La représentation
du soldat
pendant la Grande Guerre

Fiche d'interprétation
 
 
Sélection de documents

Dans l’ordre chronologique :

a22
b22
a24
b24
a25
b25
026
a31
b31
035


 
Les éléments de contexte

Les en-têtes datés/les cachets postaux

Les lieux : l’arrière (Montpellier) ; le front (première ligne) et l’arrière-front (cagna) ; lieu non précisé géographiquement comme il était recommandé par la hiérarchie militaire.


Le métier de soldat

Typologie des contraintes - Les contraintes naturelles : Les rats font de la natation dans la flotte de notre abri ; Nous sommes rentrés trempés comme des canards ; C’est très dangereux de marcher dans l’obscurité -Les dessins : poilu en faction dans le froid et la neige. Les contraintes matérielles : Aujourd’hui, je suis de soupe, je n’ai pas la moindre chandelle –dessin : poilu dormant dans un abri. Les contraintes militaires : Nous déchargeons des rails ; Il faut monter des factions interminables. Les contraintes guerrières : J’étais en première ligne ; Dans deux ou trois jours, nous irons de nouveau à leur chasse. Les contraintes de temps : Des factions interminables ; Les jours me paraissent interminables, les nuits interminables ; Nous n’avons pas une minute ; J’attends avec impatience ma perme ; Même pas le temps de dessiner


La caractérisation du statut combattant : Dans le métier militaire ; Quel sacré métier !


Les missions combattantes

L’artisan de la victoire - La confrontation à l’ennemi – Dessins : l’Allemand représenté en loup (casque à pointe et l’allusion au militarisme prussien), en croquemitaine, en situation défavorable sur le plan physique et moral (allusion aux effets du blocus des Alliés) ; Les fritz ils en ont pas du comme ça.

Le soldat français porteur des valeurs de la Révolution française – Dessins : le drapeau tricolore ; le bonnet phrygien ; robe tricolore du chaperon rouge ; croquis en coupe d’une cagna (défense patriotique) ; Les colis reçus pour le nouvel an (solidarité nationale) ; La victoire en chantant (référence au Chant du départ, hymne patriotique composé en 1794).



L’artisan de la paix – L’opposition entre la vie au front et celle abandonnée : Petit Jésus, donnez-nous bien vite la paix et les lauriers de la victoire ; Dessins évoquant l’attachement et l’amour du pays : deux personnages type de la Provence ; Noël et le nouvel an.




_____________________

« La représentation du soldat pendant la Grande Guerre »
Dossier du service éducatif et culturel de l’Historial de Péronne

© CRDP - Académie d’Amiens, septembre 2004
Tous droits réservés. Limitation à l’usage non commercial, privé ou scolaire.