Les émissions de CO2 provoquent également le réchauffement des océans. C'est une menace écologique majeure – elle reste pourtant mal comprise et peu médiatisée.

Quatre-vingt scientifiques venant d'une douzaine de pays ont rédigé le rapport que propose l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Selon eux, les conséquences de ce réchauffement des eaux pourraient être colossales. Il faut s'attendre à une chaîne de réactions sur les espèces végétales, animales et finalement -bien sûr- sur l'humain. La seule solution est de ne plus recourir aux énergies carbonées (pétrole, charbon ou gaz). Jusqu'à présent, les océans ont largement amorti le réchauffement climatique ; depuis les années 70, ils en ont absorbé 93 %. Sans cela, l'augmentation des températures terrestres aurait été vraiment énorme.

Mais cela a un prix, tous les écosystèmes marins et côtiers sont touchés par ce réchauffement qui pourrait encore gagner entre un et quatre degrés en moyenne d'ici 2100. On observe des migrations vers les pôles et les eaux plus froides de très nombreuses espèces. Cela a des conséquences sur les capacités de reproduction, en particulier à cause de la diminution des stocks de nourriture. Les pêcheurs vont également être touchés par la baisse des prises dans les eaux tempérées et tropicales. Or de nombreuses populations assurent leur sécurité alimentaire grâce à ces prises. Il faudra également tenir compte de l'acidification des océans du fait de l'absorption de CO2 qui touchera les coraux et la capacité de calcification des coquillages et des vertébrés. Les agents pathogènes seront également favorisés par la chaleur. D'autres menaces pèsent sur les zones côtières : l'élévation du niveau des mers, plus d'ouragans, intensification des phénomènes El Niño (et donc des sécheresses). Enfin, le réchauffement des océans pourrait aussi libérer d'énormes quantités de méthane coincées dans les grands fonds océaniques. Or le méthane est un très puissant gaz à effet de serre...

Avec les océans, on peut donc parler de véritable bombe à retardement dont il faut impérativement empêcher le déclenchement. Les résultats de la COP 22 ne sont pourtant pas très encourageants...

Les dernières actualités