L'EDD, le climat et le FOREDD dans la circulaire de rentrée 2014 et celle de février 2015

Imprimer
PDF

Cette circulaire de rentrée 2014 inscrit l'EDD dans la défense et la promotion des valeurs de la République ; elle porte des problématiques de la loi de refondation de l'école et se doit de s’inscrire dans "l'accueil par la France de la conférence des Nations unies sur le changement climatique en décembre 2015.

Son annexe 18 rappelle cette place de l'EDD dans la loi de refondation (voir ici), mais aussi dans les projets éducatifs territoriaux comme dans la formation initiale des enseignants en ESPE, appuyée par le FOREDD (1) [celui de 2013]. La politique volontaire ministérielle pour cette généralisation (3e phase) s'appuie sur son intégration dans les programmes scolaires, avec publication du label des écoles et des établissements en démarche globale de développement durable (E3D) et la «production de ressources pédagogiques (…) menée au niveau national, académique et local,notamment par Canopé, mais aussi par de nombreux partenaires de l'École ».

Ces orientations sont confirmées et amplifiées par la circulaire du 5 février 2015 (détail ici).

L’annexe à cette même circulaire de rentrée 2014 insiste sur la nécessité partenariale, le rôle des académies. Elle consacre sa 2e partie à la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale pour la transition écologique.

Il faut noter que dans le cadre des appels à projets pour renforcer le réseau de campus des métiers et des qualifications en vue de leur labellisation, figurent en bonne place sous la rubrique "L'innovation et la prise en compte des problématiques de développement durable" (annexe 6).
La fin de cette annexe rappelle que "l'École sera particulièrement mobilisée pour préparer la communauté éducative à l'accueil par la France de la conférence des Nations unies sur le changement climatique en 2015" et que "[l]a préparation de l'accueil de cette conférence va s'accompagner d'une action interministérielle forte où le ministère de l'éducation nationale sera très engagé et dans laquelle les écoles et les établissements scolaires pourront pleinement s'impliquer".

-----

(1) «[Le] Forum annuel de l'éducation au développement durable permet une formation des formateurs, formateurs de formateurs, enseignants et personnels d'inspection, avec des représentants des partenaires de l'éducation nationale, issus des différentes sphères d'acteurs que sont les services de l'État, les collectivités territoriales, les associations, les établissements publics, les centres de recherche, les acteurs économiques

L'EDD en région
regions

educasources

bt_librairie_en_ligne

logoscerenbleunoirpetit