« COP21 : Sciences et climat »

 

logo cop21

La COP21  qui s'est tenu à Paris (parc des expositions de Paris-Le Bourget) du 30 novembre au 11 décembre 2015 avait pour but d'aboutir à un nouvel accord international sur le climat. L'objectif de cet accord, qui doit s'appliquer à tous les pays, est de limiter le réchauffement à 2 °c.
Pourquoi cette conférence ? Le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) prévoit dans son dernier rapport (2014) une hausse des températures de 0,3 à 4,8 °C d'ici la fin de ce siècle. Le but est donc de réussir à aboutir à un accord qui soit universel et contraignant pour lutter efficacement contre ce dérèglement. La principale difficulté réside dans la répartition de l'effort entre les pays qui émettent des GES depuis les débuts de la première révolution industrielle et les puissances émergentes.

Les travaux du GIEC ont  mis en évidence l’influence des activités humaines dans la perturbation du climat par l’émission des gaz à effet de serre (GES). La température  moyenne s’élève depuis  la révolution industrielle en Occident. Les effets  – fonte des glaces, élévation du niveau de la mer, sécheresse, perte de biodiversité – sont déjà visibles. Aujourd’hui, nous disposons de plusieurs scénarios d’évolution climatique selon les émissions des GES en lien avec les choix de développement qui les induisent et les coûts d’adaptation ou d’attenuation.

Les enjeux ? Le  rapport du GIEC  insiste sur les effets du  dérèglement du climat. La faune et la flore auront d'énormes difficultés pour s'adapter à des changements d'une telle brutalité. Les sociétés humaines seront  fortement affectées à de multiples niveaux (agriculture, habitat, aménagement des villes, consommation d'énergie, phénomènes climatiques extrêmes, activités économiques...).

 A l'occasion de la COP21, nous vous proposons un ensemble de ressources videos issues de nos différentes collections.

Une COP? La COP21

Réchauffement climatique - Expertise et démarche scientifique

Système climatique : de l’observation à la modélisation

Des impacts du changement climatique

Le changement climatique et le système océan

La forêt francaise face au defi climatique

Des modèles agro-alimentaires face au défi climatique

Les sociétés face au réchauffement : atténuer ou s’adapter

L'Anthropocène : une nouvelle ère ?

 

Une COP? la COP21

annie cazenave 250 Anny Cazenave est chercheur au Laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS) à Toulouse ( prodution Canopé Toulouse )
masson delmotte 250 Valérie Masson-Delmotte - Cop21 : 2 minutes pour comprendre les enjeux et les attentes de la communauté scientifique.

Réchauffement climatique - Expertise et démarche scientifique

Les travaux scientifiques menés par des équipes internationales et transdisciplinaires depuis près de 30 ans permettent de mieux comprendre les mécanismes d'évolution du climat en mesurant les phénomènes physiques et l’impact des activités humaines. Aujourd’hui il est possible d’identifier les causes du réchauffement climatique et d’élaborer des solutions

 Que comprend-on de l'évolution passée du climat, et comment peut-on anticiper le futur?

masson 330


Depuis vingt ans, Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue française, étudie la compréhension des mécanismes d'évolution du climat selon deux axes complémentaires : des reconstitutions précises à partir d'archives naturelles (carottes de glace notamment) et de travaux de modélisation. Les carottes de glace donnent en effet accès au climat passé ainsi qu'aux paramètres environnementaux et aux teneurs en gaz à effet de serre. Elles permettent notamment d'évaluer les modélisations induites par les changements climatiques.

1ere partie: Que comprend-on de l'évolution passée du climat, et comment peut-on anticiper le futur?

 

video2 Le climat change
video3 L'influence humaine est la principale cause du réchauffement des dernieres decennies
video4 Les futurs possibles

 

Système climatique : de l’observation à la modélisation


Mme Cazenave, géophysicienne, montre comment l’observation par satellites permet de comprendre  la dynamique des océans, véritable mémoire du système climatique. M. Josse, de Météo France, établit la distinction entre prévisions météorologiques à court terme et évolutions climatiques prévisibles à plus long terme. Mme Risi, météorologue, présente un outil de modélisation du climat proposable aux lycéens.


anny cazenave

Anny Cazenave: Observer l'Océan: Pourquoi, comment?

Comment les instruments de mesure, en se perfectionnant, aident à mieux mesurer le changement climatique dans ces effets sur cet océan, mais aussi à faire progresser la recherche sur ces masses d’eau vitales pour notre planète.

Cette conférence a été enregistrée lors du Foredd 2013

Patrick Josse

Météorologie et climatologie
Patrick Josse, directeur de la climatologie, Météo France, - après avoir montré liens et différences entre météorologie et climatologie, -  ancre son exposé autour du patrimoine climatique.

Cette conférence a été enregistrée lors du Foredd 2015

camille risi

Le climat: modélisation et logiciel pédagogique
Camille Risi, chercheuse au CNRS

Après un point sur l’élaboration et la fiabilité des modèles climatiques, Camille Risi présente un outil de simulation pour les élèves à partir de ces bases et dans le cadre des enjeux de la COP 21.



Réchauffement climatique : démarche scientifique et part d’incertitude

Le Treut

M. Hervé Le Treut, climatologue, rappelle les composantes du système climatique et les possibilités de  modélisation  avec les limites actuelles dans les connaissances.

Cette conférence a été enregistrée lors du Foredd 2015

 

Des impacts du changement climatique

Le réchauffement climatique a déjà des conséquences visibles  dans des domaines aussi variés que la biodiversité, l’océan et la pêche, l’alimentation...

Biodiversité et changement climatique
Le changement climatique affecte les cycles de vie et de reproduction du monde animal  et végétal - sans que l’on puisse encore mesurer les capacités d’adaptation de toutes les espèces – et accentue l’érosion rapide de la biodiversité.

pds-barbault

Biodiversité : la réalité du changement climatique

Robert Barbault (†), professeur d’écologie à l'université Pierre et Marie Curie, (Paris).

Le comportement animal change jusqu’à se désynchroniser, témoignage irréfutable du changement climatique et de la menace qui pèse sur les espèces, malgré leur capacité d’adaptation

Su00E9quence gilles boeuf.Image fixe002 330

M. Gilles Boeuf – spécialiste des questions de biodiversité, professeur d’université et directeur du muséum national d’histoire naturelle  s’interroge sur le devenir du bien-être humain.

Cette approche est développée et précisée dans ses composantes (destructions d’écosystèmes et disparition d’espèces, surexploitation de la nature, espèces invasives) : une fois encore, le fait de l’homme est indéniable pour ce réchauffement mais aussi pour ces écosystèmes menacés : saura-t-on s’arrêter et se réformer ? Quel devenir du bien-être humain?

1ere partie: Biodiversité et changement climatique

video2 La biodiversité, façon vivante de la nature
video3 La biodiversité dans ses crises
video4  Biodiversité et climat dans les "plaies" écologiques
L’homme peut-il s‘adapter à lui-même ?
   

 

Le changement climatique et le système océan


L’océan subit de plein fouet le changement climatique (salinisation, coraux menacés, biodiversité en péril...). Sa fragilisation est aggravée par le comportement  humain (surexploitation des ressources halieutiques par la pêche).

marsac pds 240

Océans et changements climatiques

Francis Marsac, directeur de recherche à l'IRD (Institut de recherche pour le développement) et responsable du programme ICEMASA au Cap (Afrique du sud), explique la situation privilégié de l'Afrique au confluent de trois océans, commente les effets du réchauffement climatique sur ces masses d’eau, la fragilisation de la biodiversité marine et ses conséquences pour les populations qui en vivent.

hignette pds 240

Océans et biodiversité

Michel Hignette  océanographe, directeur de l'Aquarium tropical - Palais de la Porte Dorée à Paris, rappelle l'importance de la biodiversité marine et fait état des menaces présentes : changement climatique, acidification, pollution. Il traite de la gouvernance des océans, des aires marines protégées et évoque ce que serait un océan durable.

harrison pds vf pds

Global change and corals, what do we know ? // Changement climatique et récifs coralliens, que savons-nous ?

Peter Harrison, directeur du centre des études marines à l'Université de South Cross (Australie) montre comment la dégradation des coraux témoigne à la fois du réchauffement climatique, de la fragilisation du milieu océanique et aussi de l’urgence d’un accord international pour limiter les dégâts.

planes 480 pds  pds

Des écosystèmes coralliens en  danger en Polynésie ?

Serge Planes, directeur de Recherches au  CNRS, et expert en écosystèmes aquatiques tropicaux et méditerranéens, rend compte ici du fonctionnement du récif corallien et des perturbations dans son cycle  de vie (une reproduction fragilisée du fait de la pollution et  de l'acidification de l'océan suite à réchauffement climatique), mais aussi de son rôle en Polynésie comme protecteur de la zone côtière et donc de la ressource halieutique pour les populations.

Pauly 240  pds

Pêche, aquaculture et climat

Daniel Pauly, professeur d’Halieutique à l’Université de Colombie britannique à Vancouver, biologiste marin de réputation mondiale, a lancé Sea Around Us,  avec pour objectif de cartographier les prises de pêche sur tous les océans et ainsi de pouvoir étudier l'impact de la pêche sur les réserves marines en poissons.

Première partie, les effets de la surexploitation des ressources marines.

  
video2

Pêche artisanale et pêche industrielle, pêche et mondialisation, les défis de la gestion des pêches

Les effets des changements climatiques

video3 Diminution des stocks et problèmes alimentaires, l'aquaculture et la pêche durable

La forêt francaise face au défi climatique

olivier bertrand.jpg 250

La forêt française et le changement climatique.

Olivier Bertrand, direction adjoint de la communication - ONF : Comment adapter la forêt française au changement climatique? Quels sont les scénarios selon les milieux géographiques? La forêt française, en expansion, est une alliée précieuse dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Des modèles agro-alimentaires face au défi climatique

Francois Houllier inra 250

Quels modèles agricoles à l’aune du changement climatique ?

François Houllier, Président de l’INRA, interviewé lors du salon de l’agriculture en février 2015, fait un point sur la situation de l’agroforesterie et de l’agro-écologie. L'agriculture doit faire face à de nombreux défis: pratiques agricoles inadaptées ou non diversifiées et retombées du changement climatique.

caron cirad 250

Agriculture et défi climatique au Sud

Patrick Caron, directeur général délégué à la recherche et à la stratégie du  Cirad, expose, lors du salon de l'agriculture en février 2015, les missions et particularités de cet organisme public de recherche finalisé pour l’agronomie dans ses trois aspects (agriculture, alimentation, environnement) dans les régions tropicales (outre-mer français, étranger).

torquebiau 250

Agricultures du Sud face au défi climatique : la part du Cirad

Emmanuel Torquebiau, écologue, chargé de mission "Changement climatique" au Cirad, replace les agricultures des pays en développement par rapport aux changements climatiques et à l’expertise du GIEC (températures et niveau de la mer en hausse, pluviométrie plus dense aux variations difficilement prédictibles, plus de CO2 et d’émissions de gaz à effet de serre [GES], …).

Les sociétés face au réchauffement : atténuer ou s’adapter

Face à un réchauffement inévitable, il faut à la fois en réduire les causes : c’est l’atténuation et  l'adaptation ; deux démarches qui peuvent réduire la  vulnérabilité des populations. S’adapter ou atténuer …

masson 330

Le climat change : quels futurs possibles ?

Mme Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue

Que faire, sachant que l’homme ne peut agir que sur les facteurs anthropiques, non sur les causes naturelles, certes minimes mais peu prévisibles ? Sont présentés ici quatre scénarios - de la maîtrise du réchauffement à son aggravation.

Sami Ouashine

Gouvernance et prévention du risque climatique aux Pays-Bas

Samy Ouahsine, représentant du ministère néerlandais des infrastructures et de l’environnement.

Face aux risques de submersion marine, avec inondations et salinisation des eaux et des sols, les Pays-Bas inventent un nouveau mode décentralisé de gouvernance associant experts et citoyens avec ses 23 autorités régionales de l’eau.

Cette conférence a été enregistrée lors du Foredd 2015

Une nouvelle ère : l'Anthropocène ?

g boeuf pds 2013

M. Gilles Boeuf – spécialiste des questions de biodiversité, professeur d’université et directeur du muséum national d’histoire naturelle.

Vous avez dit "anthropocène?" Le concept n'est pas récent mais sa réactualisation dans les années 2000 rencontre un tel succès qu'il est intéressant de s'interroger.  Le terme a été popularisé par Paul Crutzen (prix Nobel de chimie en 1995) - son autobiographie en anglais sur le site des Prix Nobel - , il le propose pour désigner une nouvelle époque géologique qui aurait débuté à la fin du XVIIIe siècle, c'est à dire au moment de la Révolution industrielle. Derrière ce nom, on retrouve tous les grands enjeux de notre temps.

 logo educasourcesPour accéder à des ressources complémentaires,

nous vous proposons ces sitographies Educasources.

 

 

Changement climatique

** L'Education Nationale face au(x) défi(s) du changement climatique à l'heure de la COP 21

** Climat et changement climatique dans une perspective de développement durable

Océan

** Océan et développement durable

Biodiversité

** Biodiversité et développement durable : des outils pour l'enseignement