Le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie propose la version 2016 des «chiffres clés du climat » qui s'inscrit dans le contexte de la COP 21. C'est une version enrichie, on y trouvera, par exemple, en plus par rapport à l'édition précédente une double page sur l'agriculture et les émissions liées à l'utilisation des terres, leur changement et la forêt. A noter, les nombreux graphiques, tableaux et croquis qui peuvent servir pour illustrer exposés, conférences ou cours...

C'est ici

Le GIEC affirme dans son 5ème rapport (2013) que le réchauffement est « sans équivoque » et il ajoute : « il est exextrêment probable [probabilité de 90%] que l'influence humaine sur le climat a été la cause dominante du réchauffement observé depuis le milieu du vingtième siècle ».

Lire la suite...

Apprendre le respect de la biodiversité et du vivant sous ses différentes formes peut aussi se faire par la mise en œuvre et la gestion d'un «coin nature » à proximité des lieux de vie ou d'apprentissage...

Lire la suite...

Les gaz à effet de serre (GES) sont naturellement présents dans l'atmosphère de notre planète, ils retiennent une partie de la chaleur que nous recevons du soleil ce qui permet d'avoir une température relativement stable à la surface de la Terre et à la vie de se développer dans de bonnes conditions.

Lire la suite...

L'Agence française pour la biodiversité est un établissement public du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. Elle exerce des missions d’appui à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de la connaissance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité des milieux terrestres, aquatiques et marins. Elle vient en appui aux acteurs publics mais travaille également en partenariat étroit avec les acteurs socio-économiques. Elle a aussi vocation à aller à la rencontre du public pour mobiliser les citoyens en faveur de la biodiversité.

Lire la suite...

Les dernières actualités