Un bilan de la qualité de l'air en 2014

Imprimer

En 2014, la qualité de l’air en France s’améliore légèrement par rapport à 2013, malgré au mois de mars un épisode de pollution aux particules remarquable par son intensité, sa couverture géographique et sa durée. Depuis 2000, les concentrations ont également baissé dans des proportions variables selon les polluants et le type de mesure (milieu urbain ou rural, à proximité du trafic routier ou d’industries). Néanmoins, les seuils réglementaires ne sont pas respectés sur une part plus ou moins conséquente du territoire national en fonction des polluants (ozone, dioxyde d’azote et particules de diamètre inférieur à 10 μm principalement). Les tendances générales peuvent par ailleurs masquer des différences importantes dans le temps et l’espace, selon les conditions météorologiques notamment (résumé MEDDE).

La brochure [en ligne], après avoir rappelé  les caractéristiques et composants de la pollution atmosphérique en France (type de polluants, état  de la réglementation  française et européenne), en présente les effets environnementaux et sanitaires (généralités, organismes concernés : OMS [air et santé en milieu urbain], CIRCANSES) qui établissent  les liens entre ces pollutions et des maladies types cancers, rappelle aussi les organismes français : LSCQAAASQA,CITEPAATMO) comme l’accès aux données corresondantes. Elle recense les mesures prises pour lutter contre cet état de fait, souligne que les PPA ou Plans de protection de l’atmosphère sont peu répandus. Suivent des fiches techniques  avec les caractéristiques des polluants concernés dont éventuellement  les cartes de leurs pics d’effets (oxydes d’azote ou NO2 p. 21-24, particules fines p. 25-32, ozone ou O3 p. 33-36, dioxyde d’azote (SO2) et monoxyde de carbone (CO2) p. 37-38, benzène et  métaux lourds p. 39-40 & 41-43, hydrocarbures aromatiques cycliques p. 44). La dernière partie fait un bref résumé des concentrations de polluants atmosphériques au niveau européen avec rappel des sanctions pour les pays violant les normes européennes (liste rappelée en annexe 2) [résumé PNC  EDD].

Voir aussi ...

... Dès octobre 2013 - La pollution atmosphérique : une des premières causes environnementales de décès par cancer, selon le CIRC (communiqué OMS).