L'éducation au développement durable au coeur des enjeux environnementaux pour la rentrée 2016

Imprimer

La circulaire de rentrée 2016 précise : 
"L'éducation au développement durable est intégrée aux nouveaux programmes d'enseignement, à la formation nationale et académique des enseignants et des cadres ainsi qu'aux projets pédagogiques des écoles et des établissements. Elle se situe dans le cadre plus large d'une politique partenariale active avec les autres services de l'État, les collectivités territoriales, les associations, les établissements publics, les centres de recherche, les acteurs du monde économique, et s'appuie sur la production de ressources pédagogiques. Dans ce contexte, les écoles et les établissements peuvent s'inscrire dans les problématiques et les dynamiques territoriales de transition écologique, énergétique et de développement durable, à travers la mise en œuvre de projets d'éducation au développement durable ou de sciences participatives, le développement des « coins nature » ou la participation renforcée des éco-délégués à la vie des établissements. Les labellisations d'écoles et d'établissements en démarche globale de développement durable (« E3D ») doivent se poursuivre. Au collège, au cycle 4, les enseignements pratiques interdisciplinaires, notamment ceux qui relèvent de la thématique « Transition écologique et développement durable », sont autant de nouveaux supports pour cette éducation transversale."

Rappel

En 2015, la circulaire portant "Instruction relative au déploiement de l'éducation au développement durable dans l'ensemble des écoles et établissements scolaires pour la période 2015-2018" (au BOEN du 5 février 2015) définit et les objectifs de l'intégration de l'éducation au développement durable (EDD) dans l'ensemble des programmes [voir aussi le fichier eduscol], écoles et établissements ; d'ici 2020. Cette EDD se traduit par des mesures concrètes au sein des écoles et des établissements, dès 2015 - tout en posant son inscription dans les projjets des écoles et des EPLE [détail : eduscol] en généralisant les éco-délégués ou délégués à l’environnement durable dans toutes les écoles et dans tous les établissements [détail : éduscol] et auiss à travers sa gouvernance, ses indicateurs et modalités de suivi.

Il s'agit, dès l'école primaire, d'éveiller les enfants aux enjeux environnementaux en les sensibilisant à la nature et à l'évaluation de l'impact des activités humaines sur les ressources naturelles. Les collectivités territoriales, les parties prenantes et associations exercent cette mission aux côtés de la communauté éducative.
Cette circulaire s'inscrit donc dans la conférence Paris-Climat 2015 qui se triendra à Paris-Le Bourget du 30 novembre au 15 décembre 2015 [voir aussi ici]. À cette occasion, le ministère chargé de l'Éducation nationale souhaite impulser une nouvelle dynamique pour généraliser l'éducation au développement durable (EDD) dans les écoles et les établissements scolaires et conduire une politique exemplaire en la matière. Les responsables académiques EDD sont invités à impulser des simulations de négociations internationales sur le changement climatique dans tous les collèges et lycées, d’ici à cette réunion internationale « Paris Climat 2015 » [fichier eduscol].
Ses annexes [1 : démarche globale de développement durable dans les écoles et les établissements scolaires (E3D) et référentiel de mise en œuvre et de labellisation -- 2 : appel à projets des « Clefs pour l'éducation au développement durable » -- 3 : organiser des simulations de négociations sur le changement climatique en milieu scolaire - 4 : organiser des débats sur le changement climatique dans les écoles, les collèges et les lycées généraux, technologiques et professionnels d'ici la COP 21 -- 5 : encourager la création de « coins nature » - 6 : ressources relatives à l'éducation à l'environnement et au développement durable] en sont les compléments indispensables comme ceux aussi disponibles depuis le site pédagogique du ministère.

Des liens complémentaires