lorenzo 250Philippe Lorenzo anime et dirige deux structures autour de la santé pour la Picardie : un centre de ressources pour les professionnels (l’IREPS) et un observatoire qui a la singularité d'allier le sanitaire avec le social dans sa réflexion et dans son sigle (OR2S).

Dans une première vidéo d’un peu plus de 8 minutes, il présente des instances et rappelle les chiffes des répercussions de l’environnement  sur la santé (de5 [OCDE] à 30% [OMS] des maladies dues à cet environnement) dans cette transition épidémiologique (1). Si on élargit cette problématique au développement durable, on englobe tout ce qui touche aussi bien à la citoyenneté et aux comportements qu’à la préservation de ressources limitées et aux inégalités sociales de santé – qui sont aussi territoriales. Un exemple : la Picardie avec la pollution des nappes phréatiques et des cours d’eau comme des plages de son littoral, la pollution aérienne (avec présence de SMOG), un habitat inadapté et générateur de nuisances, un air intérieur gravement  pollué. Mais aussi lieu de mal-nutrition avec un surpoids qui s’accroît d’autant plus que la catégorie sociale de référence est déshéritée -ce qui nécessite l'adoption de nouvelles pratiques d’alimentation.

Dans la deuxième vidéo, Philippe Lorenzo revient et s’attarde –en cinq minutes et demi - sur les inégalités de santé en Picardie en termes d’alimentation et de surcharge corporelle, qui varie sur ce territoire avec des bassins de vie typés. Il présente les mesures tant comportementales  (programme manger/bouger, …) que sociétales (apprendre aux  équipes de cuisine scolaire comment cuisiner autrement) pour faire face ; mais l’omnipotence du secteur agro-alimentaire (plus de 2.300 milliards d’euros) est démesuré par rapport au niveau français de financement de ces mesures (moins de dix milliards d’euros). Les responsables politiques  doivent continuer les actions actuelles  dans un travail de terrain au plus près de populations (politiques incitatives et refus de la pédagogie de la peur, éducation à la santé, développement des  compétences psychosociales, rôle de l’école).

-----------

(1) Période de baisse de la mortalité qui accompagne la transition démographique. Elle s'accompagne d'une amélioration de l'hygiène, de l'alimentation et de l'organisation des services de santé et d'une transformation des causes de décès, les maladies infectieuses disparaissant progressivement au profit des maladies chroniques et dégénératives et des accidents (source : INED).

Paroles de scientifiques