Des chercheurs en lien avec l'IRD ont finalisé une méthode qui permet de mesurer le niveau des nappes phréatiques dans les régions humides comme l'Amazonie au moyen de satellites.

Cette découverte est essentielle : l'eau souterraine représente plus de 96 % de l'eau douce sur Terre, mais il est très difficile d'étudier ces réservoirs du sous sol. Grâce à cette découverte, les chercheurs ont pu réaliser les premières cartes de la nappe amazonienne, évaluer l'évolution suite à des périodes de sécheresse et étudier les incidences sur le climat et l'écosystème amazonien.Pour en savoir plus...

 

Les dernières actualités