barouki inserm 250Robert Barouki, professeur de biochimie et directeur d’une unité de toxicologie et de pharmacologie à l’INSERM, étudie les effets du changement climatique sur la santé. Ces effets peuvent être directs (canicules) ou indirects comme l’altération de la qualité de l’eau, de l’air et l’augmentation des plantes allergisantes qui entrainent respectivement des infections, des maladies respiratoires et des allergies. Au niveau de la santé, on ne peut pas dissocier les multiples effets du réchauffement climatiques. Le concept d’expozone permet de regrouper les différents facteurs qui altèrent la santé…

Paroles de scientifiques