Pauly 240  pdsDaniel Pauly, biologiste marin de réputation mondiale, est professeur d’Halieutique à l’Université de Colombie britannique à Vancouver.
Après avoir lancé Sea Around Us, qui a pour objectif de cartographier les prises de pêche sur tous les océans et ainsi de pouvoir étudier l'impact de la pêche sur les réserves marines en poissons, il devient en 2003 directeur du Fisheries Centre de Vancouver.
En 2005, il reçoit le prix international Cosmos récompensant la recherche en écologie, en 2006 le Volvo Environment Prize, en 2007 le Excellence in Ecology Prize et le Ted Danson Ocean Hero Award et en 2008 le Ramon Margalef Prize in Ecology and Environmental Sciences.

 

Cette video interview a été séquencée en trois parties.

Dans la première partie, l’interviewé, professeur d’halieutique à l’université de Vancouver (Canada), site son action d‘alerte sur les effets de la surexploitation des ressources marines dans la suite du courant écologiste américain des années 1970 et crée le projet Sea Around Us  qui examine les pêcheries et leurs impacts sur la biodiversité marine, en terme de développement durable. Or ces pêcheries, après une forte expansion jusqu’en 1975 voient la ressource halieutique se raréfier, avec un état des stocks alarmants.

Deuxième partie:
A l’heure actuelle, on est capable d’évaluer la « masse pêchable » de plus en plus rare (la biomasse halieutique), mais cette sur-pêche est le fait de bateaux équipés par le Nord - qui vont faire leurs prélèvements massifs  dans le Sud qui ne peut luter avec les flottille de pêche artisanale – pour une clientèle située d’abord en Europe et en Asie. Or ces continents, en subventionnant leurs entreprises de pêche, aggravent le phénomène et contribuent  à casser le possible développement des états du Sud dont cette pêche est souvent l’atout essentiel. Et la ressource se raréfie aussi du fait des changements climatiques et de l’acidification des océans.

Troisième partie:
Les modèles mathématiques – embarqués sur les bateaux de pêche industrielle du nord – sont nombreux pour évaluer la présence de poisson dans la mer et sa masse, mais aussi pour mesurer le stock réel par rapport au potentiel (par exemple la méthode par l’écho acoustique) et donc constater la forte diminution de certaines espèces halieutiques  menacées de disparition. La raréfaction des prises après augmentation démesurée (des poissons péchés désormais et avant « épargnés », expansion arrêtée des pêcheries) entraîne un surcoût de la pêche, atténué par les subventions, lesquelles ne font qu’aggraver le problème de surexploitation et de menaces du Nord contre le Sud. L'aquaculture est elle une réponse? Une pêche durable est-elle possible compte-tenu des enjeux économiques et sociaux ?

video2

Pêche artisanale et pêche industrielle, pêche et mondialisation, les défis de la gestion des pêches

Les effets des changements climatiques

video3 Diminution des stocks et problemes alimentaires, l'aquaculture et la pêche durable

Utilisation dans les programmes
Collège
Géographie en classe de 5e – Gérer les océans et leurs ressources
Fichier IGEN : http://media.eduscol.education.fr/file/college/61/9/College_Ressources_HGEC_5_Geo_11_Oceans_152619.pdf

Motbis
1 - biodiversité – milieu marin -  exploitation des océans – surpêche - Pêche et océans, –

2. Pêche artisanale et pêche industrielle, pêche et mondialisation, les défis de la gestion des pêches. Les effets des changements climatiques/ Daniel Pauly.niveau de développement - politique de la pêche – surpêche - pêche professionnelle - commerce Nord- Sud

3 - milieu marin – surpêche - produit de la mer – aquaculure -  pêche professionnelle – développement durable

Paroles de scientifiques