Solidarité internationale

Solidarité internationale : le texte officiel et ses sites

Imprimer
PDF

La note de service 2009 fait référence au socle commun et à des sites de partenaires et des sites ressources.
Sites partenaires
Envie d'agir et la DJEPVA - Educasol - réseau RITIMO - comité français pour l'UNICEF - reseau des écoles associées à l'UNESCO - Alimenterre.

Lire la suite...

Education au développement durable et solidarité internationale : le projet My World

Imprimer
PDF

Le projet My World de l'oNU pour impliquer les citoyens du monde dans l'élaboration de projets après 2015 qui les concernent en les invitant à dire eux-mêmes leurs priorités : présentation générale et liens vers les acédémies qui l’ont transformé en projet EDD/SI (voir ici).

Lire la suite...

My World : de l'ONU à l'EDD - SI

Imprimer
PDF

Lancée en mars 2012 par l’ONU, l’opération My World veut impliquer les citoyens du monde dans l’établissement du futur ordre du jour mondial en termes de développant. Ce sont les citoyens eux-mêmes qui vont définir les thèmes qu’il faut traiter en priorité» pour imaginer le monde après 2015 « Le monde que nous voulons : site du PNUD). A cet effet, ils sont invités sur une plate-forme à sélectionner 6 choix au sein de 16 items, ces derniers étant des déclinaisons des objectifs du millénaire pour le développement (ODN). Ces objectifs seront redéfinis après 2015, sur la base des résultats de cette grande enquête mondiale de l’ONU « My World ».
Les académies et établissements scolaires se réapproprient cette initiative dans le cadre de l'education au Développement durable / Soldiairté Internationale (EDD/SI) [voir ici notre autre présentation thématique].
Le vécu du projet par ses acteurs
Le projet My World, pour ses participants (DAREIC, chargé[e] de mission, professeurs, élèves) c’est d’abord (premières minutes de chaque entrevue : voir détail ci-dessous) : une initiative de l’ONU (Joyce 0 :12 // Delphine Fauvel 0 :28) -  se faire interpeller par l’autre venu d’ailleurs (autre académie, autre pays) et partager/se confronter avec lui à partir de résolutions (Leo – - Robin : 0 :17-0 :29 - Svenja Idel 0 :13-0 :34 // Galano 00 :16 – Boddaert 0 :18 Robin et la dimension géographique oo/29, Ciserane 0 :32 // Amandine Harviller 0 :24) : l’occurrence la plus représentative - faire des élèves des acteurs à travers des jeux de rôle (Sarah 0 :17) - des étapes et procédures de travail autrement (démocratie participative et sélections des délégués, etc… Matthieu Lafont 0 :12-0 :23) - un projet européeen EDD /SI (d’abord Beaudeux 0 :20 – dans ce cadre : Boddaert) - la simulation de l’AG de l’ONU (qii entraîne « le reste » : Stéphane Ferreur :27 – Diss Meyer 0:24/25) - le désenclavement des élèves (La Martinique et Mme Descas –Ravoteur : 0 :36-1 :00). Cela a pour conséquence[s] (dans ces m^mes 1ères minutes) :      d’impliquer les jeunes pour les inviter à se saisir des grandes problématiques sociétales (Joyce 0 :12-0 :23) - d’amener les élèves à la réflexion et au sens critique (Idel 0 :34-0 :46) // processus de réflexion et de formation (Carenco 0 :29 ) - de motiver les élèves par la dimension mondiale du projet (Ciserane O :56) - de faire travailler autrement les élèves (beaudeux 0 :41 // Carenco 0 :48 // Rita Guira 1 :10) - d’enclencher un processus de démocratie participative (Boddaert 0 :56) - de contextualiser le développement durable dans sa dimension internationale (Carenco 0 :48 : Descas-Ravoteur vers 1 :00) - de prendre  en compte les compétences des élèves (Robin 0 :54).

Des liens complémentaires [l'ensemble des vidéos autour du PNCEDD de My World]

Le projet de l’ONU

Le projet My World dans les académies (* = présetation spéciifique)

L'EDD en région
regions

educasources

bt_librairie_en_ligne

logoscerenbleunoirpetit