La représentation
du soldat
pendant la Grande Guerre

2. Jubécourt (Meuse), novembre 1914
 
 

Vers le 15 novembre, on nous vaccine une première fois contre la typhoïde. Nous nous rendons pour l'opération à Ville sur Couzance. Comme nous sortons de Jubécourt, un officier nous arrête : « Défense de sortir du cantonnement sans armes ». Nous prenons donc nos fusils pour aller nous faire vacciner !!

Que d'ordres du même genre n'avons-nous pas reçus par la suite !






_____________________

« La représentation du soldat pendant la Grande Guerre »
Dossier du service éducatif et culturel de l’Historial de Péronne

© CRDP - Académie d’Amiens, septembre 2004
Tous droits réservés. Limitation à l’usage non commercial, privé ou scolaire.