Objectifs énergétiques Europe 2020 : la France et ses efforts pour les énergies renouvelables

Imprimer
PDF

La brochure commence par un rappel de ces objectifs (-20% de GES par rapport à 1190, +20% d'énergies renouvelables et +20% d'efficacité énergétique. En 2012, en Europe, le pétrole demeure la source d’énergie prépondérante. Il représente plus du tiers de la consommation intérieure brute d’énergie. La part des énergies renouvelables est plus modeste mais l’Union européenne a pour objectif d’amener cette proportion à une valeur moyenne de 20% de la consommation finale énergétique en 2020. De même, l’Europe veut réduire les émissions de gaz à effets de serre de 20% à cette même échéance par rapport au niveau de 2005. On notera que la France se situe à 4% en deçà de l’objectif global (au 16e rang au sein de l'UE).

Un bilan en 2012

En juin 2015, le MEDDE met en ligne l'étude du CGDD autour des consommations énergétiques des ménages en 2012. Il apparait que, pendant cette année, la dépense moyenne annuelle en énergie des ménages qui ne disposent que d’équipements individuels pour le chauffage et l’eau chaude de leur résidence principale s’élève à 1622 €, soit une consommation en énergies de 1,5 tonne d’équivalent pétrole (tep). Ce niveau de consommation énergétique dépend en effet de la surface du logement. Les ménages habitant dans des maisons individuelles de 150 m² et plus consomment ainsi plus de deux fois plus d’énergie que ceux qui habitent dans des maisons de 70 m² ou moins. Suivent d'autres indicateurs (date du logement, place dans le territorie français, etc..) qui affinent l'analyse.

Des liens

L'EDD en région
regions

educasources

bt_librairie_en_ligne

logoscerenbleunoirpetit