L’établissement en démarche de développement durable une construction collective
Partie 2 - 2.3 - page 189

Javotte BARET - Histoire - Géographie
Cécile HUMEAU - Mathématiques
Denis MICHEL - Sciences de la Vie et de la Terre

Les choix pédagogiques et didactiques

Il faut que ce dispositif soit explicitement centré sur l’élève : - on essaie de partir le plus possible de ses représentations, de ses choix, - on privilégie, dans la conception des ateliers, la recherche par l’élève de la signification de l’activité proposée en lien avec l’apprentissage qu’il doit assurer dans toutes les disciplines.
On met donc l’accent sur le rôle, dans l’apprentissage, des différentes productions qu’il est amené à proposer dans une séance de classe, sur le fait que ces productions sous-tendent des compétences, et que ces compétences sont maîtrisées au fil d’un temps plus ou moins long qui dépend de chacun. On insiste sur le fait que ce qui est important c’est l’évolution de chacun, le passage d’un indicateur à un autre, même si le résultat (chiffré) est encore loin de ce qui est attendu par l’institution.
Ce que nous proposons à l’élève dans ce dispositif d’accompagnement, doit lui permettre de se positionner, au niveau des savoirs comme à celui des démarches qui conditionnent la construction de ces derniers. Cette possibilité de clarification par l’élève de sa situation devrait lui donner des éléments de réflexion concernant son projet d’orientation. Le dispositif doit lui apparaître comme un parcours qui s’appuie sur un dialogue et des moments de remédiation ; ce parcours devrait être relié avec les enseignements disciplinaires.

Mise en œuvre du dispositif : organisation horaire et contenus

Deux classes de seconde en barrette

Première heure (16h/17h)
Elle est consacrée à des moments d’approfondissement, de soutien, d’orientation proposés à l’élève

Deuxième heure (17h/ 18h)
Elle est consacrée à un projet d’éducation au développement durable, support du dispositif

Partenaires

Premier trimestre


L'élève repère les exigences du lycée, l'équipe d'enseignants repère les capacités et les raisons d'une différence de rythme

Premier trimestre


L'élève repère les exigences du lycée, l'équipe d'enseignants repère les capacités et les raisons d'une différence de rythme

Ateliers orientation afin de permettre à l'élève de se positionner face à sa scolarité et d'être actif dans le processus de construction de son projet d'orientation

  • séance n° 1 : positionnement dès septembre, c'est-à-dire mise au point à un instant t d'un processus dynamique ; ce positionnement s'appuie sur un questionnaire dont le but est de faire produire un texte qui verbalise le mieux possible toutes les relations de sens, et donc de valeur, que l'élève entretient avec le savoir et l'institution (école, classe, famille) ; il doit donc être perçu par l'élève non pas comme un moment où l'on dévoile un état figé (et figeant), listant ses lacunes mais comme une activité révélant une étape d'un processus personnel ; elle est chargée de sens ; l'élève et l'enseignant vont l'exploiter pour avancer. On est dans une démarche de compréhension et d'explicitation.
  • séances n° 2 et 3 : deux séances avec une COP, la première en septembre pour présenter (un dossier personnel à compléter est distribué aux élèves) ; la seconde en octobre en salle informatique sur le site de l'ONISEP.
  • séance n° 4 : bilan en novembre avant le premier conseil de classe pour faire le point sur les démarches personnelles entreprises par les élèves (dossier complété ou non)

Rencontre sur une demi-journée avec les chercheurs du CREA au lycée : ateliers pluridisciplinaires autour de l’étude des changements climatiques.
Prise de notes.

CREA Floriane Macian
(approche expérimentale : mise en route d’une zone d’étude dans le parc du lycée, recherche participative, exploitation d’un site pour l’envoi des données, et la conception de protocoles d’observation)

Ateliers permettant à chaque élève de comprendre...

- se mobiliser dans les activités proposées, construire.
et en relation avec les autres, argumenter…

que, ce qui est attendu au lycée…

…ses connaissances personnellement
ses propositions

repose en partie sur des compétences
  • Prendre des notes
  • Travailler en équipe,
transversales de base :
  • Rédiger un brouillon,
  • Prendre la parole
  • Être à l’écoute des autres

Ateliers « Prise de notes » :

  • séance n°1 : De la nécessité de prendre des notes
  • séance n°2 : Comment prendre des notes
  • séance n°3 : Essai de prise de notes à partir d'une conférence de Samuel Blanc
  • séance n°4 : Restitution de la prise de notes
  • séance n° 5 : Evaluation

Ateliers bases et découvertes:

  • sciences : les puissances
  • HIDA : l'analyse de tableaux
  • italien : approfondissement LV2 et LV3

 

Ateliers « Rédiger un brouillon » :

  • séance n°1 : Représentations concernant le brouillon, sa place dans le travail scolaire.
  • séance n°2 : Production d’un brouillon en situation, échanges et recherche des caractéristiques.
  • séance n°3 : Fabrication d’un « brouillon type » élaboré collectivement
  • séance n°4 : Le rôle du brouillon dans l’apprentissage
  • séance n° 5 : Evaluation

CCP
Samuel Blanc (approche historique et expérimentale)

Deuxième trimestre

Menu personnalisé élaboré en croisant les besoins repérés par l'équipe d'enseignants et les besoins ressentis par les élèves

Deuxième trimestre 

L’élève teste les compétences abordées

Ateliers orientation : bilan suite au premier conseil de classe pour faire ressortir les besoins des élèves

Atelier "soutien" :

  • en maths, comment lire et utiliser le manuel, hiérarchiser les notions,
    objectifs : Retenir les notions de cours et préparer la restitution (Exercices supplémentaires préparés)
  • en sciences physiques et chimie (exercices d'application du cours)
  • en histoire-géo (comment apprendre un cours d'histoire-géo, comment faire des fiches de révision, comment corriger un devoir)
  • en français : méthodologie du commentaire

Atelier "approfondissement" :

  • en maths, aller plus loin, réinvestissement des notions et raisonnements.
  • en sciences physiques et chimie
  • en histoire-géo (pour les élèves se destinant à une série S : la démarche du géographe, une démarche scientifique (de l'observation au modèle) ; pour les élèves se destinant à une série L/ES : le métier et les sources de l'historien)
  • en français : éloquence

Repérage des approches possibles et consultation des élèves, constitution de groupes ; 4 approches : historique et géographique, expérimentale, mathématique, et sensible

Démarrage du projet « Biodiversité et changements climatiques » : rédaction d’articles correspondant chacun à un atelier de la demi-journée d’intervention du CREA du 9 novembre.
Exploitation des notes, brouillon, finalisation.

Photolangage : type de séance permettant de déterminer collectivement des pistes de travail
 
Organisation en sessions de 4 semaines :
ateliers : travail en équipe, concevoir une démarche expérimentale, collecter, mettre en relation et traiter des données (représentation graphique)
A la fin de chaque session : séance plénière : rapport d’étape en grand groupe

  • rendre compte d'un travail de groupe
  • s'exprimer à l'oral
  • réaliser un support visuel et l'exploiter
  • argumenter
  • manier les TICE

Evaluation individuelle

Francis Helgorsky (approche sensible : l’étude scientifique traduit un regard sur le monde)

Troisième trimestre

Menu personnalisé en fonction des voeux d'orientation des élèves

Troisième trimestre 

Les groupes présentent des productions à la communauté éducative

Ateliers orientation : faire le point sur le projet d'orientation des élèves, prévoir un plan B selon les cas.

Atelier "soutien" :

  • en maths
  • en sciences physiques et chimie
  • en français : méthodologie et expression

Atelier "approfondissement" :

  • en maths et SPC pour les futurs S
  • en italien ou HIDA pour les futurs L/ES