Les risques naturels et l'EDD de l'école à la 3ème à compter de 2016/2017

Imprimer

Au cycle 3 (CM1, CM2, 6e), le nouveau à compter de 2016-2017 [p. 200 du PDF en ligne]  prévoiet d'aborder les risques en "Sciences et technologies" dans la cadre de l'item "La planète Terre. Les êtres vivants dans leur environnement". Il s'agit de considérer les risques pour les populations, en lien avec "certains phénomènes naturels" identifiés (tempêtes, inondations, tremblements de Terre, événements extrêmes) et reliés à l'éducation au développement durable.

Au cycle 4 (5e, 4e, 3e), cette approche sera approfondie. "Les élèves prennent conscience des risques, qu’ils soient naturels ou liés aux activités humaines, et en analysent les causes et conséquences naturelles et humaines" (p. 225).

En enseignement moral et civique, dans le cadre de l’engagement (agir  individuellement et collectivement : en ligne p. 312), il est donné comme exemple : "Les citoyens face aux risques naturels : à partir d’exemples de séismes, mener un travail sur les parts respectives des aléas naturels, des contextes sociaux et politiques, des responsabilités individuelles et collectives."

En Géographie, le thème 3 en classe de 5e (Prévenir les risques, s’adapter au changement global, p.320 = p. 325 en ligne) "doit permettre aux élèves d’aborder la question du changement global (changement climatique, urbanisation généralisée, déforestation…). Il permet d’appréhender quelques questions élémentaires liées à la vulnérabilité et à la résilience des sociétés face aux risques, qu’ils soient industriels, technologiques ou liés à ce changement global". Le même thème comprend aussi l'étude de la prévention des risques industriels et technologiques. "Cette approche du thème [avec ses deux items], centrée sur les bouleversements géographiques prévus et sur les tentatives d’anticiper ceux-ci, permet de nouer des liens avec les programmes de SVT et de technologie et d’aborder de manière nouvelle la question du développement durable." Ces approches disciplinaires ont vocation à alimenter les EPI Corps, santé, bien-être et sécurité ou Transition écologique et développement durable ou Monde économique et professionnel ou Sciences, technologie et société en lien avec les SVT, la physique-chimie et la technologie.
Dans le cadre du croisement entre géographie, SVT, physique-chime et technologie, - on pourra aborder la téhmatique "Les risques et le changement climatique global" (EPI Transition écologique et développement durable ou EPI Sciences, technoloigies et société") : p. 326 = p. 330 en ligne.

En physique-chimie, l'élève apprend d'autant plus à agir de façon responsable qu'il a pris conscience de l’importance de l'eau et de ses risques naturels (grêle, inondations) [voir EPI correspondants p. 339 = p. 343 en ligne]. Le Plan Particulier aux risques d’inondation est aussi expliqué en SVT.

Les risques naturels sont abordés en SVT (item "La planète terre, l’environnement et l’action humaine" p. 345 = p. 349 en ligne]: il faut expliquer "quelques phénomènes météorologiques et climatiques" (p.330) en approfondissant les notions d'aléas, de vulnérabilité et de risque.

A la fin de ce cycle 4 (et donc de la scolarité obligatoire), dans le cadre du socle commun, l'élève est initié "à de grands défis auxquels l’humanité est confrontée". Il a découvert "les fondements de la culture scientifique" autour de la nature et de ses phénomènes" (domaine 4 - les systèmes naturels et les systèmes techniques ).