Les organisations des Nations Unies basées à Rome s'unissent contre le problème des pertes alimentaires (Communiqué de l'ONU du 23/12/2013). C'est environ le tiers de tout ce qui est produit pour l'alimentation des Hommes qui est perdu ou gaspillé chaque année. Soit 1,3 milliard de tonnes, de quoi nourrir deux milliards d'humains. Le communiqué cite le cas de l'Afrique subsaharienne où les pertes céréalières s'élèveraient à quatre milliards de dollars par an et permettraient de nourrir au moins 48 millions de personnes. Les pertes ont lieu au moment des récoltes, de la transformation, du transport ou du stockage des produits. Elles sont liées à des lacunes en matière d'infrastructures ou à un manque de compétence. C'est pourquoi, les organisations de l'ONU (FAO, PAM, FIDA) collaborent à un projet triennal doté d'une somme d'un montant de 2,7 millions de dollars visant à réduire ces pertes. La FAO estime que 250 km3 d'eau et 1,4 milliard d'hectares sont gaspillés chaque année pour produire 1,3 milliard de tonnes de nourriture perdue ou gaspillée ; il faut également tenir compte des 3,3 milliards de tonnes d'émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère pour rien...

Pour en savoir plus, voir le communiqué de l'ONU.

 

Les dernières actualités