My World de l’ONU aux EPLE avec retour vers les Nations Unies

Imprimer

L'inititive My World de l'ONU [présentée ici] est réinvestie par les DAREIC (délégués académiques aux relations européennes et internationales et à la coopération) des académies des Nancy-Metz et de Grenoble [DAREIC & chargée EDD] qui vont la proposer à d’autres académies et l’articuler autour de l’EDD-SI (Education au développement durable – Solidarité internationale) [tous les liens "normaux" renvoient aux vidéos du PNCEDD et, en rouge, aux résumé correspondants avec liens complémentaires]. Ce faisant, ces acadmiques s'inscrivent dans le cadre des préconisations de l'Education Nationale (voir le site d'eduscol).
Dans chaque académie participante (soit par exemple : Nancy-Metz, Grenoble, Dijon [enseignant d'anglais - lycéenne], La Martinique [DAREIC], Lille et Strasbourg [enseignante d'allemand - collègien - lycéenne] des EPLE « font leur marché » (exemples du collège Marc Sangnier de l’académie de Grenoble ou du collège de l’Europe d’Ardres dans l’académie de Lille) sans distinction ni de niveau d’enseignement (collège/lycée), ni de types d’établissement (enseignement général, professionnel ou technologique) ni de « niveau social » (en zone prioritaire ou EPLE « huppé »). Ces établissements (les plus nombreux possibles) induisent une démarche de démocratie participative avec sélection/élection au sein de chacun d’un ou plusieurs  élève[s] ambassadeur[s] choisis [détails ici]  par le plus d’élèves possibles, repéré[s] pour ses [leurs] qualités de prise de décisions/responsabilités, de représentativité, de savoir rendre compte.

Puis ces délégués se retrouvent au niveau académique où ils mutualisent leurs choix et capacités, ensuite au niveau inter académique et enfin ils vont se réunir à Genève dans une structure de l’ONU : l’Organisation mondiale de météorologie (OMM) aux locaux prestigieux.
Là ces élèves ambassadeurs – qui doivent aussi choisir un pays qui n’est pas le leur pour lui appliquer le thème choisi et le défendre dans cette perspective face aux autres élèves délégués qui reposent le même thème du poitn due d’un autre pays - ont simulé  une assemblée générale de l'ONU [voir aussi le site académique de Nancy-Metz ou de la Martinique], précédée comme il se doit de groupes de travail (avec présidents, secrétaires, rapporteurs, …) avec débats, interrogations/réponses, etc. . Les résolutions finales adoptées seront portées aux membres de la « vraie » ONU.
Ce parcours se fait en partenariat avec des associations comme des établissements étrangers situés dans des régions partenaires des académies concernées et qui vont s'engager sur la même problématique : Quel monde imaginer et vouloir dans 20 ans, à partir de l’expérience des OMD ?
Cette démarche s’inscrit dans des compétences définies tant au sein du socle commun actuel qu’au long de ce parcours autour de quelques points forts :

Voir aussi l'interview de J.-P. Robin : My Word : un projet EDD-SI pour une citoyenneté mondiale.