CANOPE academie d'Amiens

Abbeville – 80 – Monument au Chevalier de la Barre

 
Abbeville-80- Monument en hommage au Chevalier de la Barre.
 
Abbeville-80- Monument en hommage au Chevalier de la Barre.Abbeville-80- Monument en hommage au Chevalier de la Barre.

Le chevalier De La Barre fut la dernière personne exécutée en France pour blasphème, le 1er juillet 1766, à Abbeville, à l’âge de 19 ans.
Noble désargenté, il est faussement accusé d’avoir dégradé un crucifix installé sur le pont-neuf d’Abbeville. Volontiers décrit comme libertin, blasphémateur et irrespectueux, il subit la torture puis est condamné à mort. Il est en faît victime de l’obscurantisme religieux (on a trouvé des ouvrages philosophiques interdits dans sa chambre) et des petits complots de la bourgeoisie locales (le lieutenant du tribunal d’élection chargé de l’enquête est un ennemi acharné du Chevalier depuis que sa tante, qui a recueillit La Barre, l’abbesse de Willancourt, a repoussé ses avances.) Voltaire tentera vainement de le réhabiliter et sa cause deviendra aussi célèbre que celle de Callas, il est le symbole de l’arbitraire de la justice et de sa collusion avec le pouvoir religieux.Ce monument est érigé en 1907, par souscription publique sur les berges du canal de la Somme. Il est alors le symbole du combat contre le cléricalisme et est aujourd’hui celui de la laïcité.