Festival international de géographie de Saint Dié 2014: Les Rendez vous du développement durable

 

michle hagnerelle fig 2014

M. Michel Hagnerelle, inspecteur général de l'Éducation nationale, doyen du groupe histoire géographie, introduit les « rendez-vous du développement durable » qui portent cette année sur le thème « habiter la terre et développement durable ». Il présente l’actualité de l’EDD, annonçant la préparation d’une nouvelle circulaire sur une 4ème phase de généralisation de l’EDD. M. Michel Hagnerelle rappelle ensuite les principaux événements internationaux et nationaux qui peuvent être autant d’objet d’étude avec les élèves avec, en point de mire à Paris,  la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP 21) en novembre-décembre 2015. M. Michel Hagnerelle en  souligne les enjeux pédagogiques et invite à garder un regard critique vis-à-vis des débats sur les  questions  de développement durable relayées par les  médias.

 Francois sirel Fig 2014 M. François Sirel, directeur du Canopé académie Amiens qui abrite le pôle national de compétence et de ressources en éducation au développement durable présente d’abord le réseau Canopé, nouvelle appellation pour le réseau des centres régionaux  de documentation pédagogique qui, au 1er janvier 2015, fusionnera en un établissement unique. Suit ensuite la  présentation des activités du pôle EDD et de  son chef de projet, Dominique Lefèvre, notamment avec la mise en valeur du projet interacadémique Mon Monde-My World. M. François Sirel montre aussi comment le Pôle prépare la conférence internationale sur le climat « COP 21 » avec la tenue du FOREDD 2015 (Forum des ressources pour l'éducation au développement durable) sur la thématique « Climat et société(s) » et la mise à disposition de nombreuses ressources.
 michle lussault fig 2014 M. Michel Lussault, professeur de géographie, directeur de l’Institut français d’Education (l’IFÉ) porte son regard sur le paradoxe entre l’affirmation à l’échelle mondiale du fait urbain (désigné par lui comme « le Monde ») et sa vulnérabilité face aux risques. Chaque habitat doit être analysé sous l’angle de son rapport à sa fragilité. Dans une logique d’un habitat « soutenable », M. Michel Lussault développe trois concepts : vulnérabilité, immunité, résilience. La vulnérabilité est la condition permanente de l’habitat urbain, l’immunité renvoie à la capacité à s’adapter face à la catastrophe pour retrouver une intégrité fonctionnelle et la résilience à celle d’utiliser l’épreuve/le traumatisme pour se rebâtir/recréer son avenir.
 veyret fig 2014 Mme Yvette Veyret, professeur des universités honoraire, prend l’exemple français pour illustrer la thématique « habiter  en zone à risque». Elle souligne la tendance française à s’en remettre à l’Etat pour gérer les risques.  Après avoir montré les différentes réactions face à la catastrophe (de la population déportée aux scénarios d’anticipations  dans le bâti), elle pointe les problématiques majeures : tension entre intérêt général et intérêts particuliers, pressions pour construire toujours en ignorant  le risque, appropriation de la problématique par les citoyens. Mme Yvette Veyret pose enfin la question de la possibilité en France, de construire une société résiliente face au risque.
 Malabre Larat fig 2014

Présentation du projet éducatif dans son intégralité

Par l’enseignement de la géographie, l’Ecole  forme les élèves à devenir de futurs acteurs du développement durable de leurs territoires. Dans l’académie de Lille, Nathalie Malabre, IA-IPR Histoire et Géographie, et Cyrille Larat,  IEN Lettres-Histoire et Géographie, avec le soutien de Michel Hagnerelle doyen du groupe Histoire-Géographie de l’Inspection Générale, ont lancé un projet innovant. Les élèves sont appelés à se mettre  dans la position d’aménageurs de leurs propres territoires et à imaginer des scénarios prospectifs.

Ce projet donne lieu à des conventions avec plusieurs partenaires : la Région Nord-Pas-de-Calais dont l’atelier de prospective contribue à la formation des enseignants ;  Euralens qui permet aux élèves de l’ex-bassin minier de mieux connaitre leur territoire lors de leurs formations en milieu professionnel ;  le Commissariat général à l'égalité des territoires (ex-DATAR) en tant qu’expert scientifique à partir des travaux «  Territoires 2040 » et enfin l’Institut français de l’Education qui assure le  suivi de ce projet innovant et sa diffusion.

 Mme Malabre M Larat Interview complémentaire de Nathalie Malabre et de Cyrille Larat résumant le projet

Liens complémentaires

Les événements du DD : nov. 2014 - déc. 2015

En France : le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte - adopté mardi 14 octobre 2014, en première lecture par l'Assemblée Nationale. http://www.developpement-durable.gouv.fr/-La-transition-energetique-pour-la-.html http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/transition_energetique_croissance_verte.asp

Voir aussi : Les grands axes du nouveau modèle énergétique français http://crdp.ac-amiens.fr/textesofficielsedd/index.php/energies/1439-les-grands-axes-du-nouveau-modele-energetique-francais Lundi 10 & mardi 11 novembre 2014 à Aichi-Nagoya (Japon) : la conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation au développement durable « Apprendre aujourd'hui pour un avenir viable »  http://fr.unesco.org/events/conf%C3%A9rence-mondiale-lunesco-l%C3%A9ducation-au-d%C3%A9veloppement-durable-apprendre-aujourdhui-avenir

18 novembre 2014

Au Canopé d’Amiens (ex-CRDP) , séminaire EDD et changements climatiques : journée dédiée à l’intégration de la problématique du changement climatique dans les établissements scolaires avec Mme Valérie Masson-Delmotte [voir aussi ici] et M. Gilles Boeuf [voir aussi ici].

Du 30 novembre au 11 décembre : la France présidera la Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques de 2015.(ses enjeux : site min. DD - le document de présentation)