earth_obs_mato_grosso_186x130Au coeur de l'Amazonie, le Mato Grosso a été longtemps isolé du monde extérieur.

Un chemin de fer, des routes, des avions ont peu à peu permis à cette région d'être désenclavée au XXe siècle.

Au début du vingt et unième siècle, la technologie moderne a clairement atteint le Mato-Grosso et a provoqué des changements visibles de l'espace.

La comparaison de deux scènes satellites en 1992( Landsat 5) et en 2006 (Aster/Terra) met particulierement bien en évidence ces changements.

Sur les deux images infrarouges (téléchargeables en haute résolution), le rouge indique la végétation, et l'intensité du rouge, la densité de la végétation. Le Rio Peixoto de Azevedo semble bleu pâle, presque blanc, en 1992, ceci étant peut être dû à une combinaison de sédiments réfléchissant la lumière du soleil.

La plus remarquable différence entre les images est le défrichement des forêts (rectangles gris-beige) largement visible sur la scène 2006.

Les zones les plus intenses apparaissent le long des routes, tel la route MT-419, qui s'étend d'est en ouest au nord de la rivière. Une étude réalisée en 2006 a révélé qu'au Brésil,entre 2001 et 2004, la surface consacrée à l'agriculture mécanisée a augmenté de plus de 3,6 millions d'hectares, et pour le seul Mato Grosso de plus de 540.000 hectares.

Le pâturage est encore la principale cause de déforestation, mais les plantations de soja sont en augmentation.

Source: earthobservatory / nasa

Les dernières actualités