Christian Blondin - OMM, projet My world et simuler pour motiver

Imprimer

Dans une première vidéo en ligne du PNCREDD, Christian Blondin - haut fonctionnaire chargé des Relations Extérieures du Secrétariat de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) à Genève – commence par rappeler la naissance et l’affirmation de cette organisation intergouvernementale (créée en 1950 sous l’égide de l’ONU) dont le but premier est une meilleure connaissance du temps qu'il fait et qu’il va faire afin d’améliorer le quotidien des populations (plus de détails sur le site de l’OMM).

 A cet égard, l'organisation apparaît comme une experte en matière de climat  et de changement climatique en conseillant ses 191 membres (dont en très grande majorité des Etats) et leur livrant des observations aux normes standards mais aussi en définissant des thèmes de recherche pour mieux comprendre ses variations  et établir des scénarios – prévisions – en lien avec les expertises du GIEC par exemple.

C’est aussi sa vocation de sensibiliser le public à ces questions environnementales, sociales et économiques autour du réchauffement climatique, et d’abord les jeunes générations, qui seront en responsabilité dans quelques années. Ainsi le projet My World leur fait appréhender les relations et interactions entre climat et variables socio-économiques comme l’a démontré le rapport Stern (1) qui, dès 2006, prônait la nécessité pour nos sociétés d’investir pour s’adapter aux changements climatiques. Et si la communauté internationale, dans le prolongement du sommet de Rio (2), fait ce qu’il faut en ce sens, ce sera aussi une promesse pour ces jeunes comme pour toute l’humanité.

M. Blondin, pour l’OMM, accueille la cérémonie finale du projet éducatif My World à Genève (2ème vidéo en ligne d’une durée de 9 minutes 46) où l’on voit des élèves présider et animer cette réunion dans ses derniers instants (rappel de l’enjeu, démonstration par des élèves responsabilisés de leurs talents pour présider/animer), avec remerciements envers l’organisation onusienne accueillante et Il resitue les trois jours de travaux et de débats dans leurs contextes du changement climatique, de la nécessité pour le monde d’avoir de plus en plus de scientifiques pour pouvoir concevoir et réaliser les outils pour atténuer ce dernier et faire prendre conscience au monde de l’enjeu, donc d’une bonne éducation, et enfin la nécessité  de lutter contre la violence faite aux femmes afin que celles-ci puissent encore plus participer à cette citoyenneté mondiale, y apportant leur valeur ajoutée.

          M. Blondin s’engage aussi à valoriser les résolutions de cette AG (même simulée) auprès de l’ONU et de son secrétaire général, M. Ban Ki- Moon qui pourrait s’en inspirer dans son futur appel à la jeunesse (qu’il fera le 11 juillet 2014).

---

Autour du projet My World ...
... conçu par l'ONU (et de nombreux liens);
...  "réutilisé" par les DAREIC d'académies dans le cadre de Education au Développement durable/ Solidarité Internationale et explicité par J.-P. Robin - avec des enseignants de langues accompagnateurs - avec des élèves motivés -  

Le changement climatique dans les programmes de l’enseignement secondaire [voir aussi ici]

- L'OMM alerte sur la concentration des gaz à effet de serre (9 sept. 2014) : notre présentation.

A l’école élémentaire

Au lycée

n     En SVT

…. Terminale scientifique (enseignement de spécialité) –Thème 2. Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir (fichier IGEN).

 

 

[1] – Sur le rapport Stern : Regards croisés sur le rapport Stern (site ENS Lyon) et applications pour SVT.

(2) Pour situer ces actions dans leur cadre chronologique, ; le site  de la Documentation française.