Biodiversité - Biomimétisme

Gilles Boeuf: Biodiversité et changement climatique

Su00E9quence gilles boeuf.Image fixe002 330Cette conférence, qui a reçu le soutien de la Région Picardie, a été video enregistrée en novembre 2014, au Pole national EDD - Canopé Amiens.

Le 18 novembre 2014, dans une conférence en vidéotransmission pour Canopé Amiens, M. Gilles Boeuf – spécialiste des questions de biodiversité, professeur d’université et directeur du muséum national d’histoire naturelle  s’interroge sur le devenir du bien-être humain quand, l’homme, ce faber peu sapiens, se lance dans la course à l’arrogance et la cupidité pour produire toujours plus, quitte à menacer de façon dramatique cette biodiversité qui est son horizon indépassable, et devrait être source d’inspiration et d’optimisation de ressources à portée de main. Cette conférence est « découpée en cinq vidéos autour, chaque fois, de problématiques ciblées :
Il commence son propos par dénoncer des réponses pas à la hauteur, retrace les multiplicité des manifestations de cette « façon vivante de la nature », poursuit ce dernier propos de l’océan à l’anthropocène et à la bio-inspiration et conclut sur la relation entre biodiversité et climat, leurs interactions et constats

 

 

1ere partie: Biodiversité et changement climatique

video2 Dans cette 2nde vidéo d’un peu plus de 13 minutes, Gilles Boeuf montre d’abord l’importance de l’eau dans la vie et la biodiversité (avec l’exemple du désert régénéré par les pluies  tous les 15 ans). Il insiste sur la relation entre l’homme et la nature après un rappel des éléments de ces interactions  (énergies, eau, biodiversité, climat) et les effets pathogènes suite à perturbation de quelconque de ses éléments de l’écosystème (disparition de forêts, espèces terrestres et maritimes disparues ,  guerres en Afrique, …). Les images de la mémoire de la formation de la Terre (météorite dans le Gers) , d’écosystèmes avec ses amibes, micro algues, bactéries, … - du foisonnement de la vie dans les sols ou le tube digestif d’un bébé montrent bien que la biodiversité, c’est simplement « la façon vivante de la nature ». Contrarier celle-ci, c’est s’exposer à voir apparaître de nouvelles pathologies (plus de 300 depuis 1940). Mais la biodiversité, c’est plus qu’un catalogue, c'est aussi une façon d’être (par exemple de partager des vivres et un couvert lors d’un repas avec les fruits d’animaux comme ceux de la vache, témoins de la lente domestication de certaines espèces animales.
video3 Dans l’interaction climat/biodiversité, l’océan a un rôle premier et fondamental. Gilles Boeuf s’attarde quelque peu sur le passage de la vie maritime au stade terrestre en passant par les littoraux (notre sang garde la trace du  sel de mer …) avant d’évoquer les graves périodes de crise qui ont effacé la biodiversité (la 3ème avec le passage du permien au trias, la 5e ave l’extinction de dinosaures), comme le lien entre biodiversité et évolution des espèces. Il rappelle le deux grands types plus ou moins « réussis » de réponses aux agressions par un écosystème : résistance / résilience…. des agressions suite à arrogance et cupidité (ci-dessus)  mais celles-ci sont tempérées par la gratuité de l’art rupestre. Suivent les images des gransd moments où le rapport Homme/nature s’est infléchi (domestication du feu, domestication et agriculture à la préhistoire, machine à vapeur de D. Papin en 17884 ;, anthropocène de l’an 2000). La nouvelle menace, c’est aussi la pression démographique inédite et, en règle générale, les grandes questions planétaires liées à l’environnement (climat, eau potable rare, agriculture, …) Une raison d’espérer, c’est le début de la bio-inspiration… la 6e grande crise de destruction de la biodiversité est-elle arrivée ?
video4 Puis Gilles Boeuf « recentre » son propos sur la relation entre biodiversité et climat, leurs interactions et constats : hausse du niveau de la mer, çà et là recul du littoral, élévation de  la température et migrations (du fait d’espèces qui possèdent une préférence thermique pour être à la même température que leur écosystème) mais aussi fâcheuse uniformité dans la détermination du sexe du nouveau-né dans certaines espèces. Il s ‘agit d’une des plaies écologiques ( climat qui change, productivisme agricole destructeur, eau potable qui se raréfie, ressources halieutiques en chute libre, déforestation, biodiversité qui s’effondre , toxicité et pollution)  Se pose aussi le problème de la gouvernance illustrée autant par la gestion des espèces (remarquables ou non) que par des nécessaires réflexions collectives au lieu d’anathèmes (avec l’exemple des palmiers à huile) ou le repérage intelligent de potentialités d’espaces « insignifiantes » pour remédier à une crise du riz en Inde ou pour déterminer les  mécanismes de vieillissement… D’où la nécessité de préserver un maximum d’espèces pour continuer une recherche scientifique et optimiser comme la nature.
Pour clore son intervention, Gilles Boeuf après s’être reposé la question de l’utilité  des grandes conférences écologiques, remet en question les modèles économiques actuels et veut remplacer les rentabilités immédiates par une valeur déconnectée des coûts économiques. La nature, ses ressources et ses formes  nous démontre ce qu’elle vaut en nous inspirant tant pour rajeunir la femme de 50 ans que pour concevoir des TGV plus rapides mais silencieux. Il valorise aussi la dimension éthique et une plus juste répartition des richesses, pointant les parallèles entre exaspération de déséquilibre écologiques  et inégalités qui se creusent au sein des populations (toujours les mêmes, les plus pauvres) qui subissent.. La question est : l’homme peut-il s’adapter à lui même en devenant vraiment sapiens ?  Sachant que s’interroger n’est pas désespérer …

 

Sitographie
COP 2015 : http://www.delegfrance-unesco.org/-Paris-Climat-2015- - http://crdp.ac-amiens.fr/textesofficielsedd/index.php/climat/1507-la-21e-conference-climat-cop-21-et-ses-enjeux-pedagogiques
Biodiversité et climat : généralités - Site du CNRS http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbiodiv/?pid=decouv_chapC_p7
Le site de l’IRD
http://www.ird.fr/
Gilles Bœuf et la biodiversité : d’autres vidéos du PNCR EDD
http://crdp.ac-amiens.fr/edd/index.php/parolesdescientifiques/biodiversite/997-gilles-boeuf-biodiversite
Le site du muséum d’histoire naturelle et la biodiversité
http://www.mnhn.fr/fr
http://www.mnhn.fr/fr/recherche-expertise/departemements-scientifiques/ecologie-gestion-biodiversite