure une motivation importante chez les élèves.
La phase 2 du projet, permet d’ancrer la réflexion dans le local et d’interpeller l’élève en tant qu’acteur, « consom’acteur ». Il comprend que consommer, c’est faire des choix (circuit court, AMAP, produit biologique, production locale, recherche du produit le moins cher…) Chaque choix a des conséquences sur l’économie locale, nationale et internationale.
Le cours est là pour apporter une information plus large et susciter une réflexion plus globale.
Chaque élève va à un moment du cours trouver une information qui lui permettra d’approfondir son thème de projet.
La production d’un diaporama présente plusieurs avantages :

Lire la suite...

L’établissement en démarche de développement durable une construction collective
Partie 2 - 2.1 - page 125

Myriam Amet

professeure agrégée de SVT, relais départemental EDD

Lycée de l’Albanais, 74 RUMILLY

Le lycée de Labanais est un lycée général et technologique en ossature bois situé dans la ptite ville industrielle de Rumilly.

C’est à la rentrée 2006 que s’est effectuée la mise en place d’un comité de pilotage E3D, à l’initiative d’une enseignante en SVT sensibilisée aux questions de développement durable, et grâce à l’appui du chef d’établissement.

Lire la suite...