La représentation
du soldat
pendant la Grande Guerre

1. Jubécourt (Meuse), le 10 novembre 1914
 
 

Dans l'ensemble, nous sommes tous plus ou moins inaptes à l'emploi qu'on nous destine.

C'est la réalisation du fameux proverbe militaire :

« N'importe qui doit être bon à faire n'importe quoi. En conséquence on peut l'employer n'importe où ».






_____________________

« La représentation du soldat pendant la Grande Guerre »
Dossier du service éducatif et culturel de l’Historial de Péronne

© CRDP - Académie d’Amiens, septembre 2004
Tous droits réservés. Limitation à l’usage non commercial, privé ou scolaire.