Nourrir les hommes représente un des enjeux majeurs du développement durable. Ce sujet est étudié en SVT (biodiversité), en géographie, en économie, en ECJS...

Voici une sélection de quelques ressources utilisables par les enseignants, les liens sont valables à la date du 8 mars 2010 ; attention certains site réservent leurs archives à leurs abonnés ou les proposent contre paiement.

Description.

Le droit à l'alimentation est un des droits de l'homme selon Jean Ziegler et Olivier de Schutter rapporteur officiel des Nations Unies sur le droit à l'alimentation. Voir l'article et l'archive audio sur RFI, ici.

Entretien Olivier de Schutter sur France 24 selon qui le droit à l'alimentation est un des droits de l'homme, les agrocarburant, un crime contre l'humanité... C'est ici.

Le Cœur des sciences de l’UQAM (Université du Québec à Montréal) présentait le 8 novembre 2008 une conférence sur la sécurité et la souveraineté alimentaire mondiale. Le rapporteur officiel des Nations Unies sur le droit à l’alimentation et professeur de droit international à l’Université catholique de Louvain en Belgique, Olivier De Schutter, a fait un plaidoyer pour l’adoption de politiques publiques nationales et internationales qui favorisent la sécurité et la souveraineté alimentaire. Olivier de Schutter évoque : « La faim ne vient pas d'un manque de nourriture... », « le droit au développement... », « l'évolution de la productivité agricole dans le contexte du changement climatique... »

Compte-rendu sonore (CHOQ.FM) de Valérie Gagnon ici.

Un entretien avec J. Diouf, directeur FAO sur France 24 :

Olivier de Schutter, rapporteur de l'ONU pour l'alimentation présente la situation en Septembre 2008 : l'évolution de la faim dans le monde.

La faim dans le monde est loin d'être vaincue – Sommet FAO Rome, 16 novembre 2009

La faim touche plus d'un milliard d'êtres humains. Compte rendu de Eric Valmir et témoignage de Malick Sow, agriculteur, représentant de la Fédération des associations paysannes de Louga (Nord du Sénégal).

Archives sonores France Info.

 

Le cas particulier de l'élevage.

Consom_Par_Hab Vers un élevage plus durable, rapport de la FAO 18 février 2010

« Des investissements urgents, des efforts majeurs de recherche agricole et une gouvernance solide sont nécessaires pour que le secteur de l'élevage dans le monde réponde à une demande croissante de produits animaux et, dans le même temps, contribue à la réduction de la pauvreté, à la sécurité alimentaire, à la préservation de l'environnement et à la santé humaine... »

lemonde.fr propose un compte rendu de ce rapport et des chiffres.

« La consommation mondiale d'aliments issus de l'élevage (viande, œufs, produits laitiers) progresse à une vitesse vertigineuse. Aujourd'hui, par exemple, un Chinois mange en moyenne 59,5 kg de viande par an, contre 13,7 kg en 1980. Il a aussi multiplié sa consommation de produits laitiers par dix sur la même période, à 23,2kg ! »

Elevage et biodiversité : un autre rapport de la FAO publié en 2007.

«... au cours des sept dernières années, une race domestique a disparu tous les mois. Le temps presse pour un cinquième des races bovines, caprines, porcines, équines et volailles du monde ».

Lire l'article ici, sur le site de la FAO

Le point de vue des éleveurs sur web-agri (le portail agricole pour les éleveurs).

Egalement sur France 24, un face à face intéressant sur le thème : « Faut-il arrêter de manger de la viande pour sauver la planète ? La très sérieuse FAO affirme que l'élevage est responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre. Affaire de lobbys ou information scientifique pertinente ? »

 

 

 

Attention, les liens sont valides à la date du 1/3/2010 ; certaines publications réservent leurs archives à leurs abonnés.

Les faits :

Dans la nuit du samedi ou dimanche 28/02/2010 des vents pouvant atteindre 150 km/heure ont balayé l'ouest de la France. Le bilan provisoire (lundi 1/3/2010) fait état de 47 morts. Elle a également provoqué de très importants dégâts matériels en balayant le pays d'ouest en est, ses vents violents se combinant à de fortes marées.

« Sur tout le littoral, c'est un spectacle de désolation. En particulier sur le front de la baie d'Aytré, à Châtellaillon, Fouras, l'île d'Oléron, La Rochelle et sur l'île de Ré, coupée du monde hier tout comme l'île d'Aix. A la pointe de Ré, à Saint-Clément-des-Baleines, une digue a même cédé. » Lire la suite sur le site de La Charente libre, ici

« C'est une mer furieuse qui a rompu une digue dans le secteur d'Esnandes et submergé toutes les autres. Entre littoral et village, les eaux gonflées ont parcouru des centaines de mètres de prairie avant de se casser sur les maisons des rues de la Marina et du 14-Juillet. D'une force inouïe, le courant a démoli les murs des propriétés et envahi les maisons, abattant des cloisons comme un château de cartes, déplaçant de lourdes tables ou des machines à laver tels des fétus de paille. » Lire la suite ici : Sudouest

La Vendée est le département le plus touché. La rupture de digues sur la façade atlantique a provoqué des noyades dans des habitations sans étage se trouvant à proximité. Plus d'informations et des vidéos sur le site de Europe1

Le télézapping sur Lemonde.fr

Lire la suite...

Description.

Les intempéries qui ont frappé samedi 20 février 2010 l'île portugaise de Madère, en particulier Funchal, la capitale, ont fait au moins 38 morts. Cette catastrophe pose à nouveau la question du lien entre risques naturels et importance des conséquences en fonction des aménagements humains ; c'est à dire le problème d'un développement soutenable.

Les faits :

AFP : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jUDUA-WJDaQj57VYJiwY_-mzTL2Q?index=0

RFI : http://www.rfi.fr/contenu/20100221-tempete-meurtriere-ile-madere

Vidéo :

AssociatedPress : http://www.youtube.com/user/AssociatedPress#p/search/2/QFKcYlRq9AQ

Lire la suite...

Nations Unies - Présentation officielle : « Vous faites partie intégrante de la nature. Votre destin est intimement lié à celui de la biodiversité, à cette vaste variété d’animaux et de plantes, ainsi qu’à leurs lieux de vie et leurs environnements avoisinants, et cela dans le monde entier.

Vous dépendez de cette diversité de vie pour votre alimentation, votre carburant, vos médicaments et bien d’autres choses essentielles sans lesquelles vous ne pourriez tout simplement pas vivre. Et pourtant, cette riche diversité est en train de disparaître à un rythme accéléré à cause des activités humaines. Nous sommes tous touchés par cet appauvrissement qui affaiblit nos systèmes de vie, dont nous dépendons pour résister aux menaces grandissantes comme... »

Lire la suite

Le portail français de l'année internationale de la biodiversité :

« La biodiversité, ou diversité biologique, est une notion récente, puisqu'elle date de 1992. Cette notion recouvre l'ensemble des formes de vie sur Terre (la faune, la flore, les milieux naturels mais aussi l'espèce humaine) ainsi que les relations établies entre elles. Préserver la biodiversité, c'est donc préserver les espèces, les écosystèmes... »

Acceder au site

Lire la suite...

INEDSuite à l'intervention de Gilles Pison au FOREDD, qui s'est tenu dans les locaux du CRDP d'Amiens le 28 janvier 2010 voici une présentation de ressources mises à la disposition des enseignants sur le site de l'INED.

"Tout savoir sur la population. 6,5 milliards d'humains en 2005... et combien demain ? Pendant des milliers d'années, l'homme a été une espèce rare dont le nombre augmentait lentement. Vers 1800 cependant, la population s'est mise à croître rapidement, d'abord dans les pays riches puis, à partir du XXe siècle, dans le reste du monde. Cette période unique dans l'histoire de l'humanité devrait se terminer d'ici un siècle. Quelles ont été les raisons de cette croissance démographique et quelles sont-elles aujourd'hui ? La population va-t-elle se stabiliser à terme ? A quoi ressemblera la population de demain ?

Pour répondre à ces questions et tout savoir sur la population mondiale, consultez les animations, fiches et documents. Découvrez la démographie. Retrouvez un chiffre concernant un Etat ou un groupe d'Etats. Imaginez la population demain en vous projetant dans le "futur."

 

Lire la suite...

Les dernières actualités