La sécurité alimentaire en Afrique sub-saharienne en 2nde professionnelle

Imprimer
PDF

"L’Afrique subsaharienne compterait environ 212 millions de sous-alimentés en 2003-05, moins que l’Asie, mais en pourcentage de la population totale, c’est le continent le plus touchéavec environ 30% des populations en situation de sous-alimentation chronique. Le commerce mondial et l’aide alimentaire internationale ont fait reculer les famines. Celles-ci ne se produisent que lorsque l’aide alimentaire est empêchée ou détournée par les gouvernements ou des mouvements prenant part à des conflits et qui l’utilisent pour contrôler les populations.[exemple de la RDC...].

La plupart des pays se caractérisent par une grande vulnérabilité de leur secteur agricole qu’ils ont négligé ou sacrifié en faisant le choix, favorisé par les institutions financières internationales, d’ouvrir leurs frontières et de nourrir leurs citadins grâce aux marchés mondiaux. L’amélioration de la sécurité alimentaire passe par des politiques de développement agricole en faveur des cultures vivrières et des paysanneries trop souvent négligées" (extrait du document IGEN autour de "Nourrir les hommes", programme de géographie pour la 2nde professionnelle).

Des références autour de ce texte... 

  • De la révolution verte à la révolution doublement verte : savoirs paysans, recherche et développement en Afrique tropicale (Saint-Dié 2004) / Soudan, affamer ou nourrir, les deux face de l’arme alimentaire (ibidem).
  • Crise alimentaire et humanitaire en République démocratique du Congo (en 1998) : site de la FAO.
    Autour de la famine
  • Amartya Sen et l’analyse socioéconomique des famines : site de l'université de Bordeaux.
  • Afrique : famines, guerres, ... dans les années 1990 : une carte de la Documentation française.

Voir aussi ...

...  Développement, développement durable et alimentation en Afrique subsaharienne sur ce portail.

L'EDD en région
regions

educasources

bt_librairie_en_ligne

logoscerenbleunoirpetit