Les équipes de Google en charge des applications de cartographie Google Earth et Google Maps viennent de mettre en ligne des images satellite de Port-au-Prince et de ses environs prises après le tremblement de terre qui a ravagé Haïti.

Les photos mises à jour correspondent à une zone de trente kilomètres sur dix autour de la capitale. On peut y avoir accès en passant directement par Google Maps, mais le plus pratique est de télécharger le fichier KML correspondant et de l'ouvrir directement dans le logiciel Google Earth. Pour comparer les images prises avant et après le tremblement de terre, il suffit de décocher et cocher la case « Haiti Earthquake ».

Haiti-palaisHaïti : le plus grave séisme depuis plus de 200 ans. Emission sur le site de RFI – 13 janvier 2010

« Le tremblement de terre, exceptionnellement puissant, a dévasté mardi 12 janvier la capitale haïtienne, Port-au-Prince. Des centaines, voire des milliers de victimes sont ensevelies sous les décombres. L'aide internationale commence à s'organiser. 7,3 degrés sur l'échelle de Richter. C’est donc une secousse très violente qui s'est produite vers 17 heures, heures locales, dans un des pays les plus pauvres du monde.

Une minute, une seule, terrifiante a suffi à tout dévaster. Les habitants se sont précipités dans les rues de la ville tandis qu'un nuage de fumée et de poussière s'élevait dans le ciel.

Lire la suite...

Un riz ne nécessitant pas de cuisson mais une immersion dans l'eau pour être prêt à la consommation.

Les scientifiques du Central Rice Research Institute (CRRI), organisme gouvernemental indien, affirment avoir développé une nouvelle variété de riz qui n'est pas issue d'une manipulation génétique mais de la sélection et de l'amélioration d'une espèce provenant de l'Assam.

Lire la suite (en anglais) sur le site de "The Time of India". Des précisions également sur "bulletins-electroniques.com" (veille technologique internationale du Ministère des affaires étrangères et européennes).

Plan "justice-climat"

175 Etats à Barcelone le lundi 2 novembre 2009 pour les dernières négociations avant le sommet de Copenhague en décembre. Jean-Louis Borloo, ministre français de l'écologie, propose un plan "justice-climat" pour les pays les plus fragiles. Un fonds public devrait permettre de le financer... (source LeMonde.fr).

Rappel : pour aborder toutes ces notions, les enseignants peuvent télécharger avec profit les ressources sur eduscol

L'atmosphère, un bien public mondial...

Dans le contexte de la préparation de la conférence de Copenhague, Jean Tirole (pour le CAE - Conseil d'Analyse Economique) propose un rapport sur la politique climatique à mettre en place. Il souligne l'importance d'une approche globale et d'un système unique de droits d'émission négociables (refusant donc des accords sectoriels). Plusieurs questions sont donc abordées : le prix pour le carbone, la taxe carbone aux frontières, le système européen de droits négociables, l'impact des émissions de GES... et, bien sûr, les recommandations.

Lire le rapport sur le site de la Documentation française.

Les dernières actualités