Développement durable (et équitable) au cycle 4

Imprimer

Les nouveaux projets de programmes de septembre 2015 pour la scolarité obligatoire n’oublient pas le développement durable.
Au cycle 2 (du CP au CE2), l’enseignant avait fait prendre conscience à l’élève de la nécessité d’une approche éthique de l’environnement (voir notre présentation). Les notions dégagées à partir de  à ce moment de son développement  ont été consolidées au cycle 3 (CM1, CM2, 6e) avec l’appropriation première du concept de « développement durable » en géographie comme en sciences et technologie.
Au cycle 4 (5e, 4e, 3e), pendant lequel l'abstraction et la modélisation sont bien plus présentes, l’élève approfondit les défis environnementaux.


En géographie en 5ème, il replace le développement durable dans une optique d’équité quand il étudie la question de la démographie  et de l’inégal développement avec le problème de répartition de la richesse et de la pauvreté dans le monde (p. 304). Dans la même discipline, il prend encore plus conscience de la limitation des ressources et des problèmes posés par la surexploitation des ressources (en règle générale en 5ème [thème 2 : p. 304]/de la surpêche en 4ème [p. 306]).
La physique-chimie illustre aussi ce dernier thème et contribue elle aussi à lui faire adoptera un comportement éthique et responsable (énergie et économie d’énergie) [p. 315]. Autour de la thématique de l’énergie, elle lui fait prendre conscience à la fois du gaspillage de consommation, mais aussi lui apprend à dresser un bilan énergétique et l’aide à clarifier l’apport des énergies renouvelables[p. 321]. la technologie doit les amener à approfondir les "impacts sociétaux et environnementaux des objets" [p. 347].
En SVT, l’étude de la planète Terre aborde les questions climatiques, la préservation et les restauration e l’environnement, la biodiversité dans le cadre de l’étude du vivant et de son évolution [p. 330-333].
C’est enfin, au cycle 4 que peut être mis en place l’enseignement pratique interdisciplinaire (EPI)« Transition énergétique et développement durable ». auquel contribuent toutes les  disciplines, y compris le français, les LVE, l’EPS etc (détail ici).

Des liens et éléments de réflexion autour de l'équité et du développement durable