L’eau dans le DD et l’EDD à la rentrée 2016 du CP à la 3ème

Imprimer

Les programmes (au format PDF) pour les nouveaux cycles 2 à 4 à compter de 2016/2017 font évoluer l’étude de l’eau de la première approche en CP/CE2 jusqu’à sa remise en perspective dans des contextes géographiques, scientifiques et technologiques (voire historiques) en fin de scolarité obligatoire. - Rappelons que dès le cycle 1, l’enfant de maternelle dans la section des grands a activé «une première approche du paysage comme lieu marqué par l’’activité humaine» et d’une «attitude responsable (respect de lieux de vie, de la vie, connaissance de l’impact de certains comportements sur l’environnement).»

Soit pour l’école et collège à compter de 2016/2017 :
** En cycle 2 (CP, CE1, CE2)

… l'enseignement doit y développer "une attitude raisonnée sur la connaissance, un comportement responsable vis-à-vis des autres et de l’environnement" (p. 9 - voir aussi haut de la p. 64) et constitue «le premier ordonnancement des connaissances sur le monde» (p. 92), l’eau est étudiée dans ses états (p. 65), mais aussi éventuellement dans le cadre de «l'exploration des organisations du monde"(p. 71) [eau et organisation de l'espace - item non suggéré par ce programme].

… Cette approche est largement consolidée au cycle 3 (CM1, CM2, 6e).
En géographie – discipline qui met en évidence «l’impératif d’un développement durable et équitable de l’habitation humaine" (p. 179), l’hydrologie et la consommation en France de l’eau, ressource limitée, sont étudiées en CM1 (p. 180). On pourra aborder cette thématique à travers les mobilités et la nature dans la ville en CM2 (p. 181). En 6e la présence de l’eau comme facteur favorisant une présence humaine importante fragilisant les littoraux peut faire l’objet de consolidations pour ses thèmes 3 et 4 (p. 182-183). L'aliemtnation en eau d'une métropole peut aussi être abordée en classe de 6e. - En sciences et technologies, le rôle de l’eau et des solutions aqueuses courantes est mis en évidence afin d’en consolider les acquis scientifiques dans ses propriétés physiques (p. 188) ; c'est une source d'énergie par exemple avec les barrages (p. 189). Élément essentiel dans l’hygiène alimentaire, elle s’insère dans une mise en relation entre santé et développement durable (p. 192). L’étude de ses manifestions extrêmes à la surface de la planète Terre (inondations, sécheresse : p. 196 : bas) permet d’aborder la question des risques pour les populations « en lien avec l’éducation au développement durable.»

Au cycle 4 (5e, 4e, 3e), on approfondit en géographie la gestion et la consommation de l’eau : explicitement en 5e p. 320 [une ressource limitée surexploitée : thème n° 2 – les effets du changement global sur l’eau (vulnérabilité et résilience des sociétés) : thème 3], puis implicitement : en 4ème (eau et urbanisation p. 321, eau et migrations/mers et océans p. 322) et en 3ème (eau et dynamique territoriale/l’outre-mer français p. 323-324). - En physique chimie, « ossature d’une lecture scientifique du monde naturel » (p. 329), on approfondit les qualités de l’eau (solubilité, miscibilité p. 332 bas). - En SVT, on relie cette problématique à l’environnement dans le cadre du climat ou de sa pollution (p. 345-346). On rappelle encore que cette ressources naturelle est limitée et que les impacts sur elle de l’activité humaine, allant jusqu’à modifier son écosystème et à engendrer/aggraver « la raréfaction des ressources en eau dans certaines régions » (p. 346), posant de graves questions de société. On pointe les liens entre eau, hygiène de vie et système nerveux (p. 349). - La technologie montre le lien entre eau et environnement avec les biotechnologies dans le cadre de l'EPI "Sciences, technologie, société" (p. 365).
La thématique de l’eau au cycle 4 alimente plusieurs croisements de disciplines autour des EPI [enseignements pratiques interdisciplinaires] Transition écologique et développement durable ou Sciences, technologies, sociétés : inondations et climatologie, eau et paysages, rapport à l’eau dans différentes cultures, une ressources limitée à gérer et à renouveler, histoire des techniques d’approvisionnement en eau. Plus particulièrement en lien avec les SVT et technologie pour l’EPI Transition écologique et développement durable : qualité et traitement des eaux (purification, désalinisation) ; portabilité de l’eau, technique d’analyse, protection et gestion de l’eau, station d’épuration.


On peut relier cette thématique à l'objectif de développement durable de l'ONU  n° 6 : "garantir l’accès de tous à l’eau, l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau" (plus de détails : site du PNUD)