Le 29 novembre 2010 s'ouvre à Cancun (Mexique) la conférence des Nations Unies sur le changement climatique. A cette occasion, nous vous proposons quelques ressources pour mieux comprendre les enjeux de cet événement.

 

Lire la suite...

Certaines régions du monde, certains pays semblent plus particulièrement victimes des catastrophes naturelles. Elles paraissent s'y abattre plus souvent, les dégâts matériels sont plus lourds, les conséquences économiques plus graves, les victimes plus nombreuses... En cette année 2010, on pense bien sûr à Haïti. Et la question finit par s'imposer d'elle-même : ces catastrophes sont-elles vraiment aussi naturelles qu'on le prétend ?

Lire la suite...

L'eau douce est au cœur de nombreux programmes du collège et du lycée. C'est une ressource vitale que les hommes doivent gérer avec prudence, elle représente un enjeu essentiel pour le développement d'une agriculture qui puisse nourrir une population mondiale de plus en plus nombreuse (même si la transition démographique est terminée ou s'achève dans de nombreux pays) et dont le niveau de vie s'améliore pour une part de plus en plus importante, en particulier pour les puissances émergentes.

Lire la suite...

A Java le volcan Merapi a craché des nuées ardentes dans la nuit du 4 au 5 novembre 2010 faisant plus de 122 morts victimes de ces nuées. Selon les volcanologues, l'éruption est à l'origine de l'émission de plus de cent millions de mètres cubes de matériaux dans l'atmosphère.

Comme indiqué ci-dessus, ces catastrophes ont des conséquences dramatiques directes pour les habitants de la région. Mais quels effets peut-on observer à plus long terme ? Ces évènements exceptionnels ont-ils une influence remarquable dans le temps, dans l'espace ? Peuvent-ils modifier durablement le climat ? Et si c'est le cas, l'étude de ces modifications peut-elle nous livrer des enseignements sur les conséquences éventuelles des rejets de gaz dans l'atmosphère liés aux activités humaines depuis les débuts de l'ère industrielles ?

Lire la suite...

« Le 21 octobre 2010, des vitrines de magasins ont été brisées et plusieurs camions-poubelles incendiés ; les policiers ont riposté par des gaz lacrymogènes. Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées des deux côtés. » (Il manifesto du 22/10/2010). Comme le montre cet exemple, le problème de la gestion des déchets peut être à l'origine de très vives tensions : Les habitants de la région napolitaine « ont pris comme une provocation l'annonce de l'ouverture d'un nouveau centre de déchets alors que celui de Terzigno, saturé, est accusé de répandre mauvaises odeurs et risques sanitaires. ».  Face à la difficulté croissante de traiter des déchets de plus en plus abondants, n'est-il pas indispensable de favoriser la prévention par la réduction de la production des déchets ?

Lire la suite...

Les dernières actualités